Étudiants déprimés à l’Université Grenoble-Alpes : pas sûr que les annonces gouvernementales suffisent

sep article



 

FOCUS – Alors qu’un profond mal-être s’installe dans les universités, le gouvernement envisage la création d’un « chèque de santé mentale » et une réouverture à demi-jauge pour les premières années. Pas sûr que ces mesures ne dissipent la détresse des étudiants à l’Université Grenoble-Alpes.

 

 

Université Grenoble-Alpes : de plus en plusde dépressions. Jeune femme qui présente des signes de dépression © fotomelia

© Fotomelia

Un « chèque de santé men­tale » pour com­battre la dépres­sion estu­dian­tine. C’est la pro­messe rete­nue de la réunion de ven­dredi 15 jan­vier entre la ministre de l’Enseignement supé­rieur Frédérique Vidal, les pré­si­dents des uni­ver­si­tés et les syn­di­cats étu­diants. Le prin­cipe ? Financer direc­te­ment des consul­ta­tions chez les psy­cho­logues de ville. Les étu­diants pour­raient ainsi consul­ter dans le domaine libé­ral sans avoir à avan­cer les frais.

 

La veille, lors de son point presse heb­do­ma­daire, le Premier ministre n’avait pas oublié de s’adresser au monde uni­ver­si­taire. Mais la mesure annon­cée reste timide : à par­tir du 25 jan­vier 2021, les étu­diants de pre­mière année pour­ront réin­ves­tir leurs salles de tra­vaux-diri­gés en demi-groupe. Pour les autres, il fau­dra encore attendre.

 

 

Entre épuisement et décrochage

 

Alors que le cam­pus de l’Université Grenoble-Alpes (UGA) est fermé, beau­coup d’étudiants montrent des signes de fai­blesse. Si la direc­tion de l’université n’a pas encore mesuré l’ampleur du décro­chage pour cette année, elle parie déjà sur « un niveau record ».

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
2110 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.