Malgré la sécheresse, les réserves d'eau potable et la nappe phréatique de Grenoble se portent (plutôt) bien

Sécheresse : le point sur les réserves d’eau potable et la nappe phréa­tique de Grenoble et son agglomération

Sécheresse : le point sur les réserves d’eau potable et la nappe phréa­tique de Grenoble et son agglomération

DECRYPTAGE - La Métropole de Grenoble fait-elle face à la menace d'un manque d'eau potable? Alors que son territoire (et l'ensemble du territoire isérois) est classé en niveau 4 d'alerte sécheresse, Les services métropolitains se veulent (très) rassurants, même si quelques hameaux plus excentrés pourraient rencontrer des difficultés… La nappe phréatique de Grenoble se porte également bien... mais pour quel usage?

"Il n’y aura pas de manque d’eau potable sur toute la zone urbaine de Grenoble", affirme Nicolas Lesur. Le directeur-adjoint de la régie Assainissement de la Métropole de Grenoble se veut rassurant quant à la situation du bassin grenoblois face à la forte sécheresse de l'été 2022.

Une sécheresse qui entraîne de nombreuses restrictions de consommation sur le département, avec son classement en niveau d'alerte maximum par la préfecture.

À Grenoble, parc Flaubert, l'herbe jaunit sous l'effet de la chaleur et de la sécheresse. © Florent Mathieu - Place Gre'net

À Grenoble, parc Flaubert, l'herbe jaunit sous l'effet de la chaleur et de la sécheresse. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Ce niveau d'alerte a conduit la Métropole comme la Ville de Grenoble à adresser des recommandations à ses habitants. Au-delà des interdictions, comme de laver sa voiture ou de remplir sa piscine, il est ainsi conseillé de ne faire des lessives que lorsque la machine est pleine. Mais aussi de ne pas laisser couler l'eau en faisant sa vaisselle, ou encore de limiter la durée de sa douche. Une façon d'économiser l'eau... et de réduire sa facture au passage.

De l'eau en abondance... mais quelques hameaux en difficulté

Reste que la situation est tout sauf désespérée. De fait, la grande région grenobloise est alimentée en eau potable par deux grands champs captants, qui dépendent du Drac et de la Romanche.

"Nous avons d'énormes volumes d'eau disponibles, bien au-dessus des besoins de la Métropole", explique Nicolas Lesur. "Et même si on voit de légères variations de la hauteur de nappe, cela n'a aucune incidence sur notre capacité à fournir de l'eau", ajoute-t-il.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Sécheresse : le point sur les réserves d’eau potable et la nappe phréa­tique de Grenoble et son agglomération »

  1. 19,98 % de l’eau per­due dans des fuites à Grenoble ! Et si on répa­rait les cana­li­sa­tions au lieu de gas­piller des mil­lions d’eu­ros en faux sem­blants bidons pour « capi­tale verte » ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le niveau 4 de crise sécheresse étendu à l'ensemble du département de l'Isère à compter du 17 août
Le niveau 4 de crise séche­resse étendu à l’en­semble du dépar­te­ment de l’Isère à comp­ter du 17 août

FLASH INFO - C'est désormais l'ensemble du département de l'Isère, et plus seulement les territoires de montagne, qui est placé en situation de crise sécheresse. Lire plus

Canicule et sécheresse: quelle stratégie végétale pour la Ville de Grenoble face au réchauffement climatique?
Canicule et séche­resse : quelle stra­té­gie végé­tale pour la Ville de Grenoble face au réchauf­fe­ment climatique ?

FOCUS - Alors que les arbres, et plus généralement la végétation, souffrent eux aussi de la chaleur et de la sécheresse, la Ville de Grenoble Lire plus

L'Isère de nouveau placée en vigilance jaune canicule à compter du mercredi 10 août
Voirie et espaces verts : la Ville de Grenoble fait face à l’a­lerte séche­resse de niveau 4

FLASH INFO - Tout comme l'ensemble des localités du sud du département de l'Isère, la Ville de Grenoble est concernée par l'alerte sécheresse de niveau Lire plus

Restrictions et préconisations suite au passage en niveau 4 d'alerte sécheresse de la Métropole
Restrictions et pré­co­ni­sa­tions suite au pas­sage en niveau 4 d’a­lerte séche­resse de la Métropole

FOCUS – La Métropole de Grenoble, et l'ensemble des territoires de montagne de l'Isère, sont classés en niveau 4 d'alerte sécheresse depuis le 22 juillet. Lire plus

Arroser ou non? Le stade de Crémieu au coeur de la polémique sur fond de sécheresse
Arroser ou non ? Le stade de Crémieu au cœur de la polé­mique sur fond de sécheresse

FOCUS - Il flotte comme un air de polémique autour du stade de Crémieu. Privé d'eau depuis plusieurs semaines, il est finalement de nouveau arrosé, Lire plus

Sécheresse et canicule: les annonces du ministre de la Transition écologique Christophe Béchu depuis l'Isère
Sécheresse et cani­cule : les annonces du ministre de la Transition éco­lo­gique Christophe Béchu depuis l’Isère

FLASH INFO - Visite “de terrain” pour Christophe Béchu: le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoire se rendait lundi 1er Lire plus

Flash Info

|

23/09

13h10

|

|

23/09

12h00

|

|

22/09

17h25

|

|

22/09

15h47

|

|

22/09

12h09

|

|

22/09

9h41

|

|

21/09

17h26

|

|

20/09

16h52

|

|

19/09

18h43

|

|

19/09

12h01

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 39 : « Le ren­voi en cor­rec­tion­nelle d’Éric Piolle »

Abonnement| Conseil muni­ci­pal : accu­sa­tions d’im­pos­ture, pro­cès en cor­rec­tion­nelle… Éric Piolle balaie les mises en cause

Abonnement| À l’oc­ca­sion de sa ren­trée, le groupe d’op­po­si­tion d’Alain Carignon fus­tige les « impos­tures » d’Éric Piolle

Agenda

Je partage !