Action de l'Alliance citoyenne et des locataires des immeubles Blanche Monnier et Marcelle Boninn à Grenoble Habitat le 19 décembre 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

L’Alliance citoyenne dément toute vio­lence après le dépôt de plainte de Grenoble Habitat

L’Alliance citoyenne dément toute vio­lence après le dépôt de plainte de Grenoble Habitat

FIL INFO – À la suite d’un dépôt de plainte du bailleur social Grenoble Habitat (GH) annoncé ce 8 décembre 2020 visant l’Alliance citoyenne, l’as­so­cia­tion réagit. Et livre sa ver­sion des faits sur­ve­nus le 4 décembre 2020 dans les locaux de GH. S’inscrivant en faux contre celle rap­por­tée par le bailleur, l’as­so­cia­tion dénie toute atteinte à l’in­té­grité phy­sique de deux sala­riées, le prin­ci­pal motif invo­qué par le bailleur.

Opération coup de poing des locataires des immeubles Blanche Monnier et Marcelle Boninn à Grenoble Habitat, sous la houlette d'Alliance citoyenne, jeudi 19 décembre 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Opération coup de poing des loca­taires des immeubles Blanche Monnier et Marcelle Bonnin sous la hou­lette d’Alliance citoyenne, le 19 décembre 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

L’Alliance citoyenne de Grenoble réagit à la suite du dépôt de plainte annoncé ce 8 décembre 2020 par le bailleur social Grenoble Habitat. En cause, a rap­porté GH, « le déra­page sans rai­son » d’un mili­tant lors d’une action de l’as­so­cia­tion dans les locaux du bailleur ce 4 décembre.

L’association dénonce, elle, « un men­songe ». Et se défend de toute atteinte à l’in­té­grité phy­sique de deux sala­riées que le bailleur lui reproche.

« Après avoir demandé un ren­dez-vous, nous étions venus dépo­ser une péti­tion concer­nant les mal­fa­çons consta­tées dans les loge­ments par les loca­taires », explique Elies Ben Azib de l’Alliance citoyenne. Ces mêmes loca­taires qui, depuis deux ans, « avaient alerté les ser­vices de GH à plu­sieurs reprises sans obte­nir de réponse de la part du bailleur », selon le mili­tant. En l’oc­cur­rence, pré­cise-t-il, « des récla­ma­tions concer­nant des bâti­ments neufs, construits trop rapi­de­ment, livrés trop tôt et bour­rés de malfaçons ». 

« Nous avons une vidéo qui couvre l’in­té­gra­lité de la fameuse intrusion »

Quid des faits repris par Barbara Schuman, la pré­si­dente de GH ? Elies Ben Azib en donne une toute autre des­crip­tion. « Après que l’on nous ait dit qu’Éric Bard, le ges­tion­naire de GH, n’é­tait pas pré­sent, nous nous sommes ren­dus au troi­sième étage où sont situés les bureaux ». Là, le res­pon­sable de la proxi­mité a reçu la délé­ga­tion « mais debout, dans le hall, dans le froid », pour­suit Elies Ben Azib.

Alliance citoyenne réclame la démission d'Eric Bard

Les membres du syn­di­cat des loca­taires HLM d’Alliance citoyenne avaient sym­bo­li­que­ment remis la lettre de démis­sion d’Eric Bard aux élus de la ville.

La suite ? « Nous avons toqué aux portes pour deman­der à être mieux reçus et là Éric Bard est sorti en furie en criant sur tout le monde », décrit le militant.

« C’était la pre­mière fois que cela nous arri­vait de voir un direc­teur qui dérape à ce point là », sou­ligne-t-il. Concernant les faits de « vio­lence phy­sique » qu’au­rait exercé, selon GH, un membre de l’as­so­cia­tion sur deux sala­riées, Elies Ben Azib s’ins­crit en faux.

« Ce n’est sim­ple­ment pas vrai. Nous sommes très loin des fait rap­por­tés par GH, affirme-t-il. D’ailleurs nous avons une vidéo qui couvre l’in­té­gra­lité de la fameuse intru­sion », se défend l’Alliance citoyenne. « Nous la remet­trons à la police pour qu’elle puisse la consul­ter et dis­tin­guer le vrai du faux », ajoute le mili­tant. Qui pré­cise par ailleurs que l’as­so­cia­tion a déposé , dans la fou­lée, une main cou­rante auprès des ser­vices de police dénon­çant l’at­ti­tude d’Éric Bard.

Plainte de Grenoble Habitat : deux pré­cé­dents clas­sés sans suite

Pour Elies Ben Azib, « il n’est pas sur­pre­nant que GH invente un tel tissu de men­songes. Le bailleur reste là dans sa logique plu­tôt qu’é­cou­ter les loca­taires et leur appor­ter une réponse de proxi­mité ». À ce pro­pos, le mili­tant ne manque pas de rap­pe­ler le clas­se­ment sans suite de deux pré­cé­dents dépôts de plainte du bailleur social.

Barbara Schuman prend la présidence de la Mission locale de Grenoble... et de Grenoble Habitat

Barbara Schuman, nou­velle pré­si­dente de Grenoble Habitat.

Quant à la posi­tion adop­tée par Barbara Schuman, elle pré­sente deux biais, estime Elies Ben Azib. Le pre­mier ? « Si elle pro­tège ses équipes, c’est son rôle, elle doit aussi pro­té­ger les loca­taires et sou­pe­ser leur reven­di­ca­tions. Ce qu’elle ne fait pas ! », expose-t-il.

Ensuite, pour­suit le mili­tant, « elle s’ins­crit dans la lignée de ce que fai­sait Maryvonne Boileau, l’an­cienne pré­si­dente de GH ». 

En l’oc­cur­rence, l’é­lue s’en­ga­ge­rait, elle aussi, dans un dia­logue de sourds. « Plutôt que prô­ner la concer­ta­tion et la cocons­truc­tion, elle cau­tionne la logique répres­sive de Grenoble Habitat », juge Elies Ben Azib.

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

M’Hamed Benharouga, Nathalie Levrat, Michel Vendra et Antoine Aufragne (Just). © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Ville de Sassenage s’al­lie à Just pour mettre en place une mutuelle communale

FOCUS - La Ville de Sassenage a signé une convention avec la mutuelle Just pour la mise en place d'une mutuelle communale, afin de permettre Lire plus

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

Grenoble en sixième position des villes "où il fait bon vivre avec son chien", selon 30 millions d'amis
Grenoble, sixième ville « où il fait bon vivre avec son chien », selon 30 mil­lions d’amis

FLASH INFO - La Ville de Grenoble arrive 6e parmi les villes de plus de 100 000 habitants "où il fait bon vivre avec son chien". Créé Lire plus

La Métropole alerte sur les risques du protoxyde d'azote, de plus en plus populaire chez les jeunes
La Métropole alerte sur les risques du pro­toxyde d’a­zote, de plus en plus popu­laire chez les jeunes

FLASH INFO - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, et Pierre Bejjaji, conseiller métropolitain délégué à la Prévention spécialisée, se sont rendus au Lire plus

Le Smmag inaugure le lancement du service M Vélo + sur le Pays Voironnais avec une première agence à Voiron
Le Smmag lance le ser­vice M Vélo + sur le Pays voi­ron­nais avec une pre­mière agence à Voiron

FLASH INFO - Une cérémonie en grandes pompes a été organisée à Voiron pour inaugurer le déploiement du service M Vélo + sur le Pays Lire plus

La biblio­thèque Saint-Bruno fer­mée jus­qu’en novembre 2024 pour des tra­vaux de « réno­va­tion complète »

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce des travaux pour la rénovation complète de la bibliothèque Saint-Bruno, dans le cadre de son programme Bienvenue Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !