Plus de 80 professionnels du secteur médico-social sont mobilisés pour le dispositif Allo Famille Isère. 19 mars 2021. DR

Détresse psychologique, isolement… Le numéro vert d’écoute Allo Familles Isère sera maintenu aussi longtemps « que nécessaire »

Détresse psychologique, isolement… Le numéro vert d’écoute Allo Familles Isère sera maintenu aussi longtemps « que nécessaire »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Mise en place durant le premier confinement, la ligne d’écoute et de conseils aux familles Allo Familles Isère sera maintenue « tant qu’elle sera nécessaire », assure le Département. Gratuite et anonyme, elle est ouverte à tous les Isérois pour les aider à faire face à leurs difficultés.

 

 

Sandrine Martin-Grand, Jean-Pierre Barbier © Florent Mathieu - Place Gre'net

Sandrine Martin-Grand et Jean-Pierre Barbier © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Depuis que ce numéro vert fonc­tionne, ce sont plus de 130 familles [en Isère, ndlr] non connues des ser­vices dépar­te­men­taux qui ont été accom­pa­gnées grâce à un pre­mier appel de leur part », relate Sandrine Martin-Grand, vice-pré­si­dente du Département de l’Isère char­gée de la famille, de l’enfance et de la santé.

 

Mis en place en avril 2020, lors du pre­mier confi­ne­ment, le numéro Allo Familles Isère – 0800 00 38 38, acces­sible du lundi au ven­dredi de 9 heures à 17 heures – per­met ainsi de répondre à la détresse liée à la crise sani­taire. Et s’il était ini­tia­le­ment des­tiné aux familles, il a depuis été étendu à « tous les Isérois qui ont besoin d’écoute, de conseil et d’être ras­suré », sou­ligne Louisa Slimani, conseillère dépar­te­men­tale au pôle agglo­mé­ra­tion gre­no­bloise et péri­phé­rie. Il s’adresse ainsi désor­mais aussi aux per­sonnes âgées, aux ado­les­cents et aux étudiants.

 

 

Allo Familles Isère, un dispositif pour prévenir, écouter et orienter

 

Pour mettre en place ce dis­po­si­tif, le Département a fait appel à plus de 80 pro­fes­sion­nels du sec­teur médico-social : psy­cho­logues, psy­cho­thé­ra­peutes, assis­tantes sociales, pué­ri­cul­trices… Des pro­fes­sion­nels rodés à ce type d’accompagnement, affirme Louisa Slimani, et qui connaissent bien les ser­vices vers les­quels réorien­ter les per­sonnes qui appellent. Tous constatent un besoin d’être aidé, mais sur­tout écouté. Pour beau­coup d’Isérois, c’est une occa­sion de « réflé­chir à voix haute », constate Marie-Pierre Melgar, assis­tante sociale.

 

Plus de 80 professionnels du secteur médico-social sont mobilisés pour le dispositif Allo Famille Isère. 19 mars 2021. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Plus de 80 pro­fes­sion­nels du sec­teur médico-social mobi­li­sés pour le dis­po­si­tif Allo Famille Isère, le 19 mars 2021. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net

 

Le dis­po­si­tif s’ar­ti­cule autour de trois volets, pré­cise Sandrine Martin-Grand : la pré­ven­tion, l’écoute et l’accompagnement des per­sonnes en dif­fi­culté. Quant aux appels reçus, ils concernent pour la plu­part l’isolement, selon Sylvie Faury, audi­trice interne en charge du dis­po­si­tif. Qui constate aussi une « aug­men­ta­tion du nombre d’appels depuis sa créa­tion », selon elle liée a une détresse morale accrue depuis le pre­mier confinement.

 

 

Aller vers les personnes en difficulté, notamment les jeunes

 

Ce que pro­pose Allo Familles Isère, « ce n’est pas une thé­ra­pie mais un dis­po­si­tif d’écoute et d’accompagnement », sou­ligne Anne De Thiersant, psy­cho­logue et écou­tante sur cette pla­te­formeCe numéro, explique-t-elle, est ainsi sou­vent uti­lisé comme « porte d’entrée » pour par­ler d’autres dif­fi­cul­tés. Comme l’accès dif­fi­cile des per­sonnes âgées au numé­rique, ce qui consti­tue un frein pour prendre un ren­dez-vous de vaccination.

 

La pré­ven­tion, l’écoute et l’accompagnement des per­sonnes en dif­fi­culté sont les trois volets d’ac­tion de ce dispositif.

Des coor­di­na­teurs redi­rigent au besoin les Isérois vers des ser­vices spé­cia­li­sés. En cela, Allo Familles Isère est un outil pour « aller vers le public isé­rois et lui don­ner accès aux com­pé­tences et au réseau du Département », résume Sébastien Brunisholz, chef de ser­vice Développement social pour le Sud-Grésivaudan. 

 

Les enca­drants veulent désor­mais accroître la visi­bi­lité de ce dis­po­si­tif auprès des jeunes et des étu­diants, tou­chés de plein fouet par la crise et par l’isolement. Anne De Thiersant rap­pelle à ce pro­pos que des dis­po­si­tifs d’écoute existent dans les lycées, mais ne sont pas ano­nymes. Ce qui peut en dis­sua­der certains.

 

Ce numéro sera en tout cas dis­po­nible tant qu’il sera néces­saire, assure Sandrine Martin-Grand, qui doute que les dif­fi­cul­tés s’effacent après la crise. « Tant que cela per­met­tra d’apporter des réponses, ce dis­po­si­tif se pour­sui­vra », affirme-t-elle.

 

sarah krakovitch

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SK

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le burqini a-t-il sa place dans les piscines municipales ? A Grenoble, Eric Piolle renvoie la balle à l'Etat pour trancher.
Burqini : la non-décision de la majorité d’Éric Piolle critiquée par les opposants de gauche, de droite et LREM

FOCUS - Si l'évolution du règlement des piscines en faveur du burqini n'est toujours pas actée à Grenoble, l'idée n'est pas abandonnée. Telle a été Lire plus

Grève et manifestation à Grenoble jeudi 27 janvier dans le cadre de l'appel national interprofessionnel
Grève et manifestation à Grenoble jeudi 27 janvier dans le cadre de l’appel national interprofessionnel

EN BREF - Nouvel appel à la grève et à la manifestation en Isère, comme sur l'ensemble du territoire national jeudi 27 janvier 2022. Une Lire plus

Enzo Dubois en compagnie de Marine Le Pen. © Enzo Dubois via son compte Facebook
Enzo Dubois, jeune militant du RN de l’Isère ciblé par des tirs de carabine à plomb après avoir reçu des menaces

FLASH INFO - Enzo Dubois, un jeune militant berjalien du Rassemblement national (RN) de l'Isère, s'est vu ciblé à deux reprises par des tirs de Lire plus

Rassemblement organisé par la section, grenobloise d'Amnesty International contre les exactions exercées par la Chine contre la minorité musulmane des Ouïghours. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Droits humains : Amnesty international dénonce à Grenoble les exactions de la Chine

EN BREF - La section grenobloise d'Amnesty international organisait, ce mardi 25 janvier 2022, un rassemblement rue Félix-Poulat à Grenoble pour dénoncer les atteintes aux Lire plus

Anne Auclair-Rabinovitch, présidente du Tribunal judiciaire de Grenoble et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Tribunal judiciaire de Grenoble : audience de rentrée sous le signe de l’optimisme malgré les problèmes d’effectif

FOCUS - L'audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble s'est déroulée en comité restreint dans une salle d'audience du palais de justice, vendredi Lire plus

Lancement de la campagne de recensement 2022 de l'Insee en Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement de la campagne de recensement 2022 de l’Insee en Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO — C'est parti pour la campagne de recensement 2022 de l'Insee. Depuis le 20 janvier et jusqu'au 19 février, et même le 26 Lire plus

Flash Info

|

26/01

12h09

|

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin