La Ville de Grenoble et son maire Éric Piolle dressent les grandes lignes et les perspectives pour 2023

La Ville de Grenoble a porté plainte pour escro­que­rie contre l’é­pouse de l’élu Chérif Boutafa

La Ville de Grenoble a porté plainte pour escro­que­rie contre l’é­pouse de l’élu Chérif Boutafa

 

FIL INFO - Lors du conseil municipal de ce lundi 17 mai 2021, Pierre Mériaux, adjoint délégué au personnel, a fermement démenti les allégations d'Alain Carignon concernant la radiation d'une agente de la Ville de Grenoble. En l'occurrence, l'épouse du conseiller municipal d'opposition et syndicaliste FO Chérif Boutafa, contre laquelle la Ville a par ailleurs porté plainte au pénal pour escroquerie.

 

 

L'épouse de Chérif Boutafa poursuivie pour escroquerie. Hôtel de ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Hôtel de ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La passe d'armes s'est déroulée au tout début du conseil municipal, lors du vote de la première délibération concernant le rendu acte de la séance précédente. Ce alors qu'Alain Carignon, président du groupe d'opposition Société civile, divers droite et centre (SCDDC), fustigeait les différentes procédures engagées par la municipalité envers des agents de la Ville.

 

Quitte à remonter loin dans le temps : jusqu'en 2016, année du licenciement du champion paralympique David Smétanine. Ou, plus proche, en rappelant le bras de fer avec le policier municipal Sid Hamed Beldjenna, finalement réintégré dans ses fonctions. L'élu a ensuite cité « cette employée de Pierre Mériaux à la Maison de la montagne » qui aurait fait, selon lui, l'objet de « l'acharnement de la Ville ». “L'employée” en question ? La conjointe de Chérif Boutafa, « qui a le tort d'être l'épouse d'un syndicaliste également élu de l'opposition municipale », selon Alain Carignon.

 

 

La Ville de Grenoble a porté plainte au pénal pour escroquerie

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 49 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Procès en appel du « tueur de DRH » à Grenoble : condamné de nou­veau à per­pé­tuité, Gabriel Fortin se pour­voit en cassation

EN BREF - Jugé en appel depuis le 13 mai 2024, à Grenoble, Gabriel Fortin, surnommé "le tueur de DRH", a été condamné, mardi 28 Lire plus

Européennes 2024 : le PCF Isère prône un « Airbus de la micro­élec­tro­nique » pour atteindre la sou­ve­rai­neté industrielle

FOCUS - Dans le cadre de la campagne des européennes, le PCF Isère a présenté, mardi 28 mai 2024, en présence de Marc Dorel, candidat Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : des per­qui­si­tions au Sdis 38 dans le cadre d’une enquête pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Des enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ont procédé à des perquisitions dans les locaux de la direction du Sdis de Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
La CGT du Crous Grenoble-Alpes boy­cotte la venue à Grenoble de la pré­si­dente du Cnous Bénédicte Durand

FLASH INFO - Les tensions entre la CGT et le Crous Grenoble-Alpes ne semblent pas retomber. En témoigne un nouvel échange au vitriol entre le Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !