biodiversité au Pont-de-Claix : partenariat avec la LPO Hibernaculum dans le parc Auguste Borel au Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le-Pont-de-Claix : la Ville signe un par­te­na­riat avec la LPO pour pré­ser­ver la biodiversité

Le-Pont-de-Claix : la Ville signe un par­te­na­riat avec la LPO pour pré­ser­ver la biodiversité

EN BREF – La Ligue de pro­tec­tion des oiseaux (LPO) et la Ville du Pont-de-Claix ont signé, jeudi 15 avril 2021, un par­te­na­riat afin de favo­ri­ser la bio­di­ver­sité sur la com­mune. À la clé, l’ins­tal­la­tion de nichoirs, la mise en place d’a­bris et des actions de sensibilisation.

« Le prin­cipe c’est de four­nir un espace de vie à pas mal d’es­pèces », s’en­thou­siasme Fabien Hublé, chef de pro­jet à la Ligue de pro­tec­tion des oiseaux (LPO) Isère. À l’en­trée du parc Auguste-Borel, au Pont-de-Claix, se dresse un hiber­na­cu­lum. Entendez un amas de pierres, de gra­vats, de briques et de tuiles recou­vert de bois, de terre et de végé­taux. Les ani­maux peuvent ainsi accé­der au cœur de ce petit tas pour y trou­ver refuge. Un moyen de pré­ser­ver la biodiversité.

Fabien Hublé de la LPO devant l'hibernaculum du parc Borel pour favoriser la biodiversité au Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net

Fabien Hublé de la LPO devant l’hi­ber­na­cu­lum du parc Borel pour favo­ri­ser la bio­di­ver­sité au Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net

Cet abri consti­tue un gîte pour les héris­sons, les lézards, les cou­leuvres, les mulots ou encore les cam­pa­gnols. « Ça demande deux heures de tra­vail », glisse Fabien Hublé. À proxi­mité, un pan­neau flam­bant neuf donne des indi­ca­tions sur cet abri, qui per­met éga­le­ment à cer­tains ani­maux de venir pondre en toute sécurité.

Une conven­tion pour favo­ri­ser la bio­di­ver­sité au Pont-de-Claix

Ce type d’a­mé­na­ge­ment devrait se mul­ti­plier sur la com­mune, suite à cette conven­tion de par­te­na­riat signée avec la LPO, jeudi 15 avril.

biodiversité au Pont-de-Claix : partenariat avec la LPO Les élus et membre de la LPO. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les élus et membres de la LPO. © Tim Buisson – Place Gre’net

« Notre pro­jet muni­ci­pal [repose sur] deux pieds, explique Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix. Le pre­mier, [ce sont] des ser­vices publics néces­saires à la vie de nos conci­toyens, et c’est le rôle des com­munes. Le [second] pilier de notre action, c’est la tran­si­tion éco­lo­gique et énergétique. »

La pré­ser­va­tion des espèces ani­males, notam­ment des oiseaux, consti­tue d’ailleurs l’en­ga­ge­ment 83 de la stra­té­gie de man­dat 2020 – 2026. Celui-ci pré­voit d’ins­tal­ler des nichoirs afin de lut­ter contre la pro­li­fé­ra­tion des mous­tiques, mais aussi de sou­te­nir les asso­cia­tions de pro­tec­tion des animaux.

De gauche à droite : Michel Langlais, adjoint en charge de l'environnement, Catherine Giraud, présidente de la LPO et Christophe Ferrari maire du Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net

De gauche à droite : Michel Langlais, adjoint en charge de l’en­vi­ron­ne­ment, Catherine Giraud, pré­si­dente de la LPO, et Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix. © Tim Buisson – Place Gre’net

Près de 200 nichoirs ont ainsi déjà été mis en place. La muni­ci­pa­lité en dis­tri­bue éga­le­ment aux habi­tants qui sou­haitent en avoir. Enfin, un abé­cé­daire de la bio­di­ver­sité doit voir le jour.

« Nous avons cette ambi­tion de faire du Pont-de-Claix une ville exem­plaire en matière d’é­co­lo­gie urbaine au ser­vice de nos conci­toyens », insiste Christophe Ferrari, qui avait déjà signé un pacte de dépol­lu­tion des rivières en 2020.

En atten­dant, Michel Langlais, adjoint aux tran­si­tions éco­lo­giques et éner­gé­tiques, sou­haite ins­crire ce nou­veau par­te­na­riat dans la durée. « C’est quelque chose qui était un peu absent depuis plu­sieurs années dans la poli­tique et qui peut être mené dans la ville, explique-t-il. Il fal­lait rat­tra­per ce retard et aller vers des acteurs un peu spé­cia­listes comme la LPO ». L’association va, du reste, mener des actions auprès du jeune public.

Après les confi­ne­ments, un besoin de nature ?

Ces actions sont éga­le­ment un moyen de retis­ser du lien entre le vivant et les habi­tants. « Le besoin de nature, on le voit de plus en plus appa­raître avec la situa­tion sani­taire dans laquelle nous sommes », rap­porte Catherine Giraud, pré­si­dente de la LPO Isère.

La ville a installé plusieurs nichoirs dans les parcs de la commune. © Tim Buisson – Place Gre’net

La Ville a ins­tallé plu­sieurs nichoirs dans les parcs de la com­mune. © Tim Buisson – Place Gre’net

D’autres modèles d’hi­ber­na­cu­lum vont donc être déployés, notam­ment dans le parc des pape­te­ries. « La société se pose des ques­tions et la recon­nec­ter à la nature c’est vrai­ment une mis­sion fon­da­men­tale pour les col­lec­ti­vi­tés, notam­ment les com­munes », insiste-t-elle. De fait, il y a urgence. Le WWF affirme ainsi, dans son rap­port Planète vivante 2020, que les popu­la­tions de ver­té­brés – pois­sons, oiseaux, mam­mi­fères, amphi­biens et rep­tiles – ont chuté de 68% entre 1970 et 2016.

Tim Buisson

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Le Festival du film de montagne a pour habitude de mélanger les publics et les pratiques artistiques. Il est largement ouvert aux plus jeunes spectateurs. © Nacho Grez
Autrans : le Festival inter­na­tio­nal du film de mon­tagne repart à la conquête des sommets

ÉVÈNEMENT - À partir du 30 novembre 2022, le Festival international du film de montagne est de retour à Autrans pour cinq jours d'images en Lire plus

Changement cli­ma­tique : la métro­pole de Grenoble dédie un fonds d’aide à l’in­ves­tis­se­ment des communes

FLASH INFO - Le conseil métropolitain vient de voter un Pacte financier et fiscal de solidarité, permettant l'aide à l'investissement des communes. Ce fonds d'aide Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"
Le pro­jet de RER gre­no­blois relancé par Emmanuel Macron dans le cadre d’une « grande ambi­tion nationale »

EN BREF - Dans une annonce publiée sur YouTube au soir du 27 novembre 2022, Emmanuel Macron a dévoilé une "grande ambition nationale", avec la Lire plus

Le centre opérationnel de commandement et de supervision (COCS) de la police municipale de Grenoble installé au 21 de la rue Lesdiguières. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Police muni­ci­pale de Grenoble : 1 200 contra­ven­tions dres­sées ces neuf der­niers mois grâce au dis­po­si­tif de vidéo-verbalisation

FOCUS - La police municipale de Grenoble a dressé pas moins de 1 200 procès-verbaux d'infractions au stationnement depuis début 2022, en s'appuyant sur les Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !