Appel Forêt -
La clinique d'Alembert à Grenoble, qui appartient au groupement hospitalier mutualiste, vendue demain au privé ? © Patricia Cerinsek

Reprise de la clinique mutualiste : les trois candidats pré-sélectionnés, le projet de coopérative écarté

Reprise de la clinique mutualiste : les trois candidats pré-sélectionnés, le projet de coopérative écarté

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Les trois candidats à la reprise du groupe hospitalier mutualiste de Grenoble ont été sélectionnés. Si l’on ne connaît pas leurs noms, deux proposent de reprendre la clinique mutualiste sous le même statut, soit un établissement de santé privé d’intérêt collectif. Le troisième opte pour un partenariat public-privé. Dans tous les cas, maternité, urgences et oncologie sont maintenus dans l’offre de soins.

 

 

Les représentants de la SCIC ont tenu une conférence de presse ce lundi 10 février devant les locaux du groupe hospitalier mutualiste. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

La cli­nique mutua­liste à vendre ? L’offre de la société coopé­ra­tive n’a pas été rete­nue. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

Trois can­di­dats ont été pré-sélec­tion­nés pour reprendre le groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste de Grenoble (GHM), après la ces­sion annon­cée des parts de la mutuelle Adrea-Aesio.

 

Si les noms des can­di­dats rete­nus pour ce pre­mier tour res­tent pour l’heure confi­den­tiels, deux can­di­dats ont pro­posé que le GHM reste, comme il l’é­tait jusque-là, un éta­blis­se­ment de santé privé d’in­té­rêt col­lec­tif (Espic). Le troi­sième a fait le choix d’un grou­pe­ment de coopé­ra­tion sani­taire avec un par­te­na­riat public-privé.

 

 

Le projet de coopérative écarté

 

La pro­po­si­tion de société coopé­ra­tive d’in­té­rêt col­lec­tif por­tée en der­nière minute par des Grenoblois et des pro­fes­sion­nels de santé n’a, quant à elle, pas été retenue.

 

Les membres de la SCIC dénoncent un mélange des genres entre le GHM et la SCIMI, société propriétaire des murs. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Les membres de la Scic dénon­çant un mélange des genres entre le GHM et la Scimi, pro­prié­taire des murs. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

« Leur dos­sier pro­po­sait une véri­table ambi­tion col­lec­tive mais il n’of­frait mal­heu­reu­se­ment pas de garan­ties suf­fi­santes pour assu­rer l’ac­ti­vité, notam­ment sur le mon­tage juri­dique et finan­cier et le res­pect des délais néces­saires pour garan­tir une déci­sion de ces­sion avant l’été », jus­ti­fie le bureau de l’u­nion mutua­liste pour la ges­tion du GHM dans un communiqué.

 

 

Urgences, maternité et oncologie maintenus dans l’offre de soins

 

De quoi ras­su­rer sur le deve­nir de la cli­nique mutua­liste, et notam­ment sur la péren­nité des urgences comme du pôle can­cé­ro­lo­gie ? Les capa­ci­tés finan­cières n’ont pas été le seul cri­tère qui a pesé dans le choix des trois can­di­dats, assure le gestionnaire.

 

La clinique d'Alembert à Grenoble, qui appartient au groupement hospitalier mutualiste, vendue demain au privé ? © Patricia Cerinsek

La cli­nique d’Alembert à Grenoble, qui appar­tient au grou­pe­ment hos­pi­ta­lier mutua­liste. © Patricia Cerinsek

 

« L’emploi et le main­tien de l’en­semble du péri­mètre de l’ac­ti­vité incluant l’on­co­lo­gie, la mater­nité et les urgences » ont éga­le­ment été étu­diées, pré­cise Denis Philippe, admi­nis­tra­teur du GHM et vice-pré­sident délé­gué d’Adrea Mutuelle.

 

Le choix défi­ni­tif du repre­neur devrait être acté avant l’été. D’ici là, les trois can­di­dats vont avoir accès à l’en­semble des élé­ments finan­ciers et orga­ni­sa­tion­nels, afin de com­plé­ter et d’ar­gu­men­ter leur dossier.

 

Patricia Cerinsek

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

CHU de Grenoble : l’épée de Damoclès sur les blocs de l’hôpital Sud levée… pour un temps

  EN BREF - L'épée de Damoclès qui planait au-dessus des blocs opératoires de l'hôpital Sud, menacés de fermeture, à Échirolles est-elle levée ? Le Lire plus

Nouveau projet d’établissement au CHU Grenoble-Alpes : l’hôpital Sud sur la sellette ?

  ENQUÊTE – L'hôpital Sud va-t-il faire les frais de la réorganisation du CHU Grenoble-Alpes ? À Échirolles, la CGT tire la sonnette d'alarme, craignant Lire plus

Plan blanc express au CHU de Grenoble. Vingt-quatre heures après l'avoir déclenché, les autoritaires sanitaires ont levé le dispositif de crise.
Demain, un numéro unique pour les urgences ? L’Isère, département pilote malgré des ratés au démarrage

  EN BREF - En janvier 2021, le département de l'Isère devrait expérimenter le numéro d'appel unique pour les urgences. Objectif ? Assurer grâce au Lire plus

Urgences de l’hôpital de Voiron : syndicats et collectifs réclament l’embauche immédiate de 9 médecins

FLASH INFO - Dans une lettre ouverte, un collectif de syndicats et de représentants des médecins urgentistes interpelle la direction du CHU de Grenoble sur Lire plus

Faute de médecins en nombre suffisant, la prise en charge des patients ne sera bientôt plus assurée aux urgences de Voiron.
Les urgentistes de Voiron disent ne plus pouvoir assurer la prise en charge des patients à partir du 2 novembre

  EN BREF - À compter du 2 novembre 2020, les médecins exerçant aux urgences de l'hôpital de Voiron se disent dans l'incapacité de prendre Lire plus

Après la manifestation du personnel de l'hôpital, le maire de Voiron et le président du Pays voironnais tirent à leur tour la sonnette d'alarme.
A Voiron, les élus inquiets pour le devenir de l’hôpital réclament des moyens en urgence

FLASH INFO - Alors que le personnel de l'hôpital de Voiron réclame un plan d'urgence pour faire face au sous-effectif dans plusieurs services, le maire Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin