© Joël Kermabon - Place Gre'net

Jeunes majeurs occupant Saint-Paul : la préfecture et le département de l’Isère visés par leurs soutiens

Jeunes majeurs occupant Saint-Paul : la préfecture et le département de l’Isère visés par leurs soutiens

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Les jeunes majeurs occupant l’église Saint-Paul depuis une semaine ont pris la parole ce 27 février au cours d’une conférence de presse. En situation de grande précarité, ils réclament des papiers, un toit ainsi que le droit de poursuivre leurs formations. Quant aux collectifs qui les soutiennent, ils dénoncent l’attitude « discriminatoire » de la préfecture et du Département de l’Isère. Ce dernier conteste.

 

 

Les jeunes discutent avec leurs soutiens. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les jeunes dis­cutent avec leurs sou­tiens. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous vou­lons étu­dier, tra­vailler et vivre ici ! », conclut le texte lu par l’un des jeunes majeurs étran­gers iso­lés occu­pant les salles parois­siales de l’é­glise Saint-Paul depuis une semaine.

 

Ces der­niers, sou­te­nus par l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment (Dal) et un col­lec­tif d’as­so­cia­tions3Voir en bas de page orga­ni­saient, ce jeudi 27 février, une confé­rence de presse pour aler­ter sur la pré­ca­rité de leur situa­tion.

 

En effet, si cette occu­pa­tion de l’é­glise aujourd’­hui en vente leur offre un répit jus­qu’à la ren­trée sco­laire ainsi que l’a fait savoir le dio­cèse de Grenoble, rien n’est réglé pour autant. « Pour l’ins­tant, nous n’a­vons pas de solu­tions. […] Nous deman­dons des papiers, un toit et le droit de conti­nuer nos for­ma­tions », clament les jeunes majeurs migrants.

 

 

Des jeunes majeurs plongés dans la précarité en pleine année scolaire

 

Bien qu’ils soient plus d’une qua­ran­taine, seuls une ving­taine d’entre eux vivent dans cette église, « très impli­quée dans l’ac­cueil des pré­caires et des migrants », indique Migrants en Isère. « Tous ne dorment pas ici car ils craignent la police à cause de leurs obli­ga­tions de quit­ter le ter­ri­toire fran­çais (OQTF) mais peut-être vont-ils nous rejoindre », explique, quant à lui, Olivier Kouakou4Nom d’emprunt, l’un des occupants.

 

La situa­tion ? La plu­part de ces jeunes venus du Bénin, du Mali, de Guinée-Conakry ou de Côte-d’Ivoire sont en cours de for­ma­tion. Mais, deve­nus majeurs, ils sont sor­tis du champ de la pro­tec­tion de l’Aide sociale à l’enfance (Ase).

 

« Ils dépendent alors de la pré­fec­ture pour leur situa­tion admi­nis­tra­tive et du Département pour la pour­suite de leur accom­pa­gne­ment social et de leur héber­ge­ment », pré­cise le col­lec­tif. Notamment via un contrat jeune majeur (CJM) jus­qu’à la fin de la sco­la­rité et l’ac­qui­si­tion d’un diplôme.

 

"<yoastmark

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Plus de 300 personnes étaient rassemblées ce 25 mars sur les quais de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Alors que l’Isère passe en vigilance renforcée, la police disperse un gros rassemblement sur les quais de l’Isère

  REPORTAGE VIDÉO - La police est intervenue ce jeudi 25 mars 2021, peu avant le couvre-feu, pour disperser un important rassemblement sur les quais Lire plus

Le transport, la vente et la détention de produits inflammables et explosifs interdits par arrêté pendant les fêtes

  FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce, ce lundi 21 décembre 2020, prendre un arrêté de restriction pour la protection des personnes en Lire plus

La façade côté cour de l'immeuble réquisitionné par le Dal. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Les sans-abri de l’Abbaye demandent au maire de Grenoble et au préfet d’user de leur pouvoir de réquisition

  EN BREF - Ce lundi 14 décembre 2020, des occupants d'un immeuble réquisitionné quelques jours plus tôt à l'Abbaye par  l'association Droit au logement Lire plus

Le tir au renard également autorisé pendant le confinement, déplore France nature environnement Isère

  FLASH INFO - L'autorisation de chasse de certaines espèces en Isère concerne également le renard en plus du sanglier, du chevreuil et du cerf. Lire plus

Le préfet de l’Isère autorise finalement la chasse des sangliers, cerfs et chevreuils durant le confinement

  EN BREF - La préfecture de l'Isère a autorisé, vendredi 6 novembre 2020, la chasse durant le confinement "au titre des missions d'intérêt général". Lire plus

État d’urgence sanitaire : les nouvelles mesures réglementaires applicables en Isère et sur la Métropole

  EN BREF - La préfecture de l'Isère précise quelles sont les nouvelles mesures réglementaires s'appliquant dans le département et la Métropole à compter de Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

|

21/09

18h32

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin