Anne Enot, pédopsychiatre au CHAI de Saint-Égrève. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La visite d’Emmanuel Macron au pôle autisme de l’hô­pi­tal de Saint-Égrève mar­quée par la contestation

La visite d’Emmanuel Macron au pôle autisme de l’hô­pi­tal de Saint-Égrève mar­quée par la contestation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO - La contestation a marqué la visite d'Emmanuel Macron au pôle autisme du Centre hospitalier Alpes-Isère de Saint-Égrève, ce vendredi 2 avril 2021. À l'appel de la CGT, une centaine de personnes ont dénoncé la visite d'une « belle vitrine » peu représentative, selon le syndicat, de la réalité de l'autisme au quotidien. Sans oublier de rappeler le manque de moyens et la fermeture de 78 lits depuis 2017 dans cet établissement qui en compte désormais moins de 300. 

 

 

Comme annoncé, Emmanuel Macron s'est rendu ce vendredi 2 avril 2021 au pôle Trouble du spectre de l'autisme du Centre hospitalier Alpes-Isère de Saint-Égrève (Chai). Une visite dans le cadre de la Journée internationale de sensibilisation à l'autisme, durant laquelle le chef de l'État a rencontré des familles de patients et des professionnels œuvrant dans l'établissement.

 

Emmanuel Macron était accompagné de Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées. Ainsi que de Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la mise en œuvre de la Stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement.

 

"<yoastmark

 

Une visite très encadrée par les services de l'Élysée qui avaient trié sur le volet les médias autorisés à suivre le président de la République. Et avaient prévu un important service d'ordre pour tenir à distance la centaine de soignants et familles d'autistes formant un comité d'accueil devant l'entrée de l'hôpital. Un rassemblement organisé par la CGT visant à dénoncer la visite « scandaleuse » de la « vitrine d'une psychiatrie qui n'existe pas ». Mais aussi le manque de moyens et la fermeture de 78 lits depuis 2017 dans cet établissement qui en compte désormais moins de 300.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après avoir demandé sa démission, Alain Carignon demande... la suspension du maire de Grenoble
Après avoir demandé la démis­sion du maire de Grenoble, Alain Carignon demande… sa suspension

EN BREF - Après avoir, sans succès, demandé la démission du maire de Grenoble suite à la décision du Conseil d'État concernant l'autorisation du burkini Lire plus

Antennes 5G ins­tal­lées près de l’é­cole Paul-Bert à Grenoble : les parents d’é­lèves demandent des contrôles

FOCUS - Des parents d'élèves s'inquiètent de l'installation d'antennes 5G sur un immeuble à proximité de l'école Paul-Bert, quartier Île Verte à Grenoble. Après un Lire plus

Réaction d'Eric Piolle à la décision du Conseil d'Etat sur le burkini. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Burkini à Grenoble : pour Éric Piolle, le Conseil d’État inter­dit la jupette mais valide le mono­kini et les maillots cou­vrants ajus­tés près du corps

FOCUS - Éric Piolle a réagi, ce mercredi 22 juin 2022, à l'ordonnance du Conseil d'État confirmant l'interdiction du port du burkini dans les piscines Lire plus

Occupation de l'esplanade Alain-le-Ray: le Dal maintient la pression sur l'État et les élus
Occupation de l’es­pla­nade Alain-le-Ray : le Dal main­tient la pres­sion sur l’État et les élus

EN BREF - Dix jours après le lancement de l'occupation de l'esplanade Alain-le-Ray sur le site de la Caserne de Bonne à Grenoble, le collectif Lire plus

Fête des Tuiles 2022 au parc Pompidou, samedi 4 juin. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Fête des Tuiles à Grenoble : une nou­velle for­mule iti­né­rante, de parc en parc, qui n’a pas drainé la foule des pre­mières éditions

FOCUS - Annulée en 2020 et restreinte en 2021, en raison de la crise sanitaire, la Fête des Tuiles revenait à Grenoble, ce samedi 4 Lire plus

Marche contre les violences policières ce samedi 4 juillet 2020 à Grenoble© Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Près de 300 mani­fes­tants ont mar­ché contre les “vio­lences poli­cières” et le “racisme d’État” à Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Près de 300 personnes ont manifesté "contre les violences policières" ce samedi 4 juillet 2020 à Grenoble. Une marche à l'initiative Lire plus

Flash Info

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin