Les dix musées départementaux isérois rouvrent leurs portes

sep article



 

EN BREF – Le gouvernement a autorisé la réouverture des “petits” musées durant la phase de déconfinement. À partir de ce lundi 18 mai, dix musées de l’Isère accueillent donc à nouveau du public, en respectant les mesures sanitaires.

 

 

Les musées départementaux isérois rouvrent leurs portes. Le Musée Dauphinois © Office De Tourisme

L’un des plus célèbres musées de Grenoble : Le Musée dau­phi­nois © Office de tou­risme

« Au vu du contexte géné­ral, salles de spec­tacles et de cinéma fer­més, fes­ti­vals annu­lés… il était impor­tant pour le Département de rou­vrir ses musées pour accom­pa­gner les Isérois dans cette période par­ti­cu­lière. Une occa­sion de (re)découvrir des pépites cultu­relles près de chez vous ! », sug­gère Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Département de l’Isère.

 

L’annonce d’Édouard Philippe le 28 avril lors de son audi­tion à l’Assemblée natio­nale avait laissé pla­ner le doute. Les cri­tères défi­nis­sant les “petits musées”, auto­ri­sés à reprendre leur acti­vité le 11 mai, res­taient obs­curs.

 

D’après le décret publié le jour-même, les musées ne sont pas auto­ri­sés à rece­voir des visi­teurs, sauf ceux « dont la fré­quen­ta­tion habi­tuelle est essen­tiel­le­ment locale et dont la réou­ver­ture n’est pas sus­cep­tible de pro­vo­quer des dépla­ce­ments signi­fi­ca­tifs de popu­la­tion »… Et à la condi­tion que ceux-ci aient au préa­lable une auto­ri­sa­tion de la pré­fec­ture. Ainsi, à Paris, le Musée de l’Illusion, dont le fon­da­teur s’é­tait déjà exprimé sur le sujet, a été contraint de refer­mer ses portes le 14 mai.

 

Une dizaine de musées isé­rois, entrant dans le cadre du décret, rouvrent comme prévu leurs portes dès aujourd’­hui. Avec des horaires main­te­nus pour la plu­part, mais il est pré­fé­rable de se ren­sei­gner sur leur site, ceux-ci étant sus­cep­tibles de chan­ger.

 

 

Quelques expositions temporaires disponibles

 

Malgré la situa­tion, plu­sieurs expo­si­tions tem­po­raires ont été main­te­nues. Certaines étaient en place avant le confi­ne­ment, d’autres débutent en juin. Ainsi, à Grenoble, le Musée dau­phi­nois pro­longe « Ivresse des som­mets », sur le thème de l’al­cool comme enjeu cultu­rel. Mais éga­le­ment « Gens de l’Alpe » et « Le rêve blanc ». Et, à par­tir du 5 juin, « Refuges alpins », retra­çant l’é­vo­lu­tion de l’ar­chi­tec­ture de ces édi­fices.

 

Exposition permanente du Musée Dauphinois © Office De Tourisme

Exposition per­ma­nente du Musée dau­phi­nois. © Office de tou­risme

Le musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère pro­po­sera jus­qu’en jan­vier un retour sur l’his­toire des femmes isé­roises des années 1940. Il est éga­le­ment pos­sible de (re)visiter les expo­si­tions per­ma­nentes du musée archéo­lo­gique Saint-Laurent et de celui de l’Ancien Évêché.

 

Rouvrent enfin Le Domaine de Vizille, la Maison Bergès à Villard-Bonnot, le musée Hébert à La Tronche, le musée Arcabas en Chartreuse, le musée Hector-Berlioz à La Côte-Saint-André et le musée de Saint-Antoine l’Abbaye. De la décou­verte des peintres dau­phi­nois à la fabri­ca­tion des savons, il n’y a que l’embarras du choix.

 

 

Gestes barrières et règles de sécurité

 

Les règles “clas­siques” du décon­fi­ne­ment s’ap­pliquent. Ainsi, le public se limi­tera-t-il aux familles. Des agents de sécu­rité gère­ront par ailleurs la fré­quen­ta­tion des dif­fé­rents espaces. Et, comme dans la plu­part des lieux fré­quen­tés par du public, les musées recom­mandent le port du masque. À l’en­trée, sera par ailleurs fourni du gel hydro-alcoo­lique.

 

Un des cerfs du parc de Vizille © Credit Wikipedia

Un des cerfs du parc de Vizille. © Wikipedia

Pour ceux qui pré­fèrent évi­ter les lieux clos ou qui sou­haitent se détendre, leurs parcs et jar­dins rouvrent éga­le­ment. Il est donc pos­sible de se bala­der par exemple dans les jar­dins de l’an­cien couvent Sainte-Marie d’en-Haut (Musée dau­phi­nois). Ou encore dans la cour d’hon­neur et le parc du Domaine de Vizille qui figurent, comme le jar­din du musée Hébert, sur la liste du label « Jardins remar­quables ».

 

Laure Gicquel

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2501 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.