Des parents d'enfants handicapés ont manifesté contre les fermetures de places en instituts médico-éducatifs devant les locaux de l'Agence régionale de santé de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des parents d’en­fants han­di­ca­pés mobi­li­sés contre les fer­me­tures de places dans les IME de l’Isère

Des parents d’en­fants han­di­ca­pés mobi­li­sés contre les fer­me­tures de places dans les IME de l’Isère

FOCUS – Des parents d’en­fants han­di­ca­pés, inquiets de la sup­pres­sion pro­chaine de 200 places dans les ins­ti­tuts médico-édu­ca­tifs (IME) de l’Isère, se sont ras­sem­blés devant l’Agence régio­nale de santé (ARS), à Grenoble, ce 15 décembre 2021. En cause, la stra­té­gie natio­nale d’in­clu­sion visant à garan­tir la sco­la­ri­sa­tion effec­tive des enfants autistes en milieu ordi­naire. S’ils recon­naissent ce pro­jet posi­tif et pro­gres­siste, les parents consi­dèrent que l’in­clu­sion ne doit pas se faire « à marche for­cée » au détri­ment des prises en charge dans des ins­ti­tuts spécialisés.

Leurs enfants se pré­nomment Nicolas, Carla, Hoël, Hugolin ou encore Antoine et sont frap­pés d’un han­di­cap lourd tel que l’au­tisme non ver­bal. « Bien loin du pro­fil Asperger sur­doué qu’on voit dans les médias », a iro­nisé l’un des parents parmi la qua­ran­taine ras­sem­blés ce mer­credi 15 décembre 2021 à 13 heures devant l’an­tenne isé­roise de l’Agence régio­nale de santé.

L’objectif de ce col­lec­tif de cir­cons­tance ? Alerter sur les fer­me­tures annon­cées1Ces fer­me­tures ont fait l’ob­jet d’une péti­tion qui a déjà réuni près de 5 000 signa­tures de 200 places2Le dépar­te­ment de l’Isère en compte actuel­le­ment 1 200 d’ac­cueil à temps plein dans les ins­ti­tuts médico-édu­ca­tifs (IME) du dépar­te­ment. Et ce alors même que près de 600 familles sont sur liste d’at­tente « depuis sou­vent trop long­temps », déplore le collectif.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

En cause, la stra­té­gie natio­nale de construc­tion d’une école inclu­sive visant à garan­tir la sco­la­ri­sa­tion effec­tive des enfants autistes en milieu ordi­naire3Notamment en école ordi­naire, à domi­cile ou encore en centre de loi­sirs.. Sauf, estiment les parents, que cette volonté d’in­clu­sion, pour posi­tive et pro­gres­siste qu’elle soit, n’est bien sou­vent pas réa­liste ni même sou­hai­tée pour beau­coup d’en­fants poly­han­di­ca­pés4On parle de poly­han­di­cap en cas d’at­teinte motrice asso­ciée à une défi­cience intel­lec­tuelle..

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 67 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Tags : | | | |

2 réflexions sur « Des parents d’en­fants han­di­ca­pés mobi­li­sés contre les fer­me­tures de places dans les IME de l’Isère »

  1. moi je suis pour que sa ferme
    trop abus de pou­voir envers les per­sonnes a mobi­lité reduite comme moi, ont doit avoir le droit choi­sire notre orien­ta­tion, les gens doit chan­ger leur mentalité
    je suis inva­lide, aussi je trouve sa inad­mis­sible davoir une sco­la­rité gaché dans se centre est finir cho­meur a 25 ans.
    l’e­sat est a banir aussi nous sommes pas des sala­rier juste des simple usager

    sep article
  2. Ping : La réaction hystérique de Sophie Cluzel s'explique-t-elle par sa volonté de faire disparaître les établissements spécialisés conformément aux injonctions de l'ONU? - Le Salon Beige

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Des AESH de l’Isère pleins d’a­mer­tume et de colère devant le rec­to­rat de Grenoble

  FOCUS — Une trentaine d'AESH (accompagnants d'élèves en situation de handicap) et de militants syndicaux ont pris part à un rassemblement devant le rectorat Lire plus

Près de 300 personnes étaient rassemblées place de Verdun à l'occasion de la Journée nationale des aidants familiaux. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Des pro­fes­sion­nels du han­di­cap en Isère dénoncent les “oublis” du Ségur de la santé et leurs effets sur les aidants familiaux

FOCUS - À l'occasion de la Journée nationale des aidants familiaux, des acteurs concernés par le handicap se sont rassemblés place de Verdun ce 6 Lire plus

Les AESH manifestent devant le rectorat contre les "pôles inclusifs d'accompagnement localisés"
Les AESH mani­festent contre les « pôles inclu­sifs d’ac­com­pa­gne­ment localisés »

  EN BREF - Les AESH de l'Isère étaient (de nouveau) devant le rectorat de Grenoble, ce jeudi 8 avril 2021, pour dénoncer les pôles Lire plus

Anne Enot, pédopsychiatre au CHAI de Saint-Égrève. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La visite d’Emmanuel Macron au pôle autisme de l’hô­pi­tal de Saint-Égrève mar­quée par la contestation

  REPORTAGE VIDÉO - La contestation a marqué la visite d'Emmanuel Macron au pôle autisme du Centre hospitalier Alpes-Isère de Saint-Égrève, ce vendredi 2 avril Lire plus

Manifestation des salariés de l'IMP Ninon Vallin pour dénoncer leur exclusion du Segur de la Santé. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : les sala­riés de l’Institut médico-péda­go­gique Ninon-Vallin dénoncent leur exclu­sion du Ségur de la santé

EN BREF - Les salariés de l’Institut médico-pédagogique (IMP) Ninon-Vallin de Grenoble étaient en grève ce lundi 8 mars pour dénoncer leur exclusion du Ségur Lire plus

L'institut médico-éducatif Les Nivéoles à Voiron. Violences sexuelles, enquête, autistes, enfants.
Agressions sexuelles pré­su­mées sur des enfants autistes à Voiron : la jus­tice rouvre l’enquête

  FLASH INFO – La cour d’appel de Grenoble rouvre l’enquête sur les soupçons d’agressions sexuelles portant sur des enfants autistes d'un établissement spécialisé de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !