Un panneau d'affichage en limite d'un quartier résidentiel, mais aussi près d'un axe urbain. Sera-t-il interdit par le futur Règlement Local de Publicité intercommunal ? © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Grenoble ban­nit la pub sur près de 90 % de son ter­ri­toire et les grands pan­neaux sur l’es­pace privé

Grenoble ban­nit la pub sur près de 90 % de son ter­ri­toire et les grands pan­neaux sur l’es­pace privé

FOCUS - La Ville de Grenoble a fait le point, ce vendredi 22 avril 2022, sur la mise en place du Règlement local de publicité intercommunal (RLPI). Adopté en février 2020, celui-ci donnait deux ans aux entreprises pour retirer les panneaux publicitaires 4x3 (12 m²) sur l'espace privé. Sur 117 panneaux, il n'en reste plus qu'une vingtaine aujourd'hui, les contrevenants n'étant verbalisés qu'à partir du 1er juin 2022. Sept ans après l'avoir bannie de l'espace public, la Ville interdit ainsi désormais la publicité sur près de 90 % de son territoire. Seul bémol : le maintien des publicités JCDecaux sur les abribus jusqu'en 2031.

"La publicité, c'est comme une rage de dents. Une fois qu'elle a disparu, tout le monde l'a oubliée." Debout au croisement du boulevard Maréchal Joffre et de la rue Paul-Janet, Gilles Namur désigne l'endroit où se tenait encore récemment un panneau publicitaire. "Il a été enlevé il y a quelques semaines et, aujourd'hui, personne ne nous dit qu'il a disparu!"

L'adjoint grenoblois à la nature en ville, aux espaces publics, à la biodiversité et aux mobilités, ne cachait ainsi pas sa joie ce vendredi 22 avril, lors de l'état des lieux de l'application du Règlement local de publicité intercommunal (RLPI).

L'angle du boulevard Maréchal Joffre et de la rue Paul Janet, avant et après le retrait (en mars 2022) du panneau publicitaire 4x3. © Ville de Grenoble (montage)

L'angle du boulevard Maréchal Joffre et de la rue Paul-Janet, avant et après le retrait (en mars 2022) du panneau publicitaire 4x3. © Ville de Grenoble (montage)

Adopté fin 2019 et en vigueur depuis février 2020 dans les 49 communes de la Métropole, ce document d'urbanisme fixe, par zones, les obligations en matière de publicité et d'enseignes. Pour la Ville de Grenoble, il s'agissait surtout de poursuivre la démarche entamée sept ans auparavant.

En mettant fin à son contrat avec JCDecaux en 2015, elle était en effet devenue la première ville à bannir presque entièrement la publicité de l'espace public. "Mais il restait l'espace privé", souligne Gilles Namur.

À partir du 1er juin 2022, 1 500 euros d'amende par panneau encourus

Après sa validation en février 2020, le RLPI a ainsi "donné deux ans aux entreprises pour retirer les grands panneaux publicitaires 4x3 (d'une superficie de 12 m²) demeurant sur l'espace privé", explique l'élu grenoblois. Deux ans plus tard, le bilan est largement positif, à en croire la mairie. "Sur 117 panneaux concernés, il n'en reste plus que vingt-deux aujourd'hui, dont seulement huit pour lesquels nous n'avons aucune nouvelle", affirme Gilles Namur.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

A Grenoble, Paysages de France lance un ultimatum à Eric Piolle. Pourqu'il retire ou s'engage à le faire, la publicité numérique des abribus.
Affichage publi­ci­taire : Paysages de France lance un ulti­ma­tum au maire de Grenoble

EN BREF - À Grenoble, la porte laissée ouverte à la publicité numérique sur les abribus  fait bondir Paysages de France. L'association a lancé un Lire plus

Extinction Rébellion a mené une action anti-pub à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Action anti-publi­cité éclair à Grenoble d’ac­ti­vistes d’Extinction Rébellion

  REPORTAGE VIDÉO - Des activistes d'Extinction Rébellion Isère ont mené une action visant à dénoncer la publicité ce samedi 16 mai à Grenoble. Jusqu'alors Lire plus

L'avenue Gabriel Péri à Saint-Martin d'Hères, exemple d'axe particulièrement fourni en affichage publicitaire. © Jules Peyron - Place Gre'net
Publicité : le nou­veau règle­ment à peine voté, Paysages de France met en demeure la Métro

  DÉCRYPTAGE - Trop de pub pour les uns, pas assez pour les autres. Le règlement intercommunal de la publicité dont vient de se doter Lire plus

Un panneau d'affichage en limite d'un quartier résidentiel, mais aussi près d'un axe urbain. Sera-t-il interdit par le futur Règlement Local de Publicité intercommunal ? © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
De moins en moins de pan­neaux publi­ci­taires à Grenoble… et le retour des colonnes Morris

  DÉCRYPTAGE - L’équipe municipale de Grenoble conduite par le maire écologiste Eric Piolle avait bouté le mobilier JCDecaux hors de l'espace public. La Métropole s'apprête Lire plus

L'avenue Gabriel Péri à Saint-Martin d'Hères, exemple d'axe particulièrement fourni en affichage publicitaire. © Jules Peyron - Place Gre'net
Règlement local de la publi­cité : la Métro sous le feu des cri­tiques des publi­ci­taires… et de Paysages de France

FOCUS - Un pas de plus vers la réduction du nombre de panneaux publicitaires sur tout le territoire de la métropole grenobloise. Le conseil métropolitain Lire plus

En 2020, la Métropole de Grenoble entend limiter l'affichage publicitaire à un format de 4m2 maxi. Et limiter l'emprise du numérique.
Bientôt la fin des pan­neaux publi­ci­taires de plus de 4 mètres car­rés dans la Métropole de Grenoble

EN BREF - Finies les enseignes de 12 m2 (les  fameuses 4 X 3) mais aussi de 8 m2 dans l'agglomération grenobloise ? La Métropole Lire plus

Flash Info

|

24/03

20h11

|

|

23/03

18h50

|

|

23/03

10h29

|

|

23/03

10h00

|

|

22/03

22h43

|

|

22/03

20h04

|

|

22/03

17h13

|

|

22/03

11h47

|

|

21/03

18h48

|

Les plus lus

Politique| Sept élus de Grenoble annoncent leur exclu­sion de la majo­rité après avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe foncière

Politique| Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle et les six autres pré­ve­nus jugés en appel les 19 et 20 juin 2023

Société| Grenoble : un troi­sième han­di­parc ouvre dans le parc des Champs-Élysées

Agenda

Je partage !