Action choc d'Extinction Rebellion contre le 5G. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : opé­ra­tion coup de poing d’Extinction Rebellion contre la 5G, « une tech­no­lo­gie imposée »

Grenoble : opé­ra­tion coup de poing d’Extinction Rebellion contre la 5G, « une tech­no­lo­gie imposée »

 

REPORTAGE VIDÉO - Des activistes d'Extinction Rébellion ont mené une action coup de poing ce samedi 27 mars 2021 à Grenoble. Prenant pour cibles plusieurs boutiques d'opérateurs de téléphonie mobile, les militants ont dénoncé la 5G, une « technologie imposée » et inutile portant, selon eux, atteinte à l'environnement.

 

 

Les militants ont pris pour cibles des boutiques d'opérateurs de téléphonie mobile. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les militants ont pris pour cibles des boutiques d'opérateurs de téléphonie mobile. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une vingtaine de militants de la branche grenobloise du mouvement non violent de désobéissance civile pour le climat Extinction Rebellion (XR) ont mené une action choc ce samedi 27 mars dans le centre-ville de Grenoble. Dans quel but ? Protester contre le déploiement « sans concertation ni transparence » de la technologie de la 5G en France.

 

Dans leur collimateur, plusieurs boutiques d'opérateurs de téléphonie mobile de la rue de Bonne et de la rue Félix-Poulat, qu'ils ont couvertes de tags colorés et d'affichettes anti-5G. Les militants voulaient ainsi dénoncer « une technologie imposée », inutile et portant gravement atteinte à l'environnement.

 

 

« Il n'y aura pas de futur si la planète chauffe trop ! » oppose XR à la 5G

 

De fait, les principaux opérateurs français de téléphonie mobile1Free, Bouygues, Orange et SFR n'ont guère attendu pour commencer à déployer la 5G. Notamment avec l'installation d'antennes et la promotion de téléphones compatibles. À la clé, plus de vitesse pour une « ville intelligente », des objets connectés et des voitures autonomes. Bref, « un futur idéal », ironise le mouvement. Sauf que, objecte-t-il, « il n'y aura pas de futur si la planète chauffe trop ! »

 

Selon les activistes, « le numérique représentait en 2019, près de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) ». Soit plus que les 2 % générés par le seul transport aérien civil.

 

Extinction Rébellion dénonce le déploiement de la 5G © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Pour Extinction Rébellion, les impacts environnementaux de la 5G sont donc bien réels. Les émissions de GES pourraient ainsi doubler d'ici 2025. « Il faudra aussi construire une multitude d'antennes pour compenser la faible portée des ondes de la 5G. Inévitablement, la fracture numérique ville-campagne en sera accentuée ». s'inquiète le mouvement.

 

« Pourquoi la 5G ? », questionnent les activistes, qui soulignent « que ce que fait la 5G, la fibre optique peut aussi le faire ». Aussi, considèrent-ils, « il est temps de faire un choix, préservons notre planète, excluons l'inutile ! »

 

 

« Nous sommes déjà saturés d’objets numériques, cela nous rend-il plus heureux ? »

 

Extinction Rébellion pointe également le risque d’augmentation du rythme d’extraction des matériaux rares, utilisés pour construire des objets connectés. « Nous sommes déjà saturés d’objets numériques, cela nous rend-il plus heureux ? », interrogent les activistes. Qui dénoncent également le « déni de démocratie » du gouvernement qui n'a pas donné suite à une demande de moratoire sur la 5G, votée en 2020 par la Convention citoyenne pour le climat.

 

« Il faut agir avant qu'il ne soit trop tard, clame le mouvement. Le gouvernement doit prendre en compte le coût social, environnemental et sanitaire de la 5G. »

 

 

 

Joël Kermabon

 

1 Free, Bouygues, Orange et SFR

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Gabriel Ullmann dénonce un mode d'inscription des commissaires-enquêteurs favorisant les parti-pris et les conflits d'intérêt
Enquêtes publiques : vers un « me too des com­mis­saires-enquê­teurs » pour lut­ter contre les conflits d’intérêt ?

FOCUS - Après avoir connu plusieurs déboires finalement suivis de victoires juridiques, le commissaire-enquêteur isérois Gabriel Ullmann dénonce un système qui favorise à ses yeux Lire plus

« Dîner des som­mets » : sommé par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de com­mu­ni­quer la liste des invi­tés, Laurent Wauquiez refuse

EN BREF - Près de deux ans après le “dîner des sommets” organisé en juin 2022, le tribunal administratif de Lyon a sommé Laurent Wauquiez, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : La colère de la MJC - Théâtre Prémol
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Le vide et ses métiers sont à l’hon­neur à Grenoble avec la pre­mière édi­tion du Vacuum Technologies For Tomorrow

FLASH INFO - L'annonce a de quoi surprendre, mais le vide sera à l'honneur à Grenoble les mercredi 29 et jeudi 30 mai 2024 au Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !