Restrictions et préconisations suite au passage en niveau 4 d'alerte sécheresse de la Métropole

Restrictions et pré­co­ni­sa­tions suite au pas­sage en niveau 4 d’a­lerte séche­resse de la Métropole

Restrictions et pré­co­ni­sa­tions suite au pas­sage en niveau 4 d’a­lerte séche­resse de la Métropole

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Métropole de Grenoble, et l’en­semble des ter­ri­toires de mon­tagne de l’Isère, sont clas­sés en niveau 4 d’a­lerte séche­resse depuis le 22 juillet. Avec à la clé des res­tric­tions dans l’u­sage de l’eau, ainsi que des pré­co­ni­sa­tions pour éco­no­mi­ser les res­sources que détaille Grenoble-Alpes Métropole.

La séche­resse s’ac­cen­tue en Isère, et notam­ment sur le ter­ri­toire métro­po­li­tain. Depuis le 22 juillet, c’est en effet l’en­semble de la Métropole qui est classé en niveau 4 d’a­lerte séche­resse, soit le plus haut niveau exis­tant. En cause ? Des pluies en nombre (très) insuf­fi­sant depuis le début de l’an­née, aux­quelles s’a­joutent les fortes cha­leurs obser­vées durant les mois de juin et juillet. La situa­tion ne devrait pas s’a­mé­lio­rer d’ici la fin de l’été.

La carte “sécheresse” de la préfecture de l'Isère au 22 juillet 2022. En noir, les territoires classés en niveau 4 d'alerte sécheresse, soit le plus haut niveau existant. © Préfecture de l'Isère

La carte “séche­resse” de la pré­fec­ture de l’Isère au 22 juillet 2022. En noir, les ter­ri­toires clas­sés en niveau 4 d’a­lerte séche­resse, soit le plus haut niveau exis­tant. © Préfecture de l’Isère

Autre élé­ment d’ag­gra­va­tion de la situa­tion : « Un stock de neige his­to­ri­que­ment bas pour un mois de juillet, ce qui rend la situa­tion de séche­resse des eaux super­fi­cielles des ter­ri­toires de mon­tagne alar­mante », écrit la pré­fec­ture de l’Isère. C’est d’ailleurs la tota­lité des ter­ri­toires de mon­tagne qui sont clas­sés en niveau 4 d’a­lerte séche­resse. Soit le Vercors, la Chartreuse, Belledonne, l’Oisans, le Trièves et la Matheysine.

Des res­tric­tions dans l’u­sage de l’eau pour les particuliers

Le clas­se­ment en niveau 4 s’ac­com­pagne de res­tric­tions dans l’u­ti­li­sa­tion de l’eau (hors récu­pé­ra­tion plu­viale). Il est ainsi inter­dit de laver les véhi­cules, de même que les voi­ries, ter­rasses, façades et autres sur­faces imper­méa­bi­li­sées. De même, il est inter­dit d’ar­ro­ser les espaces verts et les stades, les jar­dins pota­gers entre 9 et 20 heures, les pelouses et les mas­sifs fleuris.

Le lavage des voitures est interdit pour les particuliers. DR

Le lavage des voi­tures est inter­dit pour les par­ti­cu­liers. DR

Le rem­plis­sage, la remise à niveau ou la vidange des pis­cines pri­vées sont éga­le­ment pro­hi­bés, tout comme ceux des plans d’eau à usage per­son­nel. Les fon­taines publiques à cir­cuit ouvert devront encore être cou­pées. Enfin, « les pré­lè­ve­ments domes­tiques (avec une pompe mobile ou autre dis­po­si­tif de pom­page ou de rejet) et les rejets directs dans les cours d’eau sont inter­dits ».

Des res­tric­tions spé­ci­fiques concernent encore les pro­fes­sion­nels de l’in­dus­trie et de l’a­gri­cul­ture, ainsi que les ges­tion­naires de réseau d’eau potable ou de neige de culture. Pour ce qui concerne les par­ti­cu­liers, les contre­ve­nants s’ex­posent à une peine d’a­mende de 5ème niveau, pou­vant aller jus­qu’à 1500 euros, et même jus­qu’à 3000 euros en cas de récidive.

La Métropole dif­fuse des préconisations

Face à la séche­resse, la Métropole de Grenoble indique « effec­tuer depuis plu­sieurs semaines des modi­fi­ca­tions sur le réseau des com­munes impac­tées avec l’ouverture de maillages sur les res­sources voi­sines, des cam­pagnes de recherche de fuites, et la mise en ser­vice de cer­taines sources de secours pour réduire cette crise ». Tout en appe­lant la popu­la­tion à res­pec­ter des « consignes de bon usage » pour pré­ser­ver les res­sources en eau.

La Métropole diffuse une infographie regroupant ses préconisations en matière d'économie d'eau pour les particuliers. © Métropole de Grenoble

La Métropole dif­fuse une info­gra­phie regrou­pant ses pré­co­ni­sa­tions en matière d’é­co­no­mie d’eau pour les par­ti­cu­liers. © Métropole de Grenoble

Les consignes en ques­tion ? Ne faire tour­ner ses lave-linges ou lave-vais­selles que lors­qu’ils sont pleins. Ne pas lais­ser cou­ler l’eau pen­dant le lavage des dents ou des mains, ou sous la douche durant la phase de lavage. Préférer la douche au bain… et « uti­li­ser un sablier pour limi­ter le temps de douche ». Au-delà de 10 minutes, un douche cesse de consom­mer moins d’eau qu’un bain.

La Métropole recom­mande éga­le­ment de « sup­pri­mer les éven­tuelles fuites aux sani­taires », de « récu­pé­rer l’eau du robi­net en atten­dant l’eau chaude pour arro­ser les plantes », d’u­ti­li­ser une bas­sine pour faire sa vais­selle afin d’é­vi­ter de lais­ser cou­ler l’eau, ou encore d’a­voir recours à des équi­pe­ments hydro-éco­nomes, comme des mous­seurs à adap­ter sur les robinets.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

5 commentaires sur « Restrictions et pré­co­ni­sa­tions suite au pas­sage en niveau 4 d’a­lerte séche­resse de la Métropole »

  1. Bonjour,
    J’habite Apprieu, et j’ai une source sur mon ter­rain. Puis je arro­ser qd même dans les heures recommandées ?

    sep article
    • Bonjour, en tout logique vous êtes en droit d’u­ti­li­ser l’eau si celle-ci pro­vient de votre propre source. Mais les règles tech­niques sont par­fois com­plexes à appré­hen­der et, pour avoir une réponse plus pré­cise, je vous invite à vous rap­pro­cher des ser­vices de la pré­fec­ture de l’Isère, ou de la com­mune d’Apprieu, qui devraient être en mesure de vous appor­ter une réponse plus fiable. Bien cordialement.

      sep article
  2. Bonjour ‚le stade de Cremieu ‚arrosage3h de l apres midi s arrête dans la nuit .cor­dia­le­ment

    sep article
  3. Bonjour le stade de Cremieu est arrosé jour et nuit ce jour ‚c est nor­mal ?Pouvez vous nous expliquer

    sep article
    • Bonjour, Crémieu est en alerte séche­resse de niveau 3, où l’in­ter­dic­tion d’ar­ro­ser les stades n’est valable qu’entre 11 heures et 18 heures. Des excep­tions demeu­rant pos­sibles. À quelles heures avez-vous observé un arro­sage ? Cordialement.

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Découverte en 2005, la double arche de la tour Isabelle (ou tour Percée), en Chartreuse, fait l'objet d'un conflit entre randonneurs et chasseurs, arbitré par le marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire des terres qu'il loue régulièrement aux seconds. © Jean-René Bouvier / Wikimedia Commons
Sécheresse aggra­vée en Isère : tous les ter­ri­toires de mon­tagne passent au niveau d’a­lerte maximum

EN BREF - Face à l'aggravation de la sécheresse, la préfecture de l’Isère a annoncé ce vendredi 22 juillet 2022 dans la soirée, le renforcement Lire plus

Simon Mittelberger, climatologue: "L'Isère est proche de la sécheresse record de 1976"
Alerte séche­resse ren­for­cée : pour le cli­ma­to­logue Simon Mittelberger « l’Isère est proche de la séche­resse record de 1976 »

TROIS QUESTIONS À – La préfecture de l'Isère a déclenché, jeudi 7 juillet 2022, le niveau 3 de sécheresse pour les territoires de montagne du Lire plus

La préfecture de l'Isère a annoncé jeudi 16 juin 2022 une mise en alerte de niveau 2 dans tout le département pour faire face à la sécheresse
Sécheresse de niveau 2 en Isère : la pré­fec­ture impose de nou­velles mesures de restriction

EN BREF - Le préfet de l'Isère a renforcé, jeudi 16 juin 2022, les mesures de restriction pour faire face aux épisodes de sécheresse en Lire plus

Restrictions et préconisations suite au passage en niveau 4 d'alerte sécheresse de la Métropole
Plusieurs ver­sants de l’Isère pla­cés en vigi­lance ou en alerte séche­resse par la préfecture

FLASH INFO – La préfecture de l'Isère annonce placer en vigilance ou en alerte sécheresse plusieurs bassins versants du département. Ceci pour faire face à Lire plus

Troupeau de vaches en montagne dans le Vercors. © Paul Turenne - placegrenet.fr
Douze mil­lions d’eu­ros pour les éle­veurs : Laurent Wauquiez réac­tive le plan sécheresse

  FLASH INFO - La Région Auvergne Rhône-Alpes réactive son plan sécheresse à destination des agriculteurs. Mis en route en 2018, avec une aide de Lire plus

Sécheresse en montagne : la ressource eau de plus en plus rare
Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

DECRYPTAGE - Et si parler "d'or bleu" était déjà une réalité ? Avec ses massifs enneigés, le département de l'Isère semblait protégé mais les sécheresses Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin