COUV L'enfant de Tchernobyl, don à la Ville de Grenoble, du sculpteur Jean-Marc Rochette DR

Nuage passé au-dessus de l’Isère : après les incendies à Tchernobyl, la Criirad pointe les failles des installations

Nuage passé au-dessus de l’Isère : après les incendies à Tchernobyl, la Criirad pointe les failles des installations

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – En avril dernier, un nuage de fumée lié à des feux de forêt est passé au-dessus de l’Isère parmi d’autres départements français. Problème ? Ces incendies ont eu lieu près de la centrale de Tchernobyl, théâtre en 1986 du pire accident nucléaire de l’histoire. Quels risques cet immense nuage de poussières contaminées a‑t-il représenté pour la santé des Français et des Ukrainiens ? La Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad), basée dans la Drôme, s’interroge et interpelle la communauté internationale sur le manque de sûreté des installations.

 

 

L'enfant de Tchernobyl, don à la Ville de Grenoble, du sculpteur Jean-Marc Rochette DR

L’enfant de Tchernobyl, don à la Ville de Grenoble, du sculp­teur Jean-Marc Rochette DR

Alors que l’on vient de com­mé­mo­rer la 34e année après la catas­trophe de Tchernobyl, des incen­dies se sont pro­duits à proxi­mité de la cen­trale ukrai­nienne en avril dernier.

 

Une catas­trophe éco­lo­gique qui met en lumière la grande dan­ge­ro­sité de cette zone conta­mi­née loin d’être sécu­ri­sée. Mais aussi le dan­ger qu’elle repré­sente tou­jours pour la popu­la­tion ukrai­nienne et européenne.

 

 

De grandes quantités de poussières radioactives relâchées dans l’air 

 

Courant avril, les nom­breux incen­dies qui ont sévi dans la zone conta­mi­née de la cen­trale de Tchernobyl ayant explosé en 1986 ont été d’une excep­tion­nelle durée et inten­sité. Des feux dif­fi­ciles à maî­tri­ser par les pom­piers à cause du vent, d’un temps inha­bi­tuel­le­ment sec et d’une zone peu accessible.

 

Tchernobyl Fukushima exposition GrenobleDes dizaines de mil­liers d’hec­tares de végé­ta­tions ont ainsi été rava­gés. Une super­fi­cie de forêt équi­va­lente à quatre fois la ville de Paris.

 

Le fait qu’une grande par­tie de ces forêts se trouvent sur la zone conta­mi­née de la cen­trale, dans un rayon de 30 kilo­mètres, a accru les consé­quences sani­taires de ce drame écologique.

 

En brû­lant, les arbres et végé­taux ont en effet rejeté dans l’air des sub­stances radio­ac­tives et can­cé­ri­gènes : du césium 137, du stron­tium 90 et du plu­to­nium. Avec le vent, les pous­sières radio­ac­tives se sont dépla­cées plus loin vers Kiev, mais aussi vers l’Ouest pour se retrou­ver au-des­sus de la France. Avant que des pluies tom­bées le week-end du 25 avril en Ukraine finissent par éteindre bon nombre de foyers.

 

 

Des feux à moins d’un kilomètre de la centrale de Tchernobyl

 

Ces incen­dies de plus en plus fré­quents, consé­quence du réchauf­fe­ment cli­ma­tique, devraient invi­ter la com­mu­nauté inter­na­tio­nale à redou­bler de vigi­lance pour l’a­ve­nir, selon Bruno Chareyron, ingé­nieur en phy­sique nucléaire, direc­teur du labo­ra­toire de la Commission de recherche et d’in­for­ma­tion indé­pen­dantes sur la radio­ac­ti­vité (Criirad). D’autant que, cette fois, la situa­tion aurait pu tour­ner au drame, estime-t-il.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Incendie de véhicules d’Enedis : le procureur de Grenoble en appelle (encore) au parquet anti-terroriste

  FOCUS - Pour la seconde fois sur l'agglomération grenobloise, des véhicules de la société Enedis ont été détruits par un incendie volontaire, revendiqué sur Lire plus

Lancement de la reconstruction de la Casemate en forme de pied-de-nez aux incendiaires « obscurantistes »

  FOCUS - La reconstruction du premier étage de La Casemate vient de débuter à Grenoble, avec la pose symbolique de la première pierre. L'occasion Lire plus

Depuis 2015, les incendies criminels se multiplient à Grenoble. Sans que leurs auteurs aient pu être interpellés, ni la piste anarchiste confirmée.
Mairie, église, médias… Retour sur la flambée d’incendies volontaires dans l’agglomération grenobloise depuis 2015

  CARTE INTERACTIVE - Depuis 2015, les incendies criminels se multiplient à Grenoble. Sans que leurs auteurs aient pu être interpellés, que les revendications portées Lire plus

Quatre ans après son incendie, le théâtre Prémol de Grenoble rouvre ses portes pour une nuit de fête

  FOCUS - Cette fois ça y est : après quatre ans de travaux, le théâtre Prémol de Grenoble rouvre ses portes au public au soir Lire plus

Robin Jullian - Youth for climate Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Incendies en Amazonie : faible mobilisation des jeunes militants de Youth for climate à Grenoble

  EN BREF - Une trentaine de personnes se sont rassemblées à 13 heures place de Verdun ce vendredi 23 août, à l'appel des organisations Youth Lire plus

Nouveaux blocages de lycées et nouvelles tensions le lundi 10 décembre dans Grenoble et son agglomération

FIL INFO — La reprise du mouvement de blocages de lycées lundi 10 décembre dans l'agglomération grenobloise a été marquée par de nouvelles tensions entre Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin