e au pal­ma­rès des quar­tiers les plus dyna­miques des métro­poles éta­bli par Mytraffic"/>

Actualité

Le centre-ville de Grenoble dixième au palmarès des quartiers les plus dynamiques établi par Mytraffic

Le centre-ville de Grenoble 10e au pal­ma­rès des quar­tiers les plus dyna­miques des métro­poles éta­bli par Mytraffic

Le centre-ville de Grenoble 10e au pal­ma­rès des quar­tiers les plus dyna­miques des métro­poles éta­bli par Mytraffic

EN BREF – Un pal­ma­rès des quar­tiers les plus dyna­miques des métro­poles de France place l’hy­per­centre de Grenoble en dixième posi­tion, der­rière des com­munes de grande taille comme Bordeaux, Lyon, Strasbourg ou Marseille. La clé du suc­cès, selon les auteurs ? La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville, les réno­va­tions urbaines et les grands com­merces « loco­mo­tives ».

L’hypercentre de Grenoble, dixième quar­tier le plus dyna­mique des métro­poles de France ? C’est ce qui res­sort d’un pal­ma­rès éta­bli par Mytraffic, « lea­der euro­péen de l’analyse du flux pié­ton », en lien avec l’Institut des hautes études des métro­poles (IHEDM). Le tout en se basant sur « la fré­quen­ta­tion pié­tonne men­suelle dans plus de 80 quar­tiers com­mer­çants des 21 métro­poles fran­çaises (hors Paris), entre jan­vier et décembre 2021″.

Le centre-ville de Grenoble, 10e quartier le plus dynamique des métropoles. L'hypercentre de Grenoble est dixième au palmarès des quartiers les plus dynamiques des métropoles de France établi par Mytraffic. © Corentin Bemol - Place Gre'net

L’hypercentre de Grenoble est dixième au pal­ma­rès des quar­tiers les plus dyna­miques des métro­poles de France éta­bli par Mytraffic. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Le clas­se­ment retient au final dix loca­li­tés. Le trio de tête ? Bordeaux et son quar­tier Sainte-Catherine, Toulouse et son quar­tier Alsace-Lorraine, et Lyon avec le quar­tier des Cordeliers. Suivent les com­munes de Nice, Lille, Strasbourg, Nantes, Marseille et Toulon. Et enfin, en dixième posi­tion, l’hy­per­centre de Grenoble. À noter que le cal­cul de la den­sité de fré­quen­ta­tion est « décor­rélé de la taille de l’agglomération ».

La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville, un élé­ment-clé pour Mytraffic

Les « grands cri­tères de réus­site » qui res­sortent du pal­ma­rès, selon Mytraffic ? En pre­mier lieu, « accor­der une place pré­pon­dé­rante aux pié­tons ». Mais aussi « prio­ri­ser la poli­tique de trans­ports », en com­bi­nant les dif­fé­rents modes de dépla­ce­ment. Sans oublier un tra­vail sur le mar­ke­ting ter­ri­to­rial, un « dia­logue per­ma­nent entre tous les acteurs du quar­tier », et l’at­trac­ti­vité pour les grandes enseignes, « pour faire vivre les petits com­merces ».

Des affichages "Ici le piéton est roi" ont été déployés par la Ville de Grenoble sur les secteurs piétonnisés Notre-Dame et Sainte-Claire. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des affi­chages « Ici le pié­ton est roi » ont été déployés par la Ville de Grenoble sur les sec­teurs pié­ton­ni­sés Notre-Dame et Sainte-Claire. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Quid des « rai­sons du suc­cès » pour l’hy­per­centre de Grenoble ? L’étude cite les tra­vaux réa­li­sés sur la place Grenette en 2018. Plus la pié­ton­ni­sa­tion éten­due (et contes­tée par cer­tains) sur Sainte-Claire, Notre-Dame et Bayard. Piétonnisation qui, pour­tant, met un cer­tain temps à entrer dans les mœurs. Tant et si bien que la Ville a déployé de nou­veaux élé­ments de mobi­lier urbain sur le sec­teur pour y rap­pe­ler que les « pié­tons sont rois ».

Autre élé­ment clé, selon l’é­tude : la cir­cu­la­tion des vélos « for­te­ment res­treinte » sur l’hy­per­centre. « Elle n’est auto­ri­sée qu’au pas, ou pied à terre », décrit-elle. Avant d’a­jou­ter : « Les arceaux pour atta­cher les vélos ont été reti­rés, ce qui a per­mis de désen­com­brer l’espace public ». Enfin, les par­kings-relais qui entourent la ville sont éga­le­ment per­çus comme très favo­rables au dynamisme.

« L’expérience du centre apaisé » de Grenoble

Mytraffic met encore l’ac­cent sur les réno­va­tions opé­rées dans le centre-ville. « Les façades ont été rava­lées, la rue de la République plan­tée, la place Victor-Hugo réno­vée. La ville est plus propre, plus sécu­ri­sée, plus belle », décrit encore l’é­tude. Qui n’hé­site pas à reprendre les élé­ments de lan­gage de la Ville ou de la Métropole, notam­ment quand elle vante « l’ex­pé­rience du centre apaisé » de Grenoble.

Les Galeries Lafayette en centre-ville de Grenoble compte parmi les enseignes "locomotives" décrites par l'étude de Mytraffic. © Léa Raymond - Place Gre'net

Les Galeries Lafayette en centre-ville de Grenoble comptent parmi les enseignes « loco­mo­tives » décrites par l’é­tude de Mytraffic. © Léa Raymond – Place Gre’net

Enfin, l’é­tude met l’ac­cent sur les « loco­mo­tives com­mer­ciales qui entraînent les petits indé­pen­dants ». En l’oc­cur­rence, les Galeries Lafayette et la Fnac, toutes deux situées place Grenette, qui « sti­mulent for­te­ment l’attractivité du quar­tier, et per­mettent aux petits com­merces de fleu­rir ». « L’offre de res­tau­ra­tion, impor­tante autour du parc urbain “Jardin de Ville”, com­plète cette diver­sité com­mer­ciale », conclut-elle.

Florent Mathieu

Auteur

8 réflexions sur « Le centre-ville de Grenoble 10e au pal­ma­rès des quar­tiers les plus dyna­miques des métro­poles éta­bli par Mytraffic »

  1. Il faut s’in­té­res­ser au recueil des don­nées de Mytraffic dont l’es­sen­tiel pro­vient des opé­ra­teurs télé­pho­niques. N’oublions pas qu’à Grenoble le tram­way tra­verse le centre pié­ton­nier en long, en large et en tra­vers, ce qui est une excep­tion en France. Or, le tram­way trans­porte beau­coup de télé­phones… qui ne font que pas­ser. De là à conclure que le centre pié­ton­nier gre­no­blois est dyna­mique pour­rait être un peu hâtif… Question : est-ce que la ville de Grenoble est cliente de Mytraffic ? 😉
    Quant à la pié­to­ni­sa­tion Sainte-Claire/Notre-Dame, elle est inexis­tante, les voi­tures passent tou­jours (Dites, Place Gre’net, vous qui êtes en plein centre, vous voyez comme moi ?).
    Les vélos au pas dans le sec­teur pié­ton­nier : une vaste blague ! Si ce n’é­taient d’ailleurs que les vélos. Je suis le seul à y voir une majo­rité de scoo­ters à l’heure des livrai­sons de repas ?
    Petite expé­rience vécue : boire un verre place aux herbes en ter­rasse et en soi­rée pour obser­ver le bal­let inces­sant des vélos et scoo­ters livreurs qui frôlent les tables et, de retour à pieds dans le même sec­teur, bien sen­tir qu’en tant que pié­ton je n’ai aucune prio­rité sur les autres usagers.
    Vive les nou­veaux pan­neaux mis en place par la ville : nous sommes sauvés ! 🙁

    sep article
    • Bonjour, je ne vois pas l’in­té­rêt de nous mettre en cause. Cordialement.

      sep article
      • Cette réplique me laisse dubitatif…
        On pou­vait s’at­tendre à toutes les réac­tions (pour ma part je n’en atten­dais aucune) mais là c’est un peu court :
        – êtes-vous élu de la ville de Grenoble ?
        – êtes-vous sala­rié, action­naire de Mytraffic ?
        Vous auriez alors pu vous sen­tir mis en cause mais uni­que­ment dans ces deux cas !
        Vous par­lez de mon inter­pel­la­tion (« Dites, Place Gre’net… ») ? Elle était plu­tôt amicale…
        Non, sin­cè­re­ment, je ne com­prends pas…
        J’essayais juste de par­ta­ger un sem­blant d’a­na­lyse en confron­tant mon expé­rience de citoyen lambda aux argu­ments un poil mar­ke­ting du com­mu­ni­qué de presse de Mytraffic. Voîlà, c’est tout…

        sep article
        • Désolé si j’ai mal inter­prété votre « dites, Place Gre’net » que je n’a­vais pas res­senti comme ami­cal, visi­ble­ment à tort. Cordialement.

          sep article
    • Le centre ville de Montpellier est aussi tra­verse par le tram­way, qui je pense trans­porte plus de per­sonne que celui de Grenoble, pour­tant Montpellier n’est pas un top 10 malgre un centre pie­ton ega­le­ment tres dynamique

      sep article
  2. Manque un cri­tère, la pro­preté… Difficile de trou­ver plus sale

    sep article
  3. Tu fais un centre minus­cule dans une métro­pole de 450000 habi­tants, et tu obtiens un super clas­se­ment, puisque basé essen­tiel­le­ment sur la den­sité. Tous les gre­no­blois qui pra­tiquent la marche à pied savent bien qu’en fait Grenoble n’aime pas les piétons.

    sep article
  4. C’est une blague

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville maintient le cap de la piétonnisation sur Sainte-Claire et Notre-Dame, malgré la proposition de zone de rencontre
La Ville main­tient le cap de la pié­ton­ni­sa­tion sur Sainte-Claire et Notre-Dame, mal­gré la pro­po­si­tion de zone de rencontre

  FOCUS - Alors que la piétonnisation du secteur Sainte-Claire et Notre-Dame de Grenoble est toujours prévue pour le 31 mai, des voix se font Lire plus

À Grenoble, la pié­ton­ni­sa­tion des sec­teurs Sainte-Claire et Notre-Dame se met (dou­ce­ment) en place

  FIL INFO — Annoncée pour le 31 mai, la piétonnisation des secteurs Sainte-Claire et Notre-Dame de Grenoble se met en place de façon progressive. Lire plus

Marché des Halles Sainte Claire. ©Leo Graff - Placegrenet.fr
Grenoble Capitale verte 2022 : quinze actions pour redon­ner de la vita­lité au cœur de Ville

FOCUS - À un mois de la cérémonie officielle du 15 janvier 2021 qui marquera le lancement de Grenoble Capitale verte, Éric Piolle, maire de Lire plus

Querelle entre la Ville de Grenoble et le Tonneau de Diogène, suite au refus de renouvellement de terrasse
Tonneau de Diogène : la ter­rasse de la dis­corde avec la Ville de Grenoble

FOCUS – Il y a de l'eau dans le gaz entre la Ville de Grenoble et le bar le Tonneau de Diogène. En cause l'interdiction Lire plus

La piétonisation des quartiers Sainte-Claire et Notre-Dame de Grenoble active dès le 31 mai
La pié­ton­ni­sa­tion des quar­tiers Sainte-Claire et Notre-Dame de Grenoble effec­tive dès le 31 mai

  FOCUS - La date est arrêtée: les places Sainte-Claire et Notre-Dame de Grenoble, ainsi que le quartier des Halles et celui des Antiquaires seront Lire plus

Vitalité du centre-ville de Grenoble: le groupe Société Civile adresse à la Ville ses "contre-propositions"
Vitalité du centre-ville de Grenoble : le groupe Société civile adresse à la Ville ses « contre-propositions »

FIL INFO - Alors que le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint Maxence Alloto viennent de présenter leurs quinze propositions pour redonner de Lire plus

Flash Info

|

24/05

18h53

|

|

24/05

15h25

|

|

24/05

11h13

|

|

21/05

17h41

|

|

21/05

11h27

|

|

18/05

19h42

|

|

18/05

14h37

|

|

17/05

17h50

|

|

16/05

12h08

|

|

16/05

10h37

|

Les plus lus

Économie| Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

Société| Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

A écouter| Grenoble : le nou­veau centre de santé den­taire Solident vic­time de son suc­cès auprès des plus précaires

Agenda

Je partage !