Actualité

Génération Écologie Isère veut contri­buer à « réin­ven­ter le monde » via un « inven­taire de l’essentiel »

Génération Écologie Isère veut contri­buer à « réin­ven­ter le monde » via un « inven­taire de l’essentiel »

FIL INFO — Pour mieux « ré-inven­ter le monde » au sor­tir de la crise du coro­na­vi­rus, Génération Écologie lance un « inven­taire de l’es­sen­tiel », relayé au niveau local par la du mou­ve­ment. Objectif ? Inviter les inter­nautes à défi­nir leurs besoins vitaux et les choses dont ils seraient prêts à se pas­ser à la lumière du confi­ne­ment et de l’épidémie.

« Plutôt que de “recons­truire” le monde d’hier, nous vou­lons le ré-inven­ter et le trans­for­mer. » Telle est la pro­fes­sion de foi affi­chée par Génération Écologie. Le mou­ve­ment pré­sidé par Delphine Batho lance ainsi un « inven­taire de l’es­sen­tiel » des citoyennes et des citoyens. Une consul­ta­tion en ligne relayée au niveau local par la fédé­ra­tion isé­roise du parti et sa réfé­rente Laure Masson, can­di­date aux muni­ci­pales sur la liste du maire sor­tant de Grenoble.

Delphine Batho, présidente de Génération Écologie, lors de sa venue à Grenoble en mars 2020 © Joël Kermabon - Place Gre'net

Delphine Batho, pré­si­dente de Génération Écologie, lors de sa venue à Grenoble en mars 2020. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le prin­cipe de l’in­ven­taire en ques­tion ? Un ques­tion­naire pour se « deman­der ce qui est vrai­ment impor­tant dans nos vies ». Il s’a­git ainsi d’in­ter­ro­ger les inter­nautes sur leurs besoins vitaux, à la lumière de la pan­dé­mie et du confi­ne­ment, et sur les acti­vi­tés qui leur semblent désor­mais super­flues ou au contraire néces­saires. Mais le ques­tion­naire se veut aussi poli­tique, en inter­ro­geant sur les inquié­tudes, voire les colères face à la ges­tion de l’épidémie.

Une crise qui résulte de l’ac­ti­vité humaine pour Génération Écologie

C’est d’ailleurs à une ana­lyse poli­tique de la pan­dé­mie que se livre Génération Écologie. Pour qui la crise et ses consé­quences éco­no­miques « illus­trent les vul­né­ra­bi­li­tés d’un sys­tème de pro­duc­tion, de dis­tri­bu­tion et de consom­ma­tion tout entier carac­té­risé par l’interdépendance et la recherche du pro­fit à court terme ».

Cette crise sani­taire repré­sente à ses yeux une « rup­ture his­to­rique » face aux « dogmes de l’efficacité auto­ré­gu­la­trice du mar­ché et de la supé­rio­rité des enjeux éco­no­miques ».

Laure Masson (deuxième en partant de la gauche) est référente Génération Écologie en Isère et soutien du maire sortant de Grenoble Éric Piolle © Florent Mathieu - Place Gre'net

Laure Masson (deuxième en par­tant de la gauche) est réfé­rente Génération Écologie en Isère et sou­tien du maire sor­tant de Grenoble Éric Piolle. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Génération Écologie voit en outre l’é­pi­dé­mie elle-même comme une consé­quence directe de l’ac­ti­vité humaine et des des­truc­tions éco­lo­giques. « Plus nous détrui­sons les éco­sys­tèmes et mal­trai­tons les ani­maux, plus nous favo­ri­sons l’émergence de telles épi­dé­mies », estime le parti. Qui fus­tige enfin la mon­dia­li­sa­tion… et les aveu­gle­ments des États face à une pan­dé­mie qui creuse encore plus les inéga­li­tés sociales.

Émilie Chalas moque les « prédicateurs messianiques » © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émilie Chalas moque les « pré­di­ca­teurs mes­sia­niques » © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le mou­ve­ment éco­lo­giste n’est pas seul à envi­sa­ger un monde nou­veau au sor­tir de la crise. Dans une tri­bune, notam­ment signée par le maire de Grenoble, un col­lec­tif d’é­lus, syn­di­ca­listes et mili­tants appellent eux aussi à une col­lecte des points de vue et ini­tia­tives. Au niveau gre­no­blois, c’est Stéphane Gemmani, conseiller régio­nal et sou­tien à Olivier Noblecourt, qui appelle à réflé­chir au « jour d’a­près » via un groupe de réflexion.

De quoi sus­ci­ter l’i­ro­nie d’Émilie Chalas. Dans un récent com­mu­ni­qué de presse sous forme de « réflexion d’une dépu­tée confi­née », la par­le­men­taire LREM de l’Isère moque pour sa part les « pré­di­ca­teurs mes­sia­niques d’un monde nou­veau et d’un ordre nou­veau ». Et l’af­firme : « Instruits par l’histoire, les peuples fran­çais et euro­péens savent que les révo­lu­tions mènent à tout sauf à la démo­cra­tie ». À répé­ter le 14 juillet ?

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Flash Info

|

19/04

20h24

|

|

18/04

22h52

|

|

18/04

17h28

|

|

17/04

23h47

|

|

17/04

15h53

|

|

17/04

12h58

|

|

17/04

0h06

|

|

16/04

19h57

|

|

16/04

19h28

|

|

15/04

18h01

|

Les plus lus

Culture| Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

Environnement| À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

Politique| « Nomadisme, déni de civi­li­sa­tion » : le PCF 38 dénonce les pro­pos du maire de Villette-d’Anthon

Agenda

Je partage !