L’Ades offre un abonnement de trois mois à Mediapart… au ministre de la Santé Olivier Véran

sep article

 

FLASH INFO – Noël avant l’heure pour Olivier Véran ? L’association grenobloise Ades (pour Association démocratie écologie solidarité) annonce faire cadeau au ministre de la Santé… d’un abonnement à Mediapart.

 

Pourquoi tant de géné­ro­sité ? L’abonnement fait « suite à [la] décla­ra­tion cou­ra­geuse [du ministre] à l’Assemblée Nationale, où il annonce qu’il n’a pas reçu en tant que ministre un rap­port impor­tant sur la ges­tion de la crise sani­taire ». Un rap­port évo­qué par le média en ligne. Notamment dans un article en date du 28 octobre, qui pointe « de sévères dys­fonc­tion­ne­ments au som­met de l’État ». Et dans un autre, publié le 7 novembre, qui s’é­tonne de la décla­ra­tion du ministre.

 

La facture de l'abonnement est adressée au nom de Raymond Avrillier, président de l'Ades © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

La fac­ture de l’a­bon­ne­ment est adres­sée au nom de Raymond Avrillier, pré­sident de l’Ades © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

« Notre mou­ve­ment, afin de vous aider modes­te­ment à res­ter informé afin de prendre des déci­sions éclai­rées, en connais­sance de cause, a l’honneur de vous offrir un abon­ne­ment de trois mois à Mediapart qui vous per­met­tra d’avoir accès aux rap­ports que la pré­si­dence et le pre­mier ministre refusent de vous com­mu­ni­quer », écrit encore l’as­so­cia­tion au ministre.

 

L’Ades n’é­co­no­mise pas ses effets d’i­ro­nie en jugeant que « dans cette période dif­fi­cile pour beau­coup de per­sonnes, un cadeau ne fait pas de mal ». La plai­san­te­rie aura tout de même coûté la somme de 25 euros, pour un abon­ne­ment “cadeau” d’une durée de trois mois, comme le men­tionne la fac­ture. Adressée en nom propre à Raymond Avrillier, figure cen­trale de l’as­so­cia­tion, (très) proche de la majo­rité gre­no­bloise.

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1913 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ping : Novembre 2020

  2. Même pas besoin d’a­bon­ne­ment, Wikipedia c’est gra­tuit. On y lit que : En 2013, à la mos­quée du Bourget, Marwan Muhammad s’affiche avec Nader Abou Anas, pré­di­ca­teur qui avait aupa­ra­vant déclaré : « La femme ne sort de chez elle qu’avec la per­mis­sion de son mari ». En 2015, il sou­tient Rachid Eljay, alias Rachid Abou Houdeyfa, imam de Brest, qui esti­mait que « ceux qui écoutent de la musique seront trans­for­més en singes ou en porcs ».
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Marwan_Muhammad
    Donc tout le monde savait que le CCIF est une orga­ni­sa­tion isla­miste, mais pas E. PPPiolle ni son adjoint Emmanuel Carroz ni per­sonne à la mai­rie de Grenoble. Mais atten­tion, hein, l’is­lamo-gau­chisme n’existe pas, n’est ce pas Céline Deslattes ?

    sep article
  3. sep article