Sciences Po Grenoble annonce renforcer ses dispositifs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Sciences Po Grenoble annonce ren­for­cer ses dis­po­si­tifs de lutte contre les vio­lences sexistes et sexuelles

Sciences Po Grenoble annonce ren­for­cer ses dis­po­si­tifs de lutte contre les vio­lences sexistes et sexuelles

FLASH INFO — Des dis­po­si­tifs qui sont autant de « jalons néces­saires au bien-être et à l’é­pa­nouis­se­ment de cha­cune et cha­cun au sein de Sciences Po Grenoble ». C’est ainsi que l’Institut de sciences poli­tiques de Grenoble décrit son ren­for­ce­ment affirmé de la lutte contre les dis­cri­mi­na­tions et les vio­lences sexistes et sexuelles.

Un ren­for­ce­ment qui fait ouver­te­ment écho au mou­ve­ment Sciences Porc ini­tié en début d’an­née 2021. « Au regard d” une résur­gence natio­nale de signa­le­ments de vio­lences sexistes et sexuelles por­tée par les réseaux sociaux […], la direc­tion a décidé de ren­for­cer les dis­po­si­tifs exis­tants […] avec le concours des élus étu­diants et élues étu­diantes et des asso­cia­tions agréées », écrit ainsi la direc­tion. Dont l’as­so­cia­tion fémi­niste En tout genre avait dénoncé des « failles » dans le dis­cours en pleine tour­mente Sciences Porcs.

Sciences Po Grenoble va renforcer ses dispositifs de lutte contre les discriminations et les violences sexistes et sexuelles © Léa Raymond - Place Gre'net

Sciences Po Grenoble va ren­for­cer ses dis­po­si­tifs de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions et les vio­lences sexistes et sexuelles © Léa Raymond – Place Gre’net

En février 2021, la direc­tion avait pour­tant signalé à la jus­tice les accu­sa­tions d’a­gres­sions sexuelles relayées sur les réseaux sociaux. Mandatée sur une autre affaire, la dénon­cia­tion pour « isla­mo­pho­bie » de deux pro­fes­seurs sur les murs de l’é­ta­blis­se­ment, l’ins­pec­tion géné­rale avait livré dans son rap­port un regard bien dif­fé­rent sur les accu­sa­tions. En accu­sant l’Union syn­di­cale Sciences-Po Grenoble d’u­ti­li­ser Sciences Porcs pour « géné­rer un cli­mat de peur » contre « tous ceux qui ne lui semblent pas par­ta­ger ses posi­tions ».

La direc­tion de l’IEP n’en annonce pas moins une « enquête auprès de l’en­semble de la com­mu­nauté de Sciences Po » pour la ren­trée 2021, « co-construite par des étu­diantes et des étu­diants avec des per­son­nels d” ensei­gne­ment et de recherche de Sciences Po ». Un dis­po­si­tif d’ac­com­pa­gne­ment des vic­times dans le recueil de leur témoi­gnage est éga­le­ment pré­vue. Ainsi que la nomi­na­tion d’une char­gée de mis­sion éga­lité femmes-hommes en sep­tembre 2021, pour assu­rer le pilo­tage (et l’é­va­lua­tion) des mesures mises en place.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !