Tribune : soutien aux perquisitionnés du 26 novembre en Isère, « face au climat de peur »

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

 

TRIBUNE LIBRE – Plusieurs associations, collectifs et organisations syndicales locales de l’Isère ont rédigé un texte collectif pour soutenir six lieux perquisitionnés le 26 novembre 2019 et défendre les droits fondamentaux et la liberté d’opinion comme de circuler.

 

 

 

Tribune : soutien aux perquisitionnés du 26 novembre ! En concluant au rejet du pourvoi de Pierre & Vacances, le rapporteur public invite le Conseil d'État à annuler le projet de Center parcs en Isère.

Manifestation des opposants au Center parcs de Roybon en Isère. © Patricia Cerinsek

Récemment, cinq lieux d’activités militantes et d’habitation de l’agglomération grenobloise ont été perquisitionnés, ainsi que la forêt occupée de Roybon.

 

Cette vaste offensive policière a permis de ficher l’ADN d’une cinquantaine de personnes qualifiées de militantes, dans un cadre légal extrêmement flou (perquisitions parfois sans témoin, pas de présentation de la commission rogatoire).

 

 

Une violente atteinte aux droits fondamentaux et à la liberté d’opinion comme de circuler

 

Sur place, la police d’intervention était accompagnée de la police aux frontières qui a envoyé neuf personnes en centre de rétention administrative sur le simple fait qu’elles se trouvaient là. Ceci s’inscrit dans un contexte répressif accru (violences policières, état d’urgence…) et constitue une violente atteinte aux droits fondamentaux et à la liberté d’opinion comme de circuler.

 

Nous, associations, collectifs, organisations syndicales, souhaitons témoigner notre solidarité et apporter notre soutien aux collectifs et personnes qui subissent cette répression. Nous condamnons ces agissements qui étouffent les initiatives politiques et sociales qui résistent à Grenoble. Face au climat de peur que cette opération voudrait instaurer, nous continuerons encore plus de faire preuve de courage et de force collective.

 

Signataires : Coordination contre les frontières, Alternatiba, Solidaires Isère, La Tambrouille, ANV Cop21, Droit au logement 38, Local autogéré, Collectif anti-répression 38, Le 102, Les éditions du Monde à l’Envers, Nous Toustes, De tout Bois, UNL 38, Gilets jaunes Grenoble, Collectif des collages féministes, Cinex, Coopérative le Saint-Bruno, Cap Berriat, Le Postillon, L’harmonie des néons, CNT 38, UL-CGT 38, Alliance citoyenne, Youth For Climate, Union de Quartier Berriat Saint-Bruno, La Grail, Le 38 Centre social Tchoukar, MJC Parmentier

 

 

Rappel : Les tribunes publiées sur Place Gre’net ont pour vocation de nourrir le débat et de contribuer à un échange constructif entre citoyens d’opinions diverses. Les propos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opinions des journalistes ou de la rédaction et n’engagent que leur auteur.

Vous souhaitez nous soumettre une tribune ? Merci de prendre au préalable connaissance de la charte les régissant.

 

 

commentez lire les commentaires
1507 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. C’est parfait! On sait maintenant quelles associations il ne faut plus subventionner..
    Pa malin les gars, d’autant que vous n’apportez aucune preuve de l’irrégularité.
    En France, on n’envoie pas des gens en centre de rétention « juste parce qu’ils sons là » mais parce qu’ils font l’objet d’un OQTN définitive.

    sep article