98% des salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, sont en grève depuis ce mercredi 12 octobre 2022 pour réclamer une revalorisation salariale et protester contre la gouvernance du groupe Orpea, qui a racheté l'établissement en 2020. © Laure Drillat

Clinique du Dauphiné à Seyssins : les sala­riés, amers, ont mis fin à la grève après un accord signé « sous la pres­sion » de la direction

Clinique du Dauphiné à Seyssins : les sala­riés, amers, ont mis fin à la grève après un accord signé « sous la pres­sion » de la direction

FOCUS – Les sala­riés de la cli­nique psy­chia­trique du Dauphiné, à Seyssins, en grève illi­mi­tée depuis le 13 octobre 2022 pour récla­mer une reva­lo­ri­sa­tion des salaires, gelés depuis 2016, ont mis fin à leur mou­ve­ment ce samedi 16 octobre. Une reprise au goût amer, due selon eux aux « pres­sions » et « menaces » de la direc­tion. Déplorant la faible aug­men­ta­tion obte­nue (4,8 %, loin des 15 % deman­dés), le per­son­nel se dit prêt à se mobi­li­ser de nou­veau contre le groupe Orpea, dont il dénonce la poli­tique sociale depuis le rachat de la cli­nique, en 2020.

« On n’a reçu que des miettes. » Laure Drillat, infir­mière et élue au Comité social et éco­no­mique (CSE) de la cli­nique du Dauphiné, à Seyssins, ne cache pas son amer­tume, lar­ge­ment par­ta­gée par ses col­lègues. Après avoir entamé une grève illi­mi­tée – sui­vie à plus de 95 % – le 13 octobre 2022, les sala­riés de la cli­nique psy­chia­trique ont en effet décidé de mettre fin à leur mou­ve­ment trois jours plus tard. Le résul­tat d’un accord « signé à contre­cœur », ce samedi 16 octobre, au terme de négo­cia­tions houleuses.

98% des salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, sont en grève depuis ce mercredi 12 octobre 2022 pour réclamer une revalorisation salariale et protester contre la gouvernance du groupe Orpea, qui a racheté l'établissement en 2020. © Laure Drillat

Les sala­riés de la cli­nique du Dauphiné, à Seyssins, avaient débuté une grève mas­si­ve­ment sui­vie le 13 octobre 2022, dénon­çant la perte de pou­voir d’a­chat due au gel de leurs salaires, mal­gré l’in­fla­tion. © Laure Drillat

Laure Drillat pointe ainsi le ton « mépri­sant » et « les méthodes de fonc­tion­ne­ment » de la direc­tion et du groupe Orpea, ges­tion­naire de l’é­ta­blis­se­ment depuis 2020. « On a repris le tra­vail car on a subi une grosse pres­sion », témoigne-t-elle. « Ils ont menacé de faire sau­ter nos primes men­suelles d’as­si­duité et de psy­chia­trie (210 euros brut au total) si on ne repre­nait pas samedi. »

« Les sala­riés étaient majo­ri­tai­re­ment favo­rables à la pour­suite de la grève. Mais il y en a 40 % qui sou­hai­taient l’ar­rê­ter car ils avaient peur suite à ces menaces. »

Pourtant, « les sala­riés étaient majo­ri­tai­re­ment favo­rables à la pour­suite de la grève », assure l’in­fir­mière. « Mais il y en a 40 % qui sou­hai­taient l’ar­rê­ter car ils avaient peur, suite à ces menaces. » Des craintes que le CSE a fina­le­ment prises en compte, accep­tant, la mort dans l’âme, de signer un accord pour avoir « un mini­mum de garan­ties ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 61 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

98% des salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, sont en grève depuis ce mercredi 12 octobre 2022 pour réclamer une revalorisation salariale et protester contre la gouvernance du groupe Orpea, qui a racheté l'établissement en 2020. © Laure Drillat
Clinique du Dauphiné à Seyssins : les sala­riés, en grève illi­mi­tée pour leurs salaires, portent plainte contre le groupe Orpea

FOCUS - Les salariés de la clinique du Dauphiné, à Seyssins, ont entamé une grève très massivement suivie, ce mercredi 12 octobre 2022. Ils réclament Lire plus

La jus­tice annule le per­mis de construire de la Clinique du Dauphiné… ouverte depuis deux ans

FIL INFO — Inaugurée le 17 novembre 2016, la Clinique du Dauphiné repose sur un permis de construire désormais inexistant. Le 15 novembre, le tribunal Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Journée de grève inter­pro­fes­sion­nelle à Grenoble : plu­sieurs ras­sem­ble­ments et actions et de nom­breux sec­teurs mobilisés

REPORTAGE VIDÉO - L'intersyndicale iséroise appelait à une nouvelle journée de grève et mobilisation, ce mardi 18 octobre 2022, dans le cadre d'un mouvement national Lire plus

Les dix-neuf sages-femmes de la Clinique des Cèdres, à Echirolles, ont lancé une grève d'une semaine reconductible, ce lundi 3 janvier 2022, dans le cadre d'un mouvement national des sages-femmes des maternités privées. © DR
Les sages-femmes de la Clinique des Cèdres en grève dans le cadre d’un mou­ve­ment natio­nal des mater­ni­tés privées

FOCUS - Les sages-femmes de la Clinique des Cèdres, à Échirolles, ont lancé ce lundi 3 janvier 2022 une grève d'une semaine reconductible. Une mobilisation Lire plus

Grève du personnel soignant de la clinique Belledonne de Grenoble, lundi 13 septembre 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Clinique Belledonne : bras de fer entre la direc­tion et le per­son­nel soi­gnant, en grève contre des condi­tions de tra­vail « dégradées »

REPORTAGE - Depuis le vendredi 10 septembre 2021, les opérations chirurgicales de la clinique Belledonne de Grenoble sont déprogrammées, et cela va continuer jusqu’à mercredi Lire plus

La Clinique du Dauphiné orga­nise sa deuxième Journée scien­ti­fique pour « décloi­son­ner les disciplines »

FIL INFO – La Clinique psychiatrique privée du Dauphiné, située sur les hauteurs de Seyssins, organise ce jeudi 8 novembre sa deuxième Journée scientifique. Objectif Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !