Burkini : si Grenoble l’au­to­rise dans les pis­cines, Laurent Wauquiez cou­pera les sub­ven­tions de la Région

Burkini : si Grenoble l’au­to­rise dans les pis­cines, Laurent Wauquiez cou­pera les sub­ven­tions de la Région

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - En ouvrant la voie à l'autorisation du burkini (ou burqini) dans les piscines municipales de Grenoble, dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron datée du vendredi 29 avril 2022, Éric Piolle a ravivé la polémique. À deux semaines de la délibération prévue lors du conseil municipal du 16 mai, les oppositions - de droite comme de gauche - montent au créneau, tandis que le président de Région Laurent Wauquiez (LR) réitère sa menace de couper les subventions à la Ville de Grenoble. De son côté, l'Alliance citoyenne, principal promoteur du maillot de bain couvrant, salue la prise de position du maire de Grenoble et regrette que les opposants refusent le débat sur le sujet.

La lettre ouverte d'Éric Piolle à Emmanuel Macron continue de susciter des remous. Dans ce courrier adressé au président de la République, vendredi 29 avril 2022, le maire de Grenoble a en effet ouvert la voie à l'autorisation du burkini (ou burqini) dans les piscines municipales, en écrivant notamment ceci : "À Grenoble, nous veillerons à ce qu’aucun règlement intérieur d’aucun équipement public ne constitue une injonction ou une discrimination."

Et le même jour, l'édile écologiste confirmait l'inscription du sujet à l'ordre du jour des commissions, ce mardi 3 mai, puis du prochain conseil municipal du 16 mai. Une prise de position qui n'a pas manqué de raviver la polémique, déclenchant une avalanche de réactions - souvent hostiles -, tous bords politiques confondus.

"Pas un centime des Auvergnats-Rhônalpins ne financera votre soumission à l’islamisme", lance Laurent Wauquiez

Après les communiqués indignés d'Alain Carignon, de Clément Chappet ou de Stéphane Gemmani, tous remontés contre Éric Piolle, c'est Laurent Wauquiez qui a vivement réagi. Dans un tweet publié ce lundi 2 mai, le président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi réitéré ses menaces à l'encontre de la municipalité grenobloise : "M. Piolle projette d’autoriser le burkini dans les piscines municipales. Je mets le maire en garde : dans ce cas, la Région coupera toute subvention à la Ville de Grenoble. Pas un centime des Auvergnats-Rhônalpins ne financera votre soumission à l’islamisme."

Si Grenoble autorise le burkini, Laurent Wauquiez coupera les subventions. Le président Les Républicains de la région Auvergne Rhône-Alpes. © Tim Buisson – Place Gre’net

Après un premier avertissement lancé en mars 2022, le président de Région Laurent Wauquiez a de nouveau mis en garde la Ville de Grenoble, menaçant de lui couper les subventions régionale en cas d'autorisation du burkini. © Tim Buisson – Place Gre’net

Pour Laurent Wauquiez, il s'agit du second avertissement lancé à Éric Piolle sur cette question. En présentant, le 17 mars 2022, la "Charte pour la défense des valeurs de la France et de la laïcité", adoptée par le conseil régional en assemblée plénière, le président avait en effet déjà prévenu : "La Région coupera toute subvention aux collectivités qui ne respecteraient pas la charte en autorisant le port du burkini." Une allusion à peine voilée à la Ville de Grenoble.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Eric PIOLLE
Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, Éric Piolle fait un pas vers l’au­to­ri­sa­tion du bur­kini et dénonce le Contrat d’en­ga­ge­ment républicain

FOCUS - Dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron ce vendredi 29 avril 2022, Éric Piolle interpelle le président de la République sur les Lire plus

L'observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare "contre le burkini dans les piscines"
Si la Ville de Grenoble auto­rise le bur­kini, Laurent Wauquiez lui cou­pera les sub­ven­tions de la Région

FOCUS - La Région Auvergne Rhône-Alpes a adopté, ce jeudi 17 mars 2022, une "Charte pour la défense des valeurs de la France et de Lire plus

Le Syndicat des femmes musulmanes de l'Alliance citoyenne a échangé avec les Grenoblois, le 27 avril 2022, sur la liberté ou le burqini. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Le Syndicat des femmes musul­manes de l’Alliance citoyenne expose les paroles des Grenoblois et ravive le débat sur le burkini

FOCUS - Le Syndicat des femmes musulmanes de l'Alliance citoyenne organisait, ce mercredi 27 avril 2022, une action "porteur de paroles" place Victor-Hugo à Grenoble. Lire plus

L’AFEI, association pluraliste d’élues de l'Isère, accompagnée d'autres collectifs s'inquiètent de voir autorisé le port du burkini dans les piscines de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : des voix s’é­lèvent contre une éven­tuelle déli­bé­ra­tion sur le port du bur­kini lors du conseil muni­ci­pal de mai

FOCUS - L'Association des femmes élues de l'Isère (AFEI) s'inquiète de voir une potentielle délibération autoriser le port du burkini dans les piscines de Grenoble Lire plus

Haoues Seniguer, maître de conférences à Sciences-Po Lyon et spécialiste de la politisation de l'islam, était l'invité de l'Alliance Citoyenne, lundi 6 décembre 2021, à la Maison du tourisme, pour une conférence sur le thème "Islamisme et Frères Musulmans en France: entre fantasmes et réalités". © DR
« Les isla­mistes sont contre le bur­kini », selon le poli­to­logue Haoues Seniguer, invité à Grenoble par l’Alliance citoyenne

ENTRETIEN - Haoues Seniguer, maître de conférences en science politique à Sciences-Po Lyon, chercheur au laboratoire Triangle (UMR 5206) et spécialiste de la politisation de Lire plus

L'observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare "contre le burkini dans les piscines"
L’observatoire isé­rois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare « contre le bur­kini dans les piscines »

FLASH INFO – "Le burkini comme le niqab sert à effacer la présence des femmes  de l’espace public au nom d’une idéologie qui entend inférioriser Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin