Tribune : soutien aux perquisitionnés du 26 novembre en Isère, « face au climat de peur »

sep article



 

TRIBUNE LIBRE – Plusieurs associations, collectifs et organisations syndicales locales de l’Isère ont rédigé un texte collectif pour soutenir six lieux perquisitionnés le 26 novembre 2019 et défendre les droits fondamentaux et la liberté d’opinion comme de circuler.

 

 

 

Tribune : soutien aux perquisitionnés du 26 novembre ! En concluant au rejet du pourvoi de Pierre & Vacances, le rapporteur public invite le Conseil d'État à annuler le projet de Center parcs en Isère.

Manifestation des oppo­sants au Center parcs de Roybon en Isère. © Patricia Cerinsek

Récemment, cinq lieux d’activités mili­tantes et d’habitation de l’agglomération gre­no­bloise ont été per­qui­si­tion­nés, ainsi que la forêt occu­pée de Roybon.

 

Cette vaste offen­sive poli­cière a per­mis de ficher l’ADN d’une cin­quan­taine de per­sonnes qua­li­fiées de mili­tantes, dans un cadre légal extrê­me­ment flou (per­qui­si­tions par­fois sans témoin, pas de pré­sen­ta­tion de la com­mis­sion roga­toire).

 

 

Une violente atteinte aux droits fondamentaux et à la liberté d’opinion comme de circuler

 

Sur place, la police d’intervention était accom­pa­gnée de la police aux fron­tières qui a envoyé neuf per­sonnes en centre de réten­tion admi­nis­tra­tive sur le simple fait qu’elles se trou­vaient là. Ceci s’inscrit dans un contexte répres­sif accru (vio­lences poli­cières, état d’urgence…) et consti­tue une vio­lente atteinte aux droits fon­da­men­taux et à la liberté d’opinion comme de cir­cu­ler.

 

Nous, asso­cia­tions, col­lec­tifs, orga­ni­sa­tions syn­di­cales, sou­hai­tons témoi­gner notre soli­da­rité et appor­ter notre sou­tien aux col­lec­tifs et per­sonnes qui subissent cette répres­sion. Nous condam­nons ces agis­se­ments qui étouffent les ini­tia­tives poli­tiques et sociales qui résistent à Grenoble. Face au cli­mat de peur que cette opé­ra­tion vou­drait ins­tau­rer, nous conti­nue­rons encore plus de faire preuve de cou­rage et de force col­lec­tive.

 

Signataires : Coordination contre les fron­tières, Alternatiba, Solidaires Isère, La Tambrouille, ANV Cop21, Droit au loge­ment 38, Local auto­géré, Collectif anti-répres­sion 38, Le 102, Les édi­tions du Monde à l’Envers, Nous Toustes, De tout Bois, UNL 38, Gilets jaunes Grenoble, Collectif des col­lages fémi­nistes, Cinex, Coopérative le Saint-Bruno, Cap Berriat, Le Postillon, L’harmonie des néons, CNT 38, UL-CGT 38, Alliance citoyenne, Youth For Climate, Union de Quartier Berriat Saint-Bruno, La Grail, Le 38 Centre social Tchoukar, MJC Parmentier

 

 

Rappel : Les tri­bunes publiées sur Place Gre’net ont pour voca­tion de nour­rir le débat et de contri­buer à un échange construc­tif entre citoyens d’opinions diverses. Les pro­pos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opi­nions des jour­na­listes ou de la rédac­tion et n’engagent que leur auteur.

Vous sou­hai­tez nous sou­mettre une tri­bune ? Merci de prendre au préa­lable connais­sance de la charte les régis­sant.

 

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2209 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. C’est par­fait ! On sait main­te­nant quelles asso­cia­tions il ne faut plus sub­ven­tion­ner..
    Pa malin les gars, d’au­tant que vous n’ap­por­tez aucune preuve de l’ir­ré­gu­la­rité.
    En France, on n’en­voie pas des gens en centre de réten­tion « juste parce qu’ils sons là » mais parce qu’ils font l’ob­jet d’un OQTN défi­ni­tive.

    sep article