L'institut médico-éducatif Les Nivéoles à Voiron. Violences sexuelles, enquête, autistes, enfants.

Agressions sexuelles pré­su­mées sur des enfants autistes à Voiron : la jus­tice rouvre l’enquête

Agressions sexuelles pré­su­mées sur des enfants autistes à Voiron : la jus­tice rouvre l’enquête

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – La cour d’appel de Grenoble rouvre l’enquête sur les soup­çons d’agressions sexuelles por­tant sur des enfants autistes d’un éta­blis­se­ment spé­cia­lisé de Voiron. La déci­sion a été prise jeudi 4 février. Neuf familles avaient porté plainte en 2015, avant de se voir oppo­ser un non-lieu.

L'immense salle des pas perdus du palais de justice de Grenoble. DR

Salle des pas per­dus du palais de jus­tice de Grenoble. DR

Après l’incompréhension, le sou­la­ge­ment dix mois plus tard. En avril 2020, l’affaire de l’Institut médico-édu­ca­tif (IME) des Nivéoles de Voiron avait été clas­sée sans suite, faute de preuves suf­fi­santes et en rai­son de la fra­gi­lité de la parole des enfants autistes. Les familles avaient alors fait appel et obtenu une audience le 8 décembre 2020.

« [Elles] ont constaté les agres­sions sur leurs enfants et la jus­tice n’a pas été capable d’identifier les auteurs, avait notam­ment déclaré leur avo­cat Bertrand Sayn à France 3. On ne déses­père pas que cela soit fait et c’est pour cela qu’on demande la réou­ver­ture de cette enquête. »

Les faits se seraient dérou­lés entre la fin de l’année 2014 et celle du pre­mier semestre de 2015. Trois édu­ca­teurs de l’IME sont mis en cause. Selon les infor­ma­tions du Parisien, l’ins­ti­tut en a licen­cié un au prin­temps 2015, inter­pellé pour avoir détenu des images pédo­por­no­gra­phiques et pour­suivi pour viol sur deux de ses neveux. Une enquête qui, elle non plus, n’avait pas abouti.

Une pre­mière enquête négligée

Les vic­times sont au nombre de dix. Chacune, rap­porte Le Parisien, a expli­ci­te­ment décrit, avec ses mots et gestes, les agres­sions subies. Pour autant, deux des trois ani­ma­teurs concer­nés n’ont pas été interrogés.

Agressions présumées sur des enfants autistes à Voiron: l'enquête reprend. L'institut médico-éducatif Les Nivéoles à Voiron. Violences sexuelles, enquête, autistes, enfants. Crédit Patricia Cerinsek

L’institut médico-édu­ca­tif Les Nivéoles à Voiron. © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

En décembre, maître Céline Astolfe, qui repré­sente la Fondation pour l’enfance, expli­quait à France Bleu Isère : « On a l’im­pres­sion que, peut-être, l’en­quête a été faite rapi­de­ment. La ques­tion qui se posait, c’é­tait de savoir si le juge pou­vait entendre les deux édu­ca­teurs puisqu’un seul a été entendu. Donc, nous avons sol­li­cité offi­ciel­le­ment l’in­ter­ro­ga­toire de ces deux édu­ca­teurs. » Une demande aujourd’hui enten­due par la justice.

Ce jeudi 4 février, Me Astolfe s’est bien évi­dem­ment réjouie de la nou­velle. « Les exper­tises vont être ordon­nées, des confron­ta­tions seront menées. Donc une véri­table enquête ! a‑t-il com­menté auprès de France Bleu. « Elle va nous conduire, je l’es­père, à la mani­fes­ta­tion de la vérité, dans l’in­té­rêt de ces enfants qui souffrent encore des faits qu’ils ont subis. Je salue véri­ta­ble­ment la déci­sion. Il faut se battre jus­qu’au bout. Ce n’est jamais vain. »

Antonin Aubry

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AAu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lieu culturel emblématique à Grenoble, la Bobine, à l'entrée du parc Mistral, abrite un bar associatif, un restaurant, une salle de spectacle et de concert, des studios de répétition et d'enregistrement. © Maeva Schamberger / La Bobine
« Balance ton bar » : la Bobine, accu­sée d’a­voir cou­vert les vio­lences sexistes et sexuelles de l’un de ses ser­veurs, se défend

DÉCRYPTAGE - Dans une lettre ouverte écrite en décembre 2021, quatre femmes accusent La Bobine d'avoir couvert le harcèlement et les agressions dont elles se Lire plus

ChristopheTostainCreditDauphineLibere
L’ex-PDG du Dauphiné libéré Christophe Tostain condamné à une simple amende de 1000 euros pour vio­lences envers une femme

EN BREF - L'ex-PDG du Dauphiné libéré Christophe Tostain a été condamné à 1000 euros d'amende, ce jeudi 16 décembre 2021, par le tribunal correctionnel Lire plus

Martine Comte, présidente du Codase, Eric Vaillant, procureur, Anne Auclair, présidente du tribunal judiciaire, Martine Kohly, vice-présidente du Département en charge de l’enfance, de la famille, de la jeunesse et des sports, et Pierre Bejjaji, conseiller métropolitain délégué à la prévention de la délinquance et à la prévention spécialisée, ont signé, le 15 décembre 2021, au Codase, deux conventions pour la mise en œuvre de stages de responsabilisation pour les auteurs de violences conjugales et les parents défaillants. © Manuel Pavard – Place Gre’net
Grenoble : La jus­tice peut désor­mais impo­ser des stages de res­pon­sa­bi­li­sa­tion pour les auteurs de vio­lences conju­gales et les parents défaillants

FOCUS - Deux conventions pour la mise en œuvre de stages de responsabilité parentale et de responsabilisation du conjoint violent ont fait l'objet d'une signature Lire plus

Tags hostiles contre une conférence sur les violences sexuelles à Sciences Po Grenoble
Des tags hos­tiles contre une confé­rence sur les vio­lences sexuelles à Sciences Po Grenoble

FLASH INFO — Une conférence-débat sur les violences sexistes et sexuelles accueillies par des tags hostiles? C'est la scène qui s'est déroulée à Sciences Po Lire plus

Parti de Bruxelles, le mouvement "Balance ton bar" a atteint Grenoble où un compte Instagram publie les témoignages anonymes de femmes victimes de violences sexuelles et sexistes dans des bars et discothèques de l'agglomération grenobloise. © Shutterstock
Violences sexuelles : ce que « Balance ton bar Grenoble » va chan­ger dans les cafés, clubs et discothèques

ENQUÊTE - Lancé à Bruxelles à la mi-octobre 2021, le mouvement "Balance ton bar" a vite essaimé dans toute la France, comme à Grenoble où Lire plus

États généraux de la justice: un échange sans langue de bois entre internautes et magistrats grenoblois
États géné­raux de la jus­tice : un échange sans langue de bois entre inter­nautes et magis­trats grenoblois

FOCUS - Un entretien en direct avec deux magistrats? C'est ce que proposaient Éric Vaillant et Jacques Dallest, respectivement procureur de la République et procureur Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin