Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Femme vio­lée et brû­lée à Voiron : deux sus­pects inter­pel­lés et pla­cés en garde à vue

Femme vio­lée et brû­lée à Voiron : deux sus­pects inter­pel­lés et pla­cés en garde à vue

FLASH INFO – Deux hommes âgés de 18 et 20 ans, sus­pec­tés de la sor­dide agres­sion d’une qua­dra­gé­naire dans la nuit du 23 au 24 novembre 2021 à Voiron, ont été inter­pel­lés et pla­cés en garde à vue ce mardi 30 novembre. Cette femme de 43 ans avait été vio­lée et gra­ve­ment brû­lée, sur 30% du corps, à son propre domi­cile, par deux indi­vi­dus avec les­quels elle avait passé la soirée.

Une semaine après l’hor­rible agres­sion d’une femme de 43 ans à Voiron, deux sus­pects ont été inter­pel­lés et pla­cés en garde à vue ce mardi 30 novembre 2021, indique le pro­cu­reur adjoint de Grenoble Boris Duffau, confir­mant une infor­ma­tion du Dauphiné Libéré.

La rue Dode, à Voiron. Capture d'écran (Google Street View)

Les faits se sont dérou­lés dans un appar­te­ment de la rue Dode, à Voiron. Capture d’é­cran (Google Street View)

Âgés de 18 et 20 ans, les deux hommes ont été arrê­tés à leurs domi­ciles res­pec­tifs, éga­le­ment à Voiron, par les poli­ciers de la PJ de Grenoble. Ils étaient recher­chés dans le cadre d’une enquête ouverte par le par­quet de Grenoble pour « viols accom­pa­gnés de tor­ture ou actes de barbarie ».

Abusée sexuel­le­ment, puis asper­gée de gel hydro­al­coo­lique que les agres­seurs ont enflammé

Les faits s’é­taient dérou­lés dans la nuit du mardi 23 au mer­credi 24 novembre, dans un appar­te­ment de la rue Dode, dans le centre-ville de Voiron. La vic­time, une femme de 43 ans, avait appelé les secours peu après 4 heures du matin. Les pom­piers et poli­ciers l’a­vaient retrou­vée gisant dans son loge­ment, encore consciente mais très gra­ve­ment brûlée.

Selon les pre­mières infor­ma­tions, les deux agres­seurs auraient abusé sexuel­le­ment de la qua­dra­gé­naire, à son propre domi­cile. Puis ils l’a­vaient asper­gée de gel hydro­al­coo­lique, qu’ils avaient ensuite volon­tai­re­ment enflammé, avant de prendre la fuite.

Elle connais­sait les deux hommes depuis le confinement

Brûlée sur 30% du corps, la vic­time avait été prise en charge par le Samu, puis trans­por­tée au centre des brû­lés de l’hô­pi­tal Edouard-Herriot, à Lyon. Elle avait déclaré aux enquê­teurs du ser­vice de police judi­ciaire (SPJ) de Grenoble avoir passé la soi­rée, puis fini la nuit chez elle, avec deux jeunes hommes. Deux indi­vi­dus qu’elle « connais­sait depuis le confi­ne­ment », selon le pro­cu­reur adjoint.

© Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

La vic­time a été prise en charge par le Samu, avant d’être trans­por­tée au centre des brû­lés de l’hô­pi­tal Edouard-Herriot de Lyon. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

Elle a éga­le­ment confirmé avoir eu des rela­tions sexuelles avec ses deux agres­seurs mais sem­ble­rait avoir agi sous la contrainte. Les poli­ciers devront en outre tenir compte de sa pré­su­mée fra­gi­lité psy­cho­lo­gique, qui lais­se­rait sup­po­ser des rela­tions non consenties.

D’autres élé­ments res­tent encore à éclair­cir sur le déroulé de la soi­rée, notam­ment les cir­cons­tances dans les­quelles les deux tor­tion­naires ont aspergé de gel hydro­al­coo­lique et brûlé la vic­time. Des pré­ci­sions qui pour­raient inter­ve­nir à l’is­sue de l’au­di­tion des mis en cause, dont « les gardes à vue étaient tou­jours en cours » ce mardi 30 novembre, dans la soi­rée, pré­cise Boris Duffau.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Voiron : Une femme vio­lée puis gra­ve­ment brû­lée par deux hommes à son propre domicile

FLASH INFO – Une femme de 43 ans a été violée puis gravement brûlée, chez elle, par deux hommes avec lesquels elle avait passé la Lire plus

Environ 1 200 personnes ont participé à une marche aux flambeaux à Grenoble à l'occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus d’un mil­lier de mani­fes­tants pour la Journée inter­na­tio­nale contre les vio­lences faites aux femmes

REPORTAGE VIDÉO - Plus d'un millier de personnes ont défilé aux flambeaux ce jeudi 25 novembre 2021 à Grenoble, à l'occasion de la Journée internationale Lire plus

Manifestation aux flambeaux pour la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes jeudi 25 novembre
Journée de lutte contre les vio­lences faites aux femmes : de nom­breux évé­ne­ments et une mani­fes­ta­tion aux flambeaux

FIL INFO - La Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, jeudi 25 novembre, est l'occasion d'un certain nombre de manifestations et Lire plus

Parti de Bruxelles, le mouvement "Balance ton bar" a atteint Grenoble où un compte Instagram publie les témoignages anonymes de femmes victimes de violences sexuelles et sexistes dans des bars et discothèques de l'agglomération grenobloise. © Shutterstock
Violences sexuelles : ce que « Balance ton bar Grenoble » va chan­ger dans les cafés, clubs et discothèques

ENQUÊTE - Lancé à Bruxelles à la mi-octobre 2021, le mouvement "Balance ton bar" a vite essaimé dans toute la France, comme à Grenoble où Lire plus

"Mime in motion", œuvre d'Anthony Lister réalisée sur le gymnase Hoche à Grenoble en 2016. DR
Éric Piolle inter­pellé au sujet de l’ex­po­si­tion de l’ar­tiste Anthony Lister soup­çonné de viol par la jus­tice australienne

FLASH INFO - La conseillère municipale d'opposition Brigitte Boer interpelle le maire de Grenoble Éric Piolle au sujet de l'exposition d'Anthony Lister programmée par le centre Lire plus

Tribune libre: "On leur dit quand à nos enfants?"
L’état de la pla­nète et ses res­pon­sables : « On leur dit quand à nos enfants ? »

TRIBUNE LIBRE - Professeure des écoles et mère de deux enfants, Juliette Bartczak souhaite "exprimer sa colère face à l'ignorance dans laquelle sont plongés nos Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !