Actualité

Pour l'heure, aucun budget d'action anti-pollution n'a été établi par la liste de Christophe Ferrari "Une ville qui avance". © Anissa Duport-Levanti

Le Pont-de-Claix : deux listes face à Christophe Ferrari… sans la droite

Le Pont-de-Claix : deux listes face à Christophe Ferrari… sans la droite

EN BREF – Au Pont-de-Claix, deux listes font face au maire sor­tant Christophe Ferrari, éga­le­ment pré­sident de la Métropole gre­no­bloise. Celle de la com­mu­niste Simone Torres, et une liste divers centre menée par Julien Dussart.

Pour l'heure, aucun budget d'action anti-pollution n'a été établi par la liste de Christophe Ferrari "Une ville qui avance". © Anissa Duport-Levanti

Christophe Ferrari, maire sor­tant du Pont-de-Claix et pré­sident de la Métro, se pré­sente pour un troi­sième man­dat avec sa liste « Une ville qui avance ». © Anissa Duport-Levanti

Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix mais sur­tout pré­sident de la Métropole, brigue un troi­sième man­dat dans sa ville.

Au pro­gramme de la liste Une ville qui avance : accen­tuer la tran­si­tion éco­lo­gique, notam­ment grâce au Pacte rivière, et mieux inté­grer la ville en matière de mobi­lité. Mais aussi ren­for­cer la soli­da­rité et la démo­cra­tie locale.

Le maire sor­tant pro­pose notam­ment de créer des panels citoyens pour encou­ra­ger les pro­po­si­tions éma­nant de la société civile. Il veut éga­le­ment mettre en place l’accent sur l’éducation, avec la créa­tion d’un ser­vice d’aide aux devoirs et le pla­fon­ne­ment des can­tines à 5 euros. Mais aussi sou­te­nir les per­sonnes âgées, en expé­ri­men­tant un com­plé­ment de revenu mini­mum garanti.

Une liste PCF menée par Simone Torres

2020 en toile de fond, la majorité municipale de Pont-de-Claix scelle les prémices d'une entente avec le Front de gauche. Qui hérite d'un poste d'adjoint.

Simone Torres, élue PCF du Pont-de-Claix et vice-pré­si­dente du CCAS, conduit la liste du PCF a Pont-de-Claix. © DR

Autant de mesures qui n’ont pour­tant pas suffi à ral­lier toute la gauche. En effet, Simone Torres, élue com­mu­niste de la Ville et vice-pré­si­dente du CCAS, pré­sente une liste d’opposition.

« Reprenons la parole » cri­tique notam­ment la hausse de la taxe fon­cière sous le man­dat de Christophe Ferrari, la sup­pres­sion de cer­tains arrêts de bus, ainsi que le manque de prise en compte des per­sonnes handicapées.

Elle pro­pose donc de confier à un élu spé­ci­fique l’aménagement de la ville, afin de répondre à leurs besoins. Ainsi que réta­blir les arrêts de bus de proxi­mité sur le cours Saint-André, son che­val de bataille. Et comme le maire sor­tant, elle compte mettre le paquet sur l’écologie. Oui, mais l’écologie « non puni­tive », c’est-à-dire axée sur le déve­lop­pe­ment et la gra­tuité des trans­ports en communs.

La liste du centre veut impul­ser du renou­vel­le­ment au Pont-de-Claix

Enfin, une liste divers centre est éga­le­ment dans la course. Julien Dussart, pour­tant 7e adjoint au maire, est tête de liste pour Agir ensemble pour Pont-de-Claix. Il compte sur l’envie de renou­vel­le­ment des Pontois après les trois man­dats de Christophe Ferrari.

Julien Dussart est 7e adjoint du maire mais se présente aux municipales sous une liste divers centre. © Agir ensemble pour Pont-de-Claix

Julien Dussart est 7e adjoint du maire mais se pré­sente aux muni­ci­pales sous une liste divers centre. © Agir ensemble pour Pont-de-Claix

Son enga­ge­ment : « fini le temps où tout est concen­tré dans les mains d’un seul homme. » Il pro­met que chaque élu sera en charge de sa délé­ga­tion et pren­dra des déci­sions en concer­ta­tion et avec l’aval de la population.

Il compte éga­le­ment ren­for­cer les aides à l’embauche des habi­tants, mais aussi œuvrer pour l’insertion des jeunes grâce aux clauses d’insertion et aux ser­vices civiques. Autre mesure phare : l’installation d’un mar­ché bio et local place du 8 mai cer­tains soirs de semaine pour dyna­mi­ser les petits commerces.

Car le can­di­dat du centre n’est pas en reste sur l’écologie, déci­dé­ment au cœur de ces muni­ci­pales. Il veut notam­ment déve­lop­per les jar­dins par­ta­gés et revé­gé­ta­li­ser les axes rou­tiers. Sans oublier la sen­si­bi­li­sa­tion dans les écoles, avec le ren­for­ce­ment de l’éducation à l’environnement et l’encouragement des pro­jet péda­go­giques écologiques.

Absence de la droite

Mais la grande absente de ces muni­ci­pales au Pont-de-Claix, c’est la liste d’opposition de droite. En effet, le can­di­dat Thomas Ditrani, tête de la liste Pont-de-Claix autre­ment a fina­le­ment renoncé à sa can­di­da­ture, faute d’avoir pu réunir assez de colistiers.

Le blog Grenoble Agglo tenu par Denis Bonzy accuse notam­ment les deux conseillers dépar­te­men­taux Sandrine Martin-Grand et Pierre Gimel de ne pas avoir épaulé la droite dans l’élaboration de cette liste.

Anissa Duport-Levanti

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Treize maires de la 2e cir­cons­crip­tion de l’Isère appellent à sou­te­nir Cyrielle Chatelain, can­di­date du Nouveau Front populaire

FOCUS - À l'approche des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet 2024, treize maires de gauche de la deuxième circonscription de l'Isère ont Lire plus

Flash Info

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !