À Grenoble, Seyssins… des parents dénoncent le manque de classes rouvertes dans les écoles

sep article



 

DÉCRYPTAGE – Alors que le gouvernement annonce la réouverture des écoles le 2 juin, à Grenoble comme ailleurs, très peu d’enfants sont accueillis et beaucoup demeurent sur liste d’attente. Certaines écoles ont même d’ores et déjà donné rendez-vous aux élèves en septembre, laissant des parents dans des situations difficiles. Des disparités qui passent mal, alors que certaines écoles sont aux trois quarts vides…

 

 

Ecoles : des parents dénoncent le peu de classes rouvertes.Rentrée des élèves à l'école Menon, abords piétonisés, mardi 19 mai © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Rentrée des élèves à l’é­cole Menon, à l’heure du décon­fi­ne­ment, mardi 19 mai 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Depuis la réou­ver­ture des écoles début mai, des parents n’ont pas pu remettre leur(s) enfant(s) à l’école. Faute de places, d’une part, et parce que le retour se vou­lait pro­gres­sif, à Grenoble comme ailleurs en France.

 

Beaucoup de parents doivent pour­tant impé­ra­ti­ve­ment se remettre à tra­vailler. Sans comp­ter que cette période sans école, repères, ni véri­tables appren­tis­sages et avec beau­coup trop d’é­crans n’a que trop duré, estiment bon nombre de familles. L’annonce du gou­ver­ne­ment de la réou­ver­ture des écoles le 2 juin sera-t-elle sus­cep­tible d’im­pul­ser un plus large accueil des enfants dans les écoles pri­maires ? Cela reste à voir…

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
3611 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Mais les écoles sont aux 3/4 vides afin de res­pec­ter le pro­to­cole de décon­fi­ne­ment mis en place au niveau natio­nal et les gestes bar­rières ! Si les ingé­nieurs bobo de Seyssins et Grenoble ne sont pas capables de com­prendre ça… Ce serait les 1ers à por­ter plainte s’il y avait une conta­mi­na­tion !
    Je com­prends que la situa­tion soit com­pli­quée, mais elle l’est pour tout le monde !

    sep article
  2. Il est impor­tant de ne pas écrire n’im­porte quoi.
    Le pro­to­cole sani­taire ne dit pas qu’il faut 15 élèves par classe, mais que c’est le maxi­mum prévu à condi­tion de res­pec­ter les règles sani­taires dont la dis­tan­cia­tion entre les élèves dans la salle de classe. Selon les locaux, il n’est pas pos­sible d’ac­cueillir 15 enfants dans une classe avec le res­pect d’un mètre de chaque côté de l’en­fant. Testez chez vous !
    La ques­tion est : « veut-on res­pec­ter le pro­to­cole ou on s’en fout ? »

    sep article