Pour l'heure, aucun budget d'action anti-pollution n'a été établi par la liste de Christophe Ferrari "Une ville qui avance". © Anissa Duport-Levanti

Le Pont-de-Claix : deux listes face à Christophe Ferrari… sans la droite

Le Pont-de-Claix : deux listes face à Christophe Ferrari… sans la droite

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Au Pont-de-Claix, deux listes font face au maire sor­tant Christophe Ferrari, éga­le­ment pré­sident de la Métropole gre­no­bloise. Celle de la com­mu­niste Simone Torres, et une liste divers centre menée par Julien Dussart.

Pour l'heure, aucun budget d'action anti-pollution n'a été établi par la liste de Christophe Ferrari "Une ville qui avance". © Anissa Duport-Levanti

Christophe Ferrari, maire sor­tant du Pont-de-Claix et pré­sident de la Métro, se pré­sente pour un troi­sième man­dat avec sa liste « Une ville qui avance ». © Anissa Duport-Levanti

Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix mais sur­tout pré­sident de la Métropole, brigue un troi­sième man­dat dans sa ville.

Au pro­gramme de la liste Une ville qui avance : accen­tuer la tran­si­tion éco­lo­gique, notam­ment grâce au Pacte rivière, et mieux inté­grer la ville en matière de mobi­lité. Mais aussi ren­for­cer la soli­da­rité et la démo­cra­tie locale.

Le maire sor­tant pro­pose notam­ment de créer des panels citoyens pour encou­ra­ger les pro­po­si­tions éma­nant de la société civile. Il veut éga­le­ment mettre en place l’accent sur l’éducation, avec la créa­tion d’un ser­vice d’aide aux devoirs et le pla­fon­ne­ment des can­tines à 5 euros. Mais aussi sou­te­nir les per­sonnes âgées, en expé­ri­men­tant un com­plé­ment de revenu mini­mum garanti.

Une liste PCF menée par Simone Torres

2020 en toile de fond, la majorité municipale de Pont-de-Claix scelle les prémices d'une entente avec le Front de gauche. Qui hérite d'un poste d'adjoint.

Simone Torres, élue PCF du Pont-de-Claix et vice-pré­si­dente du CCAS, conduit la liste du PCF a Pont-de-Claix. © DR

Autant de mesures qui n’ont pour­tant pas suffi à ral­lier toute la gauche. En effet, Simone Torres, élue com­mu­niste de la Ville et vice-pré­si­dente du CCAS, pré­sente une liste d’opposition.

« Reprenons la parole » cri­tique notam­ment la hausse de la taxe fon­cière sous le man­dat de Christophe Ferrari, la sup­pres­sion de cer­tains arrêts de bus, ainsi que le manque de prise en compte des per­sonnes handicapées.

Elle pro­pose donc de confier à un élu spé­ci­fique l’aménagement de la ville, afin de répondre à leurs besoins. Ainsi que réta­blir les arrêts de bus de proxi­mité sur le cours Saint-André, son che­val de bataille. Et comme le maire sor­tant, elle compte mettre le paquet sur l’écologie. Oui, mais l’écologie « non puni­tive », c’est-à-dire axée sur le déve­lop­pe­ment et la gra­tuité des trans­ports en communs.

La liste du centre veut impul­ser du renou­vel­le­ment au Pont-de-Claix

Enfin, une liste divers centre est éga­le­ment dans la course. Julien Dussart, pour­tant 7e adjoint au maire, est tête de liste pour Agir ensemble pour Pont-de-Claix. Il compte sur l’envie de renou­vel­le­ment des Pontois après les trois man­dats de Christophe Ferrari.

Julien Dussart est 7e adjoint du maire mais se présente aux municipales sous une liste divers centre. © Agir ensemble pour Pont-de-Claix

Julien Dussart est 7e adjoint du maire mais se pré­sente aux muni­ci­pales sous une liste divers centre. © Agir ensemble pour Pont-de-Claix

Son enga­ge­ment : « fini le temps où tout est concen­tré dans les mains d’un seul homme. » Il pro­met que chaque élu sera en charge de sa délé­ga­tion et pren­dra des déci­sions en concer­ta­tion et avec l’aval de la population.

Il compte éga­le­ment ren­for­cer les aides à l’embauche des habi­tants, mais aussi œuvrer pour l’insertion des jeunes grâce aux clauses d’insertion et aux ser­vices civiques. Autre mesure phare : l’installation d’un mar­ché bio et local place du 8 mai cer­tains soirs de semaine pour dyna­mi­ser les petits commerces.

Car le can­di­dat du centre n’est pas en reste sur l’écologie, déci­dé­ment au cœur de ces muni­ci­pales. Il veut notam­ment déve­lop­per les jar­dins par­ta­gés et revé­gé­ta­li­ser les axes rou­tiers. Sans oublier la sen­si­bi­li­sa­tion dans les écoles, avec le ren­for­ce­ment de l’éducation à l’environnement et l’encouragement des pro­jet péda­go­giques écologiques.

Absence de la droite

Mais la grande absente de ces muni­ci­pales au Pont-de-Claix, c’est la liste d’opposition de droite. En effet, le can­di­dat Thomas Ditrani, tête de la liste Pont-de-Claix autre­ment a fina­le­ment renoncé à sa can­di­da­ture, faute d’avoir pu réunir assez de colistiers.

Le blog Grenoble Agglo tenu par Denis Bonzy accuse notam­ment les deux conseillers dépar­te­men­taux Sandrine Martin-Grand et Pierre Gimel de ne pas avoir épaulé la droite dans l’élaboration de cette liste.

Anissa Duport-Levanti

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Ellipse de Yan Raballand
Les Escapades dan­sées : dix pro­po­si­tions sur « la danse et l’humain » à décou­vrir dans cinq salles de l’agglomération

EN BREF - La Rampe - La Ponatière d’Échirolles, l’Odyssée d’Eybens, le Théâtre municipal de Grenoble, l’Amphithéâtre de Pont-de-Claix et Le Pacifique-CDCN Grenoble s’associent dans Lire plus

L'Ehpad Irène Joliot-Curie de Pont-de-Claix. © Photo DR
Le Pont-de-Claix : six rési­dents posi­tifs au coro­na­vi­rus à l’Ehpad Irène Joliot-Curie

FLASH INFO - L'Ehpad Irène Joliot-Curie du Pont-de-Claix dénombre désormais six malades du coronavirus. La direction de l'établissement a mis en place un plan spécial Lire plus

Christophe Ferrari, président de la Métropole. © Tim Buisson - Place Gre'net.
Christophe Ferrari, maire de Pont-de-Claix, pré­sente les pro­jets de son nou­veau mandat

  FOCUS - À l'aube de son troisième mandat de maire de Pont-de-Claix, Christophe Ferrari a dévoilé les chantiers à venir pour son équipe sur Lire plus

Visuel CCAS après travaux
Le CCAS rénové du Pont-de-Claix sera moins éner­gi­vore et plus adapté aux usages

  FIL INFO – Christophe Ferrari, maire du Pont-de-Claix et président de la métropole grenobloise, s’est rendu vendredi 31 juillet sur le chantier du nouveau Lire plus

Une piste cyclable va relier le sud de la métro­pole à la zone com­mer­ciale de Comboire

  EN BREF - Les modes de transport doux sont en plein développement au sud de la métropole grenobloise. Après avoir favorisé le retour du tramway au Lire plus

Le tram­way est de retour au Pont-de-Claix, après dix ans d’attente

  EN BREF - Un tramway en guise de cadeau avant les fêtes de Noël. C'est ce qui attendait les habitants de la ville du Lire plus

Flash Info

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin