Clinique mutualiste: le PDG du groupe Avec mis en examen pour prise illégale d’intérêt et détournement de fonds publics

GHM : la Métropole conclut un accord avec Icade Santé sur le rachat de l’im­mo­bi­lier et lève la pré­emp­tion des murs

GHM : la Métropole conclut un accord avec Icade Santé sur le rachat de l’im­mo­bi­lier et lève la pré­emp­tion des murs

DÉCRYPTAGE - La Métropole de Grenoble a annoncé, ce vendredi 22 octobre 2021, la signature d'un accord avec Icade Santé sur le rachat des bâtiments du Groupe hospitalier mutualiste (GHM). Une décision qui met un terme à la préemption immobilière initiée en janvier 2021. Si la Métropole se félicite des garanties obtenues, cet accord pose néanmoins quelques questions. Par son timing déjà, alors que plusieurs procédures judiciaires, engagées par les opposants à la cession au groupe Doctegestio/Avec, sont en cours. Mais aussi car la levée de la préemption ouvre la voie à une dissolution de la Scimi, la société civile immobilière réunissant les mutuelles propriétaires des murs du GHM. Lesquelles pourraient alors se partager les 19 millions d'euros accumulés grâce aux loyers perçus et théoriquement destinés aux investissements.

C'est un énième rebondissement dans l'interminable feuilleton du Groupe hospitalier mutualiste (GHM). Ce vendredi 22 octobre 2021, la Métropole de Grenoble a annoncé avoir conclu un accord avec Icade Santé sur le rachat des murs du GHM. Une signature qui lui permet de lever la procédure de préemption immobilière lancée en janvier 2021.

GHM : un accord avec Icade Santé signe la fin de la préemption des murs. Le parvis de la clinique d'Alembert, l'un des trois sites du Groupe Hospitalier Mutualiste. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Le parvis de la clinique d'Alembert, l'un des trois sites du Groupe hospitalier mutualiste. © Manuel Pavard - Place Gre'net

L'information a rapidement été confirmée par Icade Santé. Dans un communiqué de presse paru sur son site, ce lundi 25 octobre 2021, la filiale de la Caisse des dépôts se félicite ainsi de "l'achat de l'immobilier de la clinique mutualiste de Grenoble pour 51 millions d'euros".

Pour le groupe Avec, ce bail "ouvre la voie à une première tranche d’investissement de 10 millions d'euros"

Chez les autres acteurs du protocole, le satisfecit est partagé. "Le processus de redressement se poursuit par la signature le 21 octobre d’un bail ferme de douze ans avec Icade Santé", précise ce mardi 26 octobre 2021, le groupe Avec (ex-Doctegestio), propriétaire, lui, de l'activité du GHM depuis un an.

Et le gestionnaire d'ajouter : "Au-delà d’une économie substantielle de 400 000 euros par an de loyer pour le GHM, ce bail apporte aux salariés de l'établissement la sérénité qu’ils attendaient et ouvre la voie à une première tranche d’investissement de 10 millions d'euros."

A Grenoble, le président de Doctegestio qui a repris la clinique mutualiste dit avoir été l'idiot utile de la guerre politique locale.

Bernard Bensaïd, président fondateur de Doctegestio et repreneur de l'activité du groupe hospitalier mutualiste à Grenoble - Capture d'écran - https://www.bernardbensaid.com/bernard-bensaid/

De son côté, le président de la Métropole Christophe Ferrari rappelle les objectifs initiaux de la préemption. "En préemptant, on avait bloqué la vente du bâti car on considérait qu'il y avait des risques pour la pérennité de l'activité du GHM si le propriétaire n'était pas Icade Santé", explique-t-il. La Métropole avait en effet misé depuis le départ sur Icade Santé, "filiale de la Caisse des dépôts, donc un partenaire public", en qui elle avait "toute confiance".

Des loyers encadrés et un établissement restant à but non lucratif

Quid alors des termes de l'accord ? Justifiaient-ils la levée de la préemption ? Christophe Ferrari répond par l'affirmative, vantant "les garanties obtenues par la Métropole". Tout d'abord, détaille-t-il, "le loyer sera encadré pour que ses évolutions n'affectent pas l'équilibre financier de la clinique". Une allusion claire au loyer payé jusque-là (environ 2,9 millions d'euros par an), que le président de la Métropole "trouve bien dodu, surtout car il n'y a pas beaucoup d'investissements".

GHM : un accord avec Icade Santé signe la fin de la préemption des murs. Christophe Ferrari, président de la Métropole, se félicite des garanties obtenues auprès d'Icade Santé dans cet accord. © Ilan Khalifa-Delclos - Place Gre'net

Christophe Ferrari, président de la Métropole, se félicite des garanties obtenues auprès d'Icade Santé dans cet accord. © Ilan Khalifa-Delclos - Place Gre'net

Autre bon point: "Icade devra disposer de l'accord de la Métropole pour toute modification ou cession du bail". Une "obligation contractuelle". Enfin, ce qui était une condition sine qua non pour la collectivité, "le bail à conclure prévoit un engagement du GHM à maintenir le statut d'Espic (Établissement de santé privé d'intérêt collectif)", indique Christophe Ferrari. "Cela garantit que l'établissement reste à but non lucratif", souligne-t-il.

Plusieurs procédures judiciaires actuellement en cours

Mais c'est surtout le timing de l'accord qui interroge. Celui-ci intervient en effet alors que plusieurs procédures judiciaires, engagées par les opposants à la cession à Doctegestio/Avec, sont actuellement en cours. Réunis sous la bannière du Collectif des usagers des cliniques mutualistes de Grenoble, baptisé Touche pas à ma Mut' (qui rassemble usagers, salariés, patients et habitants), ces derniers ont ainsi attaqué sur tous les fronts.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Salariés et usagers se sont rassemblés sur le parvis de la clinique mutualiste, ce mercredi 22 septembre 2021, pour rendre compte de l'audience tenue le matin-même, au tribunal de Grenoble, sur la cession du GHM au groupe Doctogestio/Avec. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Les oppo­sants à la reprise du Groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste pour­suivent la bataille au tribunal

DÉCRYPTAGE - Le tribunal judiciaire de Grenoble jugeait, ce mercredi 22 septembre 2021, les conditions de la cession du Groupe hospitalier mutualiste (GHM) au groupe Lire plus

Le Groupe Hospitalier Mutualiste (GHM) n'est pas propriétaire des murs dans lesquels il exerce son activité. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Un an après la reprise du GHM par le groupe Avec, direc­tion et oppo­sants s’af­frontent sur le bilan

DÉCRYPTAGE - Un an après la reprise du Groupe hospitalier mutualiste (GHM) de Grenoble par le groupe Avec (ex-Doctegestio), son président Bernard Bensaid et le Lire plus

Rassemblement de Force Ouvrière devant le GHM de Grenoble en soutien au délégué syndical Thierry Carron
Rassemblement de Force Ouvrière devant le GHM de Grenoble en sou­tien au délé­gué syn­di­cal Thierry Carron

FLASH INFO — Plusieurs dizaines de personnes se sont données rendez-vous jeudi 24 juin à partir de 16 h 30 devant la Clinique mutualiste de Lire plus

Le Dr. Nicolas Albin a défendu la reprise du GHM par la SCIC afin de préserver la mission de service public du groupe hospitalier. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
GHM de Grenoble : « une assi­gna­tion source d’incertitudes et délé­tère envers le pro­jet médico-soignant »

TRIBUNE LIBRE – Le Dr Nicolas Albin, responsable de l’Institut de cancérologie Daniel Hollard au groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, s'inquiète après l’assignation du GHM Lire plus

Les opposants à la reprise du GHM redoutent une "casse sociale" suite à la divulgation d'un courriel
Les oppo­sants à la reprise du GHM redoutent une « casse sociale » suite à la divul­ga­tion d’un courriel

  FOCUS - Les opposants à la reprise du Groupe hospitalier mutualiste par Doctegestio (aujourd'hui Avec) craignent une "casse sociale". Et en veulent pour preuve Lire plus

La vente du groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste contes­tée devant les tri­bu­naux, la pré­emp­tion tou­jours en suspens

  EN BREF - Mobilisés depuis la cession du groupe hospitalier mutualiste de Grenoble à Doctegestio, les représentants des salariés et usagers de la clinique Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !