Clos d'Or : relaxe partielle pour l'ancienne directrice.Palais de justice de Grenoble. ©Joël Kermabon- Place Gre'net

L’ancienne direc­trice de la Maison d’en­fance du Clos d’Or, jugée pour escro­que­rie, par­tiel­le­ment relaxée

L’ancienne direc­trice de la Maison d’en­fance du Clos d’Or, jugée pour escro­que­rie, par­tiel­le­ment relaxée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – L’ancienne direc­trice du centre de loi­sirs gre­no­blois du Clos d’Or vient d’être jugée pour abus de confiance au pré­ju­dice de la struc­ture, mais aussi pour escro­que­rie au pré­ju­dice de la Ville de Grenoble, de la Caisse d’al­lo­ca­tions fami­liales et de Pôle Emploi.

Elle gon­flait arti­fi­ciel­le­ment le nombre d’en­fants accueillis dans son centre de loi­sirs pour tou­cher plus de sub­ven­tions de la Ville de Grenoble et de la Caisse d’al­lo­ca­tions fami­liales (Caf). L’ancienne direc­trice de la Maison de l’en­fance du Clos d’Or a été jugée, le 16 juin 2022, par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble, pour des faits d’es­cro­que­rie et d’a­bus de confiance. Les mon­tants en jeu étaient impor­tants, avec près d’un demi-mil­lion d’eu­ros de sub­ven­tions indû­ment perçues.

Maison d'enfance du Clos d'Or : relaxe partielle pour l'ancienne directrice

Caf de l’Isère rue des Alliés à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Les juges ont rendu leur ver­dict le mer­credi 6 juillet 2022. Ils ont décidé de joindre l’af­faire à une autre, concer­nant cette fois-ci Pôle Emploi. L’ancienne direc­trice de l’é­ta­blis­se­ment était en effet éga­le­ment accu­sée d’es­cro­que­rie au pré­ju­dice de l’or­ga­nisme. Elle aurait perçu indû­ment des allo­ca­tions chô­mage, après avoir été écar­tée de ses fonc­tions au Clos d’Or.

Une amende de 2 000 euros avec sursis

Les juges ont relaxé l’an­cienne direc­trice pour les chefs d’ac­cu­sa­tion d’es­cro­que­rie au pré­ju­dice de la Ville de Grenoble et de la Caf. Mais elle a bien été décla­rée cou­pable d’a­bus de confiance au pré­ju­dice de la Maison de l’en­fance du Clos d’Or. S’agissant du pré­ju­dice de Pôle Emploi, l’ac­cu­sée a été décla­rée cou­pable d’es­cro­que­rie. Les mon­tants sont encore indéterminés.

Au niveau pénal, l’an­cienne direc­trice a été condam­née à 2 000 euros d’a­mende avec sur­sis et à la pri­va­tion de ses droits d’é­li­gi­bi­lité pour une durée de trois ans. Un ver­dict bien loin des réqui­si­tions du Ministère public, qui avait demandé trois ans d’emprisonnement avec sur­sis et une inter­dic­tion défi­ni­tive de gérer une entre­prise ou toute autre structure.

Pour Me Katell Thouement, avo­cate de la Ville de Grenoble dans cette affaire, la relaxe de l’ac­cu­sée des faits d’es­cro­que­rie est une « décep­tion ». « Les faits avaient bien été qua­li­fiés, il est éton­nant que l’es­cro­que­rie n’ait pas été rete­nue ». Le par­quet fera-t-il appel de la déci­sion, dans le délai de dix jours dont il dis­pose ? « Cela me sem­ble­rait jus­ti­fié », sou­ligne Me Thouement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Raphaëlle Lavorel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Retour sur les finances 2020 : la crise sanitaire a mis Grenoble KO
La Ville de Grenoble a porté plainte pour escro­que­rie contre l’é­pouse de l’élu Chérif Boutafa

  FIL INFO - Lors du conseil municipal de ce lundi 17 mai 2021, Pierre Mériaux, adjoint délégué au personnel, a fermement démenti les allégations Lire plus

Statut de Thémis, déesse de la Justice, de la Loi et de l'Équité, tenant d'une main un glaive, de l'autre les plateaux d'une balance avec laquelle elle pèse les arguments des parties adverses.
Contrats publics frau­du­leux : la com­mune de Saint-Paul-de-Varces obtient l’annulation défi­ni­tive en justice

EN BREF - La commune de Saint-Paul-de-Varces a obtenu l’annulation en justice de contrats frauduleux passés par l’ancien maire. Il s’agissait de contrats de location Lire plus

Le comité de lutte contre la fraude en Isère dresse le bilan de l'année 2020 et du début de l'année 2021
Le comité de lutte contre la fraude en Isère dresse le bilan de l’an­née 2020 et du début de l’an­née 2021

FLASH INFO — Quel bilan du Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) en Isère? L'instance, co-présidée par le préfet de l'Isère et le procureur de la Lire plus

Caisse d'Allocations Familliales à Grenoble © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr
Lutte contre la fraude : la Caf de l’Isère va miser plus sur la pré­ven­tion que sur la sanction

  FOCUS - En cette fin d’année scolaire, l’heure est au bilan pour la Caf de l’Isère. Du fait de la baisse de ses moyens Lire plus

Jean-Paul Trovéro, le maire de Fontaine (Isère) a été condamné à un mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende pour favoritisme.
Favoritisme pré­sumé dans l’at­tri­bu­tion d’un mar­ché à Fontaine : Un mois de pri­son avec sur­sis requis contre le maire

  FOCUS - Jugé pour favoritisme dans l'attribution d'un marché de prestations de services, le maire de Fontaine Jean-Paul Trovéro risque un mois de prison Lire plus

L'Assurance-maladie de l'Isère accueille toujours le public, mais uniquement sur rendez-vous
Escroquerie mas­sive à l’aide médi­cale d’État à Grenoble et Échirolles : un juge d’ins­truc­tion saisi

  FOCUS – Près de deux cents ressortissants algériens auraient bénéficié indûment de l'aide médicale d'État à Grenoble et Échirolles, entre 2014 et 2019. Coût du Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin