Action de l'Alliance citoyenne et des locataires des immeubles Blanche Monnier et Marcelle Boninn à Grenoble Habitat le 19 décembre 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

L’Alliance citoyenne dément toute violence après le dépôt de plainte de Grenoble Habitat

L’Alliance citoyenne dément toute violence après le dépôt de plainte de Grenoble Habitat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – À la suite d’un dépôt de plainte du bailleur social Grenoble Habitat (GH) annoncé ce 8 décembre 2020 visant l’Alliance citoyenne, l’association  réagit. Et livre sa version des faits survenus le 4 décembre 2020 dans les locaux de GH. S’inscrivant en faux contre celle rapportée par le bailleur, l’association dénie  toute atteinte à l’intégrité physique de deux salariées, le principal motif invoqué par le bailleur.

 

 

Opération coup de poing des locataires des immeubles Blanche Monnier et Marcelle Boninn à Grenoble Habitat, sous la houlette d'Alliance citoyenne, jeudi 19 décembre 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Opération coup de poing des loca­taires des immeubles Blanche Monnier et Marcelle Bonnin sous la hou­lette d’Alliance citoyenne, le 19 décembre 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

L’Alliance citoyenne de Grenoble réagit à la suite du dépôt de plainte annoncé ce 8 décembre 2020 par le bailleur social Grenoble Habitat. En cause, a rap­porté GH, « le déra­page sans rai­son » d’un mili­tant lors d’une action de l’as­so­cia­tion dans les locaux du bailleur ce 4 décembre.

 

L’association dénonce, elle, « un men­songe ». Et se défend de toute atteinte à l’in­té­grité phy­sique de deux sala­riées que le bailleur lui reproche.

 

« Après avoir demandé un ren­dez-vous, nous étions venus dépo­ser une péti­tion concer­nant les mal­fa­çons consta­tées dans les loge­ments par les loca­taires », explique Elies Ben Azib de l’Alliance citoyenne. Ces mêmes  loca­taires qui, depuis deux ans, « avaient alerté les ser­vices de GH à plu­sieurs reprises sans obte­nir de réponse de la part du bailleur », selon le mili­tant. En l’oc­cur­rence, pré­cise-t-il, « des récla­ma­tions concer­nant des bâti­ments neufs, construits trop rapi­de­ment, livrés trop tôt et bour­rés de malfaçons ». 

 

 

« Nous avons une vidéo qui couvre l’intégralité de la fameuse intrusion »

 

Quid des faits repris par Barbara Schuman, la pré­si­dente de GH ? Elies Ben Azib en donne une toute autre des­crip­tion. « Après que l’on nous ait dit qu’Éric Bard, le ges­tion­naire de GH, n’é­tait pas pré­sent, nous nous sommes ren­dus au troi­sième étage où sont situés les bureaux ». Là, le res­pon­sable de la proxi­mité a reçu la délé­ga­tion « mais debout, dans le hall, dans le froid », pour­suit Elies Ben Azib.

 

Alliance citoyenne réclame la démission d'Eric Bard

Les membres du syn­di­cat des loca­taires HLM d’Alliance citoyenne avaient  sym­bo­li­que­ment remis la lettre de démis­sion d’Eric Bard aux élus de la ville.

La suite ? « Nous avons toqué aux portes pour deman­der à être mieux reçus et là Éric Bard est sorti en furie en criant sur tout le monde », décrit le militant.

 

« C’était la pre­mière fois que cela nous arri­vait de voir un direc­teur qui dérape à ce point là », sou­ligne-t-il. Concernant les faits de « vio­lence phy­sique »  qu’au­rait exercé, selon GH,  un membre de l’as­so­cia­tion sur deux sala­riées, Elies Ben Azib s’ins­crit en faux.

 

« Ce n’est sim­ple­ment pas vrai. Nous sommes très loin des fait rap­por­tés par GH, affirme-t-il. D’ailleurs nous avons une vidéo qui couvre l’in­té­gra­lité de la fameuse intru­sion », se défend l’Alliance citoyenne. « Nous la remet­trons à la police pour qu’elle puisse la consul­ter et dis­tin­guer le vrai du faux », ajoute le mili­tant. Qui pré­cise par ailleurs que l’as­so­cia­tion a déposé , dans la fou­lée, une main cou­rante auprès des ser­vices de police dénon­çant l’at­ti­tude d’Éric Bard.

 

 

Plainte de Grenoble Habitat : deux précédents classés sans suite

 

Pour Elies Ben Azib, « il n’est pas sur­pre­nant que GH invente un tel tissu de men­songes. Le bailleur reste là dans sa logique plu­tôt qu’é­cou­ter les loca­taires et leur appor­ter une réponse de proxi­mité ». À ce pro­pos, le mili­tant ne manque pas de rap­pe­ler le clas­se­ment sans suite de deux pré­cé­dents dépôts de plainte du bailleur social.

 

Barbara Schuman prend la présidence de la Mission locale de Grenoble... et de Grenoble Habitat

Barbara Schuman, nou­velle pré­si­dente de Grenoble Habitat.

Quant à la posi­tion adop­tée par Barbara Schuman, elle pré­sente deux biais, estime Elies Ben Azib. Le pre­mier ?  « Si elle pro­tège ses équipes, c’est son rôle, elle doit aussi pro­té­ger les loca­taires et sou­pe­ser leur reven­di­ca­tions. Ce qu’elle ne fait pas ! », expose-t-il.

 

Ensuite, pour­suit le mili­tant, « elle s’ins­crit dans la lignée de ce que fai­sait Maryvonne Boileau, l’an­cienne pré­si­dente de GH ». 

 

En l’oc­cur­rence, l’é­lue s’en­ga­ge­rait, elle aussi, dans un dia­logue de sourds. « Plutôt que prô­ner la concer­ta­tion et la cocons­truc­tion, elle cau­tionne la logique répres­sive de Grenoble Habitat », juge Elies Ben Azib.

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région a été la première à communiquer sur ses masques. A Grenoble, elle a été la dernière à les distribuer. Avec quelques coups de canif dans sa com'.
Accusé d’avoir favorisé les communes de droite, Laurent Wauquiez contre-attaque sur la gestion de son prédécesseur

  FOCUS - Surfant sur un article de Médiapart, Jean-François Debat, le chef de file des socialistes à la Région Auvergne Rhône-Alpes accuse Laurent Wauquiez Lire plus

Plainte, contre-plainte… le torchon brûle entre la Ville de Grenoble et l’Alliance citoyenne

  FOCUS - À Grenoble, le torchon brûle entre la Ville et l'Alliance citoyenne depuis l'intrusion de l'association dans les locaux de Grenoble Habitat, bailleur Lire plus

Des locataires et militants de l'Alliance citoyenne sont venus soutenir le président auditionné dans le cadre de la plainte de Grenoble Habitat. © Joël Kermabon - Place GRe'net
La plainte pour violence en réunion de Grenoble Habitat contre l’Alliance citoyenne classée sans suite

  FIL INFO - Le président de l'association Alliance citoyenne était convoqué ce jeudi 17 décembre 2020 à l'Hôtel de police de Grenoble. La suite Lire plus

Le professeur Didier Raoult a annoncé porter plainte en diffamation contre Jean-Paul Stahl, infectiologue du CHU de Grenoble.
Le professeur Raoult porte plainte contre Jean-Paul Stahl, infectiologue au CHU de Grenoble

  FLASH INFO - Les accusations portées par Jean-Paul Stahl, professeur de maladies infectieuses au CHU de Grenoble, envers le professeur Didier Raoult prennent un Lire plus

Pollution de l'air dans la vallée de l'Arve : le tribunal administratif de Grenoble juge l'Etat coupable de carence fautive.
Pollution de l’air dans la vallée de l’Arve : l’Etat devant la justice pour carence fautive

FLASH INFO - En Haute-Savoie, neuf familles accusent l'Etat de carence fautive dans le dossier de la pollution de l'air dans la vallée de l'Arve. Lire plus

Le feuilleton des dossiers de la fête des tuiles et du Crédit agricole se poursuit à Grenoble. Deux contribuables réclament que le maire porte plainte.
Fête des tuiles, crédit agricole : deux contribuables réclament que le maire de Grenoble porte plainte contre X

FLASH INFO - Le feuilleton des dossiers de la Fête des tuiles et du bâtiment du Crédit agricole continue. En février dernier, deux contribuables réclamaient Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin