La Clinique du Dauphiné orga­nise sa deuxième Journée scien­ti­fique pour « décloi­son­ner les disciplines »

La Clinique du Dauphiné orga­nise sa deuxième Journée scien­ti­fique pour « décloi­son­ner les disciplines »

FIL INFO – La Clinique psy­chia­trique pri­vée du Dauphiné, située sur les hau­teurs de Seyssins, orga­nise ce jeudi 8 novembre sa deuxième Journée scien­ti­fique. Objectif : décloi­son­ner les dis­ci­plines en don­nant la parole à des spé­cia­listes d’ho­ri­zons variés sur les thèmes tels que la stig­ma­ti­sa­tion, le corps et l’es­prit, ou le lien entre fonc­tion­ne­ment cog­ni­tif et inconscient.

Après une pre­mière édi­tion en sep­tembre 2017 cou­ron­née de suc­cès avec la venue de plus de 150 pro­fes­sion­nels de santé, la Clinique du Dauphiné orga­nise ce jeudi 8 novembre une deuxième Journée scien­ti­fique. Établissement psy­chia­trique privé, pro­priété du groupe Sinoué, la cli­nique dis­pose d’une capa­cité d’ac­cueil de 140 lits et d’un ser­vice de géron­to­psy­chia­trie. Une offre unique sur le bas­sin grenoblois.

La Clinique du Dauphiné, dans les hauteurs de Seyssins. © Clinique du Dauphiné

La Clinique du Dauphiné, sur les hau­teurs de Seyssins. © Clinique du Dauphiné

Si la Clinique se situe sur les hau­teurs de Seyssins, c’est au cœur de Grenoble, dans l’amphithéâtre de la Basilique du Sacré-Cœur, que se déroule sa Journée scien­ti­fique 2018. « Les par­ti­ci­pants pour­ront béné­fi­cier ainsi de ce lieu cultu­rel excep­tion­nel, voire y trou­ver une source d’inspiration, aussi bien sur le plan émo­tion­nel, spi­ri­tuel et convi­vial », veulent croire les ser­vices de la Clinique. Considération plus terre à terre : l’emplacement pré­sente aussi l’a­van­tage de se trou­ver à proxi­mité de la gare…

Objectif de cette jour­née ? « Permettre aux pro­fes­sion­nels de santé d’enrichir et d’élargir leurs pra­tiques, de décloi­son­ner les dis­ci­plines et les cou­rants idéo­lo­giques, d’approcher sous des angles dif­fé­rents la souf­france psy­chique pour favo­ri­ser le réta­blis­se­ment des per­sonnes ». Cinq spé­cia­listes ont ainsi été invi­tés pour appor­ter leurs éclai­rages sur les dif­fé­rents thèmes au programme.

Trois thèmes forts

Premier thème : « Dépasser les idées reçues ». Le psy­chiatre Jean-Yves Giordana évo­quera la lutte contre les dis­cri­mi­na­tions dont sont sou­vent vic­times les per­sonnes atteintes de troubles psy­chia­triques. Tandis que la psy­cho­thé­ra­peute Jeanne Siaud Facchin rap­pel­lera que les hauts poten­tiels intel­lec­tuels (HPI) sont plus aisé­ment expo­sés à des troubles psy­chiques. Et de poser la ques­tion : peut-on être « trop intel­li­gent pour être heu­reux » ?

Entrée et parc de la Clinique © Clinique du Dauphiné

Entrée et parc de la Clinique. © Clinique du Dauphiné

Second thème de la jour­née : « Réconcilier corps et esprit ». Quelles sont les impli­ca­tions des rythmes cir­ca­diens dans la cli­nique psy­chia­trique ?, se deman­dera ainsi la psy­chiatre Sylvie Royant-Parola, notam­ment spé­cia­liste du som­meil. Bruno Bonaz, pro­fes­seur de gas­troen­té­ro­lo­gie, s’in­té­res­sera pour sa part à la com­mu­ni­ca­tion, par­fois mau­vaise, entre esto­mac et cer­veau. Car « avoir le ventre noué » ou « se faire de la bile » sont des expres­sions qui reposent sur cer­taines réalités.

Dernier thème, abordé par le doc­teur Yves Sarfati, pro­fes­seur de psy­chia­trie et psy­cha­na­lyste : « Cognition et incons­cient ». Un véri­table « chal­lenge », décrit la Clinique du Dauphiné, consis­tant à « abor­der le fonc­tion­ne­ment céré­bral dans ses com­po­santes neu­ro­bio­lo­giques, psy­cho­lo­giques et rela­tion­nelles qui fondent notre huma­nité indi­vi­duelle et sociale ». Le tout en trois quarts d’heure, montre en main !

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Collèges morts et occupation de Jules-Vallès: la FCPE de Fontaine mobilisée contre les groupes de niveaux
Collèges morts et occu­pa­tion de Jules-Vallès à Fontaine : forte mobi­li­sa­tion contre les groupes de niveaux

FLASH INFO - Les parents d'élève de Fontaine se mobilisent (une fois encore) à l'appel de la FCPE contre la réforme des Chocs des savoirs Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !