Hervé de Courrèges s'adressant à la presse. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Hervé de Courrèges, nouveau commandant de la 27e BIM : « je dois prévoir et préparer le pire, c’est mon devoir »

Hervé de Courrèges, nouveau commandant de la 27e BIM : « je dois prévoir et préparer le pire, c’est mon devoir »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Le général Hervé de Courrèges, nouveau commandant de la 27e Brigade d’infanterie de montagne (BIM), rencontrait la presse locale le 10 septembre 2020. L’occasion d’évoquer, entre autres, l’actualité de la brigade à travers le prisme des soubresauts géopolitiques et des engagements de la France, notamment au Mali.

 
 

Le général Hervé de Courrèges, commandant de la 27e BIM. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le géné­ral Hervé de Courrèges, com­man­dant de la 27e Bim. © Joël Kermabon – Place Gre’net


Le géné­ral Hervé de Courrèges, com­man­dant de la 27e BIM depuis le 29 juin 2020 après le géné­ral Pierre-Joseph Givre, rece­vait la presse locale ce jeudi 10 septembre.
 
Après avoir détaillé sa bio­gra­phie, le géné­ral de bri­gade s’est livré à des consi­dé­ra­tions sur les enjeux inter­na­tio­naux : ren­sei­gne­ment mili­taire, sou­bre­sauts inter­na­tio­naux, luttes d’in­fluence des nations, état des forces ter­restres, inno­va­tions technologique…
 
Mais aussi opé­ra­tions exté­rieures, sécu­rité inté­rieure avec Sentinelle, risque ter­ro­riste et situa­tion au Mali. Autant de sujets qu’Hervé de Courrèges a abor­dés sous l’é­clai­rage teinté de géo­po­li­tique que lui confère son cur­sus, notam­ment sa for­ma­tion à la pres­ti­gieuse École de guerre. Avant de reve­nir sur l’ac­tua­lité de la bri­gade alpine dont il a désor­mais la charge pour deux ans.
 
 

Baccarat 2020 : une vaste opération aéroterrestre pour « valider les savoir-faire »

 
L’actualité “chaude” de la bri­gade, c’est l’exer­cice inter­armes Baccarat 2020. En l’oc­cur­rence, la qua­trième édi­tion d’une vaste opé­ra­tion aéro­ter­restre en condi­tions réelles qui a démarré ce lundi 14 et s’a­chè­vera le 24 sep­tembre. De quoi, pour la 27e BIM, per­fec­tion­ner ses méthodes d’intervention en milieu mon­ta­gnard, tout autant que se fami­lia­ri­ser avec du maté­riel de der­nière génération.

 

Trente-huit hélicoptères de combat seront déployés au cours de l'exercice Baccarat. © 27e BIM

Trente-huit héli­co­ptères de com­bat seront déployés au cours de l’exer­cice Baccarat. © 27e BIM


Ainsi, 27 uni­tés regrou­pant pas moins de 1 500 sol­dats et 350 véhi­cules – dont 38 héli­co­ptères de com­bat – seront-elles déployées au cours de cet exer­cice gran­deur nature. L’opération est coor­ga­ni­sée par la 4e bri­gade d’aérocombat de Clermont-Ferrand et la 27e bri­gade d’infanterie de montagne.
 
« Notre envi­ron­ne­ment mon­ta­gneux néces­site la maî­trise de la troi­sième dimen­sion […]. Cela implique un tra­vail de par­faite inté­gra­tion entre les troupes au sol et les héli­co­ptères », expose Hervé de Courrèges.
 
En d’autres termes, résume le géné­ral, un exer­cice sur le thème de « l’aé­ro­com­bat en mon­tagne au pro­fit des uni­tés déployées ». L’objectif ? « Valider les savoir-faire », ainsi que les modes d’action face à un ennemi conven­tion­nel. Le tout étant entendu que ce der­nier dis­pose de maté­riels de der­nière géné­ra­tion, « capable de mener un com­bat symé­trique de haute inten­sité ».
 
 

Former des forces de sécurité maliennes crédibles

 
L’actualité de la 27e BIM se déroule aussi au Mali, où l’é­tat-major pour­suit la pro­jec­tion de ses effec­tifs. Pour Hervé de Courrèges, seules trois condi­tions pour­raient per­mettre l’a­mé­lio­ra­tion de la situa­tion dans la bande sahélo-saha­rienne. À savoir, « une meilleure gou­ver­nance du pays, un déve­lop­pe­ment éco­no­mique et une meilleure sécurité ». 
 

Hervé de Courrèges s'adressant à la presse. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Hervé de Courrèges s’a­dres­sant à la presse. © Joël Kermabon – Place Gre’net


 
Mais, objecte l’of­fi­cier géné­ral, « nos armées ne sont que sur le troi­sième seg­ment. Si nos diplo­mates ne par­viennent pas à réunir ces condi­tions, nous n’ar­ri­ve­rons pas à rem­plir les ventres ». Le ticket de sor­tie ? « Ce n’est qu’en construi­sant et en for­mant des forces de sécu­rité maliennes cré­dibles sur place qu’on s’en sor­tira », augure Hervé de Courrèges. C’est bien là toute la mis­sion mili­taire de l’Union euro­péenne (EUTM Mali) ayant pour man­dat de contri­buer à la for­ma­tion des forces armées maliennes. »
 
 

Les systèmes d’information, clés de voûte d’une « mue capacitaire », selon le gal de Courrèges

 
« J’ai trouvé une bri­gade en très bon état au regard de son savoir-faire opé­ra­tion­nel. Maintenant, ce qui a changé c’est, depuis 2015, Sentinelle qui a consi­dé­ra­ble­ment sol­li­cité la bri­gade », pour­suit Hervé de Courrèges. En effet, estime-t-il, « si l’ar­mée est bien là dans son rôle de pro­tec­tion du citoyen, on se rend compte que la bri­gade ne peut pas conti­nuer à se pré­pa­rer pour autre chose. » À savoir pour l’ap­pren­tis­sage des milieux mon­ta­gneux et expo­sés au grand froid et pour le com­bat en montagne.
 

Hervé de Courrèges passant les troupes en revue le 14 juillet 2020. Joël Kermabon - Place Gre'net

Hervé de Courrèges pas­sant les troupes en revue le 14 juillet 2020. Joël Kermabon – Place Gre’net


Le tout dans le contexte d’une « mue capa­ci­taire », où l’Armée de terre s’o­riente vers les nou­velles tech­no­lo­gies dans le cadre du pro­jet de réor­ga­ni­sa­tion de l’Armée de terre. Pas seule­ment à tra­vers la vitrine des équi­pe­ments les plus visibles comme le Griffon1Un véhi­cule de trans­port de troupes bourré de tech­no­lo­gies et doté d’un nou­veau dis­po­si­tif anti-mines, sou­ligne le géné­ral, « car la clé de voûte de tout cela ce sont les sys­tèmes d’in­for­ma­tion ».
 
Tel le Système d’in­for­ma­tion et de com­mu­ni­ca­tion Scorpion (Sics), un outil que la bri­gade a la charge d’ex­pé­ri­men­ter et de vali­der, soit sur la bande sahélo-saha­rienne, soit en Côte-d’Ivoire.
 
 

L’espace informationnel considéré comme un espace de combat

 
« La 27e BIM  a son milieu spé­ci­fique, elle opère sa mue dans un envi­ron­ne­ment qu’il faut bien per­ce­voir. Ce que l’on vit chez nous – les sujets sociaux, une société plus vio­lente, l’at­teinte à l’au­to­rité… –, à l’é­chelle inter­na­tio­nale, c’est exac­te­ment la même chose », ana­lyse Hervé de Courrèges.
 
« Nous avons un pay­sage inter­na­tio­nal qui se recom­pose, des alliés qui jouent leur jeu, comme la Turquie, et des struc­tures onu­sienne et euro­péenne un peu bous­cu­lées par tout ça », réca­pi­tule le géné­ral. Qui n’ou­blie pas, la jugeant pré­oc­cu­pante, « la guerre de l’in­for­ma­tion et de l’in­fluence » que mènent les nations via les médias internationaux.
 

L'Hôtel des troupes de montagne, place de Verdun à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’Hôtel des troupes de mon­tagne, place de Verdun à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net


Et pour cause, explique-t-il, « nos démo­cra­ties sont face à des adver­saires qui s’ap­prêtent à les faire tom­ber sans tirer un seul coup de feu ! » Ainsi, consi­dère le com­man­dant de la 27e BIM, « l’es­pace infor­ma­tion­nel est devenu aujourd’­hui un espace de com­bat ».
 
En consé­quence, appuie le mili­taire, « nous devons mieux doter nos armées pour occu­per ce champ de bataille ».
 
Quoi qu’il en soit, explique Hervé de Courrèges, « mon devoir, c’est de pré­voir et de me pré­pa­rer au pire qui serait de faire une vraie guerre face à un adver­saire ayant la même capa­cité que nous, voire plus ».

 

Joël Kermabon

 
 
1 Un véhi­cule de trans­port de troupes bourré de haute tech­no­lo­gie et doté d’un nou­veau dis­po­si­tif anti-mines.
 
 

Quid de la chaire « Conflits, innovation et montagne » ?

 
Conscient que Pierre-Joseph Givre, son pré­dé­ces­seur, a lancé beau­coup de choses, Hervé de Courrèges estime en être le dépo­si­taire et sou­haite « les faire fruc­ti­fier plus que les den­si­fier ». En effet, « nous sommes dans un temps très court de com­man­de­ment et l’on ne doit pas tou­jours cher­cher à faire du neuf. Je suis dans ce temps-là », indique-t-il.
 

Général Givre lors de l'inauguration © Charles Thiebaud - placegrenet.fr

Le géné­ral Givre, le pré­dé­ces­seur d’Hervé de Courrèges à la tête de la 27e BIM. © Charles Thiebaud – pla​ce​gre​net​.fr


Au nombre des pro­jets de l’an­cien com­man­dant, l’i­dée de la créa­tion d’une chaire, bap­ti­sée « Conflits, inno­va­tion et mon­tagne ». Une ini­tia­tive gra­vi­tant autour du thème de l’Homme en milieux extrêmes menée en par­te­na­riat avec l’Université Grenoble-Alpes.
 
Un an après, qu’en est-il ? « Je n’ai pas encore ren­con­tré le pré­sident de l’UGA mais j’en­tends bien pour­suivre ce pro­jet. Cependant, nous devons encore en fixer les contours, ne serait-ce que pour savoir qui va tenir cette chaire », indique le haut gradé.
 
Reste qu’Hervé de Courrèges croit beau­coup au pont entre les mondes uni­ver­si­taire et mili­taire. « Quand nous, l’ar­mée, nous nous ins­cri­vons dans un hori­zon tem­po­rel de dix ans, nous sommes obli­gés de pen­ser large et loin », assure-t-il.
 

 
 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Simon Grange

Auteur

0 réflexion sur « Hervé de Courrèges, nouveau commandant de la 27e BIM : « je dois prévoir et préparer le pire, c’est mon devoir » »

  1. Très dom­mage pour Grenoble que lui ou quel­qu’un comme lui ne se soit pas pré­senté à l’é­lec­tion municipale.

    sep article
  2. Très dom­mage pour Grenoble que lui ou quel­qu’un comme lui ne se soit pas pré­senté à l’é­lec­tion municipale.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le virus de l'influenza aviaire a été détecté sur un cygne sauvage, retrouvé mort sur la commune de Brangues, dans le nord-Isère. © Pixabay
Un cas de grippe aviaire détecté sur un cygne sauvage à Brangues, dans le Nord-Isère

FLASH INFO - Un cas de grippe aviaire - appelée influenza aviaire chez les oiseaux - a été détecté sur un cygne sauvage retrouvé mort Lire plus

La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021-2022 record avec plus de 1500 arbres prévus
La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021 – 2022 record avec plus de 1500 arbres prévus

FIL INFO - La Ville de Grenoble annonce des plantations d'arbres records pour 2021-2022, saison marquée par le titre de Capitale verte européenne. Ce sont Lire plus

Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

FOCUS - Les manifestants étaient nombreux devant le rectorat de Grenoble, puis place de Verdun, à l'occasion de la journée de grève et de mobilisation Lire plus

Nelly Allard succède à Bertrand Converso à la présidence de la SDH pour un mandat de trois ans
Nelly Allard succède à Bertrand Converso à la présidence de la SDH pour un mandat de trois ans

FLASH INFO — Une nouvelle présidente pour la Société dauphinoise pour l'habitat (SDH). En poste depuis 2016, Bertrand Converso a en effet quitté ses fonctions Lire plus

Un octogénaire victime d'un coup de couteau à Échirolles, la police décrit une agression "hors-normes"
Un homme de 42 ans soupçonné d’agressions sexuelles sur cinq septuagénaires à Grenoble et Echirolles

FLASH INFO - Un homme de 42 ans, soupçonné d'agressions sexuelles en série sur des septuagénaires, a été interpellé ce mercredi 12 janvier 2022 par Lire plus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag
Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

FLASH INFO — Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile et son président Alain Carignon appellent à ce que "le rapport semestriel sur l’insécurité dans Lire plus

Flash Info

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

|

14/01

10h01

|

|

13/01

18h54

|

|

13/01

13h09

|

|

13/01

10h51

|

|

13/01

10h32

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr

Flash info| Affaire Maëlys : après un reportage de TF1, le parquet de Grenoble ouvre une enquête pour violation du secret professionnel

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin