Le PS grenoblois appelle la Ville à renoncer à la vente "unilatérale" des actions Grenoble Habitat

Le PS gre­no­blois appelle la Ville à renon­cer à la vente « uni­la­té­rale » des actions Grenoble Habitat

Le PS gre­no­blois appelle la Ville à renon­cer à la vente « uni­la­té­rale » des actions Grenoble Habitat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – « L’objectif est-il véri­ta­ble­ment de se mettre en confor­mité avec la loi, ou bien, de ten­ter coûte que coûte, de ren­flouer le bud­get de la ville […] au détri­ment des per­sonnes défa­vo­ri­sées ? ». Telle est la ques­tion que pose la sec­tion gre­no­bloise du Parti socia­liste, face à la volonté de la Ville de Grenoble de (tou­jours) vendre ses actions Grenoble Habitat.

Pour rap­pel, la revente des actions Grenoble Habitat à la Métropole de Grenoble pour une somme de 45 mil­lions d’eu­ros fai­sait par­tie du pro­jet de fusion entre GH et Actis. Projet fina­le­ment aban­donné, sur fond de forte oppo­si­tion poli­tique et mili­tante… et de mésen­tente entre le maire de Grenoble Éric Piolle et le pré­sident de la Métro Christophe Ferrari, depuis la réélec­tion de ce der­nier.

La fusion annoncée entre Actis et Grenoble Habitat a fini par être abandonnée sur fond de forte contestation et de mésentente entre Ville de Grenoble et Métropole. © Tim Buisson – Place Gre’net

La fusion annon­cée entre Actis et Grenoble Habitat a fini par être aban­don­née sur fond de forte contes­ta­tion et de mésen­tente entre Ville de Grenoble et Métropole. © Tim Buisson – Place Gre’net

Reste que la Ville de Grenoble main­tient son objec­tif de vente des actions Grenoble Habitat, comme l’in­dique le bud­get voté en début d’an­née 2022. Face à la somme deman­dée, les Socialistes s’in­ter­rogent : « La volonté de la muni­ci­pa­lité est-elle encore une fois d’ou­vrir la porte du loge­ment social aux groupes pri­vés, inté­res­sés par les divi­dendes ? ». Sans être convaincu que la mise en confor­mité avec la loi Élan, qui impose un nombre de loge­ment mini­mum aux bailleurs sociaux, soit la réelle moti­va­tion de la majo­rité municipale.

« Si la Municipalité était inté­res­sée par le seul sort des loca­taires sociaux, cette der­nière ten­te­rait d’al­lo­tir ce parc social, afin qu’il soit par­ta­geable entre les bailleurs sociaux locaux », juge le parti. En appe­lant la Ville, « avant toute déci­sion uni­la­té­rale », de réunir les col­lec­ti­vi­tés et les asso­cia­tions de loca­taires concer­nées « afin de connaître les attentes et trou­ver la meilleure solu­tion à la lon­gé­vité du loge­ment social sur Grenoble ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le conseil municipal de Grenoble du 27 septembre 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget pri­mi­tif 2022 : la Ville de Grenoble accu­sée d’a­voir voté un bud­get insincère

FOCUS - La Ville a voté, ce lundi 13 décembre 2021, un budget primitif 2022 contraint, tout en misant sur la dynamique "Capitale verte 2022" Lire plus

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Grenoble : un bud­get 2022 dopé par des ces­sions d’ac­tions sur fond d’en­det­te­ment persistant

DÉCRYPTAGE - "Capitale verte", plan écoles, travaux de la Tour Perret, rénovation de gymnases, renouvellement urbain à Mistral, à la Villeneuve… Autant de démarches et Lire plus

Vitalité du centre-ville de Grenoble: le groupe Société Civile adresse à la Ville ses "contre-propositions"
Alain Carignon dénonce au pré­fet le « carac­tère pro­ba­ble­ment insin­cère » du bud­get de la Ville de Grenoble

EN BREF — Après de vifs échanges durant le conseil municipal de Grenoble du lundi 13 décembre, le conseiller municipal d’opposition Alain Carignon écrit au Lire plus

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Saisi par Alain Carignon, le pré­fet de l’Isère ne voit « à ce stade » aucune illé­ga­lité dans le bud­get 2022 de la Ville de Grenoble

FLASH INFO – "S'agissant du budget primitif dont le caractère est prévisionnel, le contrôle n'a révélé à ce stade aucune illégalité". C'est par ces mots Lire plus

Le collectif contre la privatisation d'Actis salue l'abandon du projet de fusion entre Actis et Grenoble Habitat
Le col­lec­tif contre la pri­va­ti­sa­tion d’Actis salue l’a­ban­don du pro­jet de fusion entre Actis et Grenoble Habitat

FLASH INFO – "C’est la mobilisation du collectif et des locataires qui a imposé ce choix actuel pour le maintien d’Actis en tant qu’acteur 100 Lire plus

Des loca­taires en situa­tion de han­di­cap inter­pellent les diri­geants de Grenoble Habitat

  FOCUS - Une quinzaine de locataires en situation de handicap, accompagnés par des membres de l’Alliance citoyenne de Grenoble, se sont réunis devant les Lire plus

Flash Info

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin