Cygnes en Irlande, © Corto Fajal

« Nature en soi, Nature en droit » au Musée de la Résistance de l’Isère : une invi­ta­tion à se ques­tion­ner sur les droits de la nature

« Nature en soi, Nature en droit » au Musée de la Résistance de l’Isère : une invi­ta­tion à se ques­tion­ner sur les droits de la nature

EN BREF – La nou­velle expo­si­tion tem­po­raire « Nature en soi, Nature en droit » du Musée de la Résistance de l’Isère pro­pose un voyage immer­sif jusqu’au 18 sep­tembre 2022. Un plon­geon au cœur de la nature et des éco­sys­tèmes, à tra­vers les témoi­gnages de peuples autoch­tones, réa­li­sés par Corto Fajal, auteur-réalisateur, et Valérie Cabanes, juriste et essayiste. Cette créa­tion artis­tique invite le visi­teur à se ques­tion­ner sur les droits de la nature et le lien indé­fec­tible qui la relie à l’homme.

« Que se pas­se­rait-il si nous don­nions des droits à la nature, aux forêts et aux océans ? », demande Alice Buffet, direc­trice du Musée de la Résistance de l’Isère. Dans le cadre de la sai­son cultu­relle dédiée à « L’Appel de la forêt » portée par le Département de l’Isère, l’exposition « Nature en soi, Nature en droit » s’appuie sur un sujet contem­po­rain, com­plexe et encore peu connu du grand public. Un évè­ne­ment label­lisé Grenoble Capitale Verte, pensé en 2020, et monté en par­te­na­riat avec la Fondation Danielle Mitterrand.

À l’initiative de ce pro­jet : Corto Fajal, auteur, réa­li­sa­teur et explo­ra­teur des socié­tés et de la nature sau­vage, et Valérie Cabanes, juriste inter­na­tio­na­liste et essayiste qui œuvre depuis des années pour faire recon­naître les droits de la nature. Les deux artistes ont recueilli les témoi­gnages auprès de citoyens et de peuples autoch­tones. L’exposition retrans­crit ainsi la manière dont ces gar­diens de la nature écoutent, vivent et res­sentent la nature.

Delta du Rhône, © Corto Fajal

Delta du Rhône. © Corto Fajal

Mais les deux artistes ont aussi inter­rogé des spé­cia­listes, artistes ou encore des juges, qui par­tout en Europe luttent pour la recon­nais­sance des droits de la nature. Depuis les années 1970, de nou­velles approches juri­diques se mani­festent en effet, avec l’é­mer­gence de ques­tions sur l’application des droits de la nature, au même titre que les droits humains. L’article fon­da­teur de Christopher Stone en 1972 consti­tue d’ailleurs le point de départ de l’exposition : l’environnement natu­rel doit deve­nir sujet de droit avec une recon­nais­sance à exis­ter, se régé­né­rer, évo­luer et se défendre.

L’exposition passe par la ville de Tamaqua aux États-Unis, où le droit des éco­sys­tèmes a été reconnu en 2006, et en Equateur, pre­mier pays à avoir ins­crit les droits de la nature dans sa consti­tu­tion en 2008. Ce sujet tra­verse le monde et est porté depuis peu, par l’Europe et ses citoyens.

Six éco­sys­tèmes euro­péens visi­tés en mêlant pho­tos, vidéos, témoignages

À tra­vers la diver­sité des éco­sys­tèmes aqua­tiques et fores­tiers euro­péens explo­rés, l’ex­po­si­tion inter­roge sur le bien com­mun. Elle pro­pose une requa­li­fi­ca­tion des vivants et une recon­nais­sance uni­ver­selle des droits de la nature. Pour ce faire, le musée favo­rise une ren­contre sen­sible et immer­sive dans les dif­fé­rents éco­sys­tèmes où la ques­tion de ces droits émerge. De quoi alter­ner réflexion et émotion.

Exposition : les droits de la nature au Musée de la Résistance de l’Isère. Forêt de Bialowieza, © Corto Fajal

Forêt de Bialowieza. © Corto Fajal

L’exposition occupe une agora, pro­pice à la réflexion, et une cour­sive qui retrace les six éco­sys­tèmes euro­péens visi­tés par les artistes à tra­vers pho­tos, vidéos, témoi­gnages et œuvres sonores. Le visi­teur déam­bule libre­ment, en prise directe avec la nature. Une approche artis­tique sen­sible et immer­sive qui per­met de mieux com­prendre les enjeux et de se les approprier.

Exposition tem­po­raire « Nature en soi, Nature en droit »

Musée de la Résistance et de la Déportation d’Isère
14 rue Hébert à Grenoble
Tout public – Gratuit

L’exposition pro­pose des visites gui­dées gra­tuites sur ins­crip­tions le samedi 14, et dimanche 15 mai 2022 et le samedi 17 et dimanche 18 sep­tembre 2022, à l’oc­ca­sion des Journées euro­péennes du patrimoine.

Emie Stervinou

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Le Muséum de Grenoble propose un bond de 300 millions d'années dans le passé à la rencontre du carbonifère
Le Muséum de Grenoble pro­pose un bond de 300 mil­lions d’an­nées dans le passé à la ren­contre du carbonifère

ÉVÉNEMENT - Le Muséum de Grenoble invite à un voyage dans le temps... pour remonter très (très) loin dans le passé de notre planète. Avec Lire plus

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Histoires d'eau, une nouvelle exposition hors les murs du Musée de Grenoble à la bibliothèque Abbaye-les-Bains
Histoires d’eau, une nou­velle expo­si­tion hors les murs du Musée de Grenoble à la biblio­thèque Abbaye-les-Bains

ÉVÉNEMENT - Pour la dix-neuvième édition de ses expositions hors les murs, après avoir notamment investi la maison des habitants Teisseire-Malherbe en 2022 et la Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !