« Désormais, l’innovation ouverte a une mai­son » grâce à l’Y. Spot du CEA de Grenoble

« Désormais, l’innovation ouverte a une mai­son » grâce à l’Y. Spot du CEA de Grenoble

FOCUS – Avec Y.Spot inau­guré ce 31 jan­vier à Grenoble, le Commissariat à l’éner­gie ato­mique et aux éner­gies alter­na­tives (CEA) lance son pre­mier centre d’innovation ouverte et col­la­bo­ra­tive. Ce der­nier, adossé aux équi­pe­ments et au socle tech­no­lo­gique du centre de recherche gre­no­blois, vise à confor­ter son lea­der­ship dans le trans­fert de tech­no­lo­gie vers l’industrie.

« Nous vou­lons faire de Y.Spot, une machine à pro­duire de l’ambition indus­trielle ». Et ce, à l’instar de lieux d’in­no­va­tion comme les cam­pus Mit aux États-Unis, Itri à Taïwan, ou encore Kaist en Corée. Le tout « en l’a­dap­tant à la réa­lité euro­péenne », pré­cise encore Stéphane Siebert, direc­teur de la recherche tech­no­lo­gique du Commissariat à l’éner­gie ato­mique et aux éner­gies alter­na­tives (CEA).

Officiels lors de l'inauguration d'Y. Spot labs le 31 janvier 2020. © Véronique Magnin - Place Gre'net

Inauguration d’Y.Spot Labs en pré­sence notam­ment de Stéphane Siebert, Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal, et d’Éric Neuder, vice-pré­sident du Conseil régio­nal Aura. © Véronique Magnin – Place Gre’net

Le centre de recherche a ainsi inau­guré, ce ven­dredi 31 jan­vier, son pre­mier centre d’innovation ouverte et col­la­bo­ra­tive. Sa construc­tion a néces­sité plus de deux ans de tra­vaux. D’abord nommé Open Innovation Center, il est désor­mais rebap­tisé Y.Spot (à pro­non­cer Why Spot).

« C’est un lieu vers lequel une entre­prise a natu­rel­le­ment envie de se tour­ner lorsqu’elle veut opé­rer un mou­ve­ment stra­té­gique, tant sur le plan des pro­duits que de son posi­tion­ne­ment », indique Stéphane Siebert.

« Dix-huit mois seule­ment pour pas­ser du concept à la solu­tion pré-industrielle »

De fait, l’Y.Spot ne manque pas d’arguments en visant à réduire le « time to mar­ket ». Comprenez le temps de com­mer­cia­li­sa­tion. « Un avan­tage concur­ren­tiel déci­sif », rap­pelle le CEA, qui sou­haite per­mettre à ses par­te­naires de « pas­ser en l’espace de dix-huit mois du concept à une solu­tion pré-indus­trielle ».

Concrètement ? Directement adossé au CEA Grenoble, son pre­mier bâti­ment l’Y.Spot Labs* est en cours d’achèvement place Nelson-Mandela. Un autre, l’Y.Spot Partners** le com­plè­tera à l’ho­ri­zon 2022.

Inauguré ce 31 janvier à Grenoble, Y. Spot est le premier centre d’innovation ouverte et collaborative du CEA dédié aux transferts technologiques.Vue d'artiste de l'Y. Spot et ses deux bâtiments : l'Y. Spot labs (premier plan) et le futur Y. Spot partners. ​© CEA + AR-LYNK

Vue d’ar­tiste du centre d’in­no­va­tion ouverte et ses deux bâti­ments : l’Y.Spot Labs (pre­mier plan) et le futur Y.Spot Partners.​© CEA + AR-LYNK

Le bâti­ment, lumi­neux, contem­po­rain et d’une sur­face de 3 300 m², est censé « favo­ri­ser la créa­ti­vité et l’intelligence col­lec­tive ». Ainsi dis­pose-t-il d’espaces de tra­vail indoor (à l’intérieur) et out­door (à l’extérieur) que ses concep­teurs ont voulu « ins­pi­rants et convi­viaux », tels que son espace « échanges et détente ». L’ensemble est de sur­croît modu­lable pour pou­voir accueillir des entre­prises en rési­dence technologiques.

Des outils col­la­bo­ra­tifs de haute technologie

Bien que joux­tant le centre pro­tégé du CEA, ce lieu se veut réso­lu­ment ouvert sur l’extérieur. S’y mélan­ge­ront « des cher­cheurs de sen­si­bi­li­tés dif­fé­rentes, tels que des tech­no­logues, eth­no­logues, socio­logues ainsi que des pro­fes­sion­nels comme des desi­gners, archi­tectes, ergo­nomes, inves­tis­seurs, mais aussi des PME du tissu local, des étu­diants… », énu­mère Claire-Noël Bigay, la direc­trice d’Y.Spot Labs.

Y. Spot, maison de l’innovation ouverte au CEA Grenoble Espace mobile de vision « Circé ». © Véronique Magnin - Place Gre'net

Espace mobile de vision « Circé ». © Véronique Magnin – Place Gre’net

Pour opti­mi­ser encore le tra­vail col­la­bo­ra­tif et gagner en agi­lité, les uti­li­sa­teurs de l’Y.Spot Labs dis­posent en sus d’outils de haute tech­no­lo­gie. Notamment l’es­pace mobile de vision de 100 m2 « Circé », conçu par le scé­no­graphe Frédéric Ravatin.

« Il s’a­git d’un outil de dia­logue qui peut être uti­lisé par des pro­fes­sion­nels, par­fois issus de dif­fé­rents hori­zons et qui ne par­tagent pas tou­jours le même voca­bu­laire. Ils pour­ront alors navi­guer ensemble autour du même objet 3D », explique Tiana Delhome, chef de labo­ra­toire au CEA. Ou encore, uti­li­ser cet outil pour dia­lo­guer avec un expert en téléconférence.

Un ate­lier de pro­to­ty­page équipé d’une impri­mante 3D d’HP

Fort de ses 6 500 familles de bre­vets, ses 4 500 cher­cheurs et de sa riche culture indus­trielle, le CEA Grenoble appor­tera son sup­port aux entre­prises par­te­naires d’Y.Spot via ses équipes dédiées à l’innovation. De quoi per­mettre de béné­fi­cier ainsi de l’expertise et de l’expérience d’accompagnement de près de 600 indus­triels. Mais aussi, des équi­pe­ments et labo­ra­toires de recherche et déve­lop­pe­ment (R&D) du centre de recherche.

Pour accé­lé­rer les cycles de déve­lop­pe­ment, l’Y.Spot Labs dis­pose d’un ate­lier de pro­to­ty­page rapide et de fabri­ca­tion addi­tive (ou impres­sion 3D) ther­mo­plas­tique. L’espace d’une sur­face totale de 500 m², est d’ores et déjà doté d’une impo­sante impri­mante 3D four­nie par le groupe Hewlett-Packard (HP), par­te­naire de ce lieu.

Y. Spot, maison de l’innovation ouverte au CEA GrenobleObjets 3D fabriqués dans l'atelier de prototypage rapide d'Y. Spot labs. © Véronique Magnin - Place Gre'net

Objets 3D fabri­qués dans l’a­te­lier de pro­to­ty­page rapide d’Y.Spot Labs. © Véronique Magnin – Place Gre’net

« L’impression 3D nous per­met de cas­ser le pla­fond de verre des limi­ta­tions tech­no­lo­giques et d’in­ven­ter de nou­velles façons de conce­voir des pro­duits plus rapi­de­ment », explique Pascale Dumas, PDG de HP France. Mais pas seule­ment. Cette tech­no­lo­gie per­met aussi la fabri­ca­tion des pièces en petites séries, éco­no­mi­que­ment viable. « Pour les PME, cela veut dire s’exo­né­rer du pro­to­ty­page », pré­cise-t-elle. Cela va libé­rer un poten­tiel de créa­ti­vité. »

« Un cycle de déve­lop­pe­ment réduit par cinq »

Le fabri­cant bri­tan­nique d’appareils pour l’ortho­don­tie Your Smile Direct, l’un des pre­miers par­te­naires d’Y.Spot, ne s’y est pas trompé. Ce der­nier se réjouit ainsi d’avoir réussi à divi­ser par cinq ses cycles de pro­duc­tion grâce à cette plateforme.

Othèse à destination des nourrissons souffrant d'une déformation crânienne. © Véronique Magnin - Place Gre'net

Orthèse des­ti­née aux nour­ris­sons souf­frant d’une défor­ma­tion crâ­nienne. © Véronique Magnin – Place Gre’net

Quant à Chabloz ortho­pé­die, cette PME implan­tée à Seyssinet-Pariset, l’en­tre­prise a déjà pu livrer ses pre­mières orthèses (appa­reillages qui com­pensent la dys­fonc­tion d’une par­tie du corps) per­son­na­li­sées des­ti­nées aux nour­ris­sons atteints d’une défor­ma­tion crânienne.

Cette effi­ca­cité séduit éga­le­ment les grands groupes de sec­teurs aussi divers que l’énergie, les cos­mé­tiques, la santé, l’automobile etc. Ainsi, au sein de l’Y.Spot, le CEA et HP col­la­borent déjà avec Renault, l’Oréal, Siemens, Arkema ou encore General Electric.

« Y.Spot est exac­te­ment en lien avec la stra­té­gie de notre société Novares. C’est un lieu fer­tile où on vient cher­cher des par­te­naires et des idées, construire des techno-briques, tra­vailler sur les ten­dances et décou­vrir les nou­veaux usages de demain », résume Luc Bornier, vice-pré­sident Développement Produit chez l’équipementier auto­mo­bile Novares, qui tra­vaille depuis trois ans avec le CEA.

« Désormais, l’open inno­va­tion a une maison »

L’Y.Spot Labs com­prend éga­le­ment un sho­wroom (salle d’ex­po­si­tion) des inno­va­tions, « vitrine du savoir faire du CEA et de ses par­te­naires ». Et un lieu d’évènements et d’échanges « pour valo­ri­ser de nou­velles façons de fabri­quer l’innovation. Autant que favo­ri­ser les ren­contres impré­vues, source d’innovations for­tuites », s’en­flamme le CEA.

Nicolas Puget, responsable de la recherche et de l’innovation du groupe Rossignol. © Véronique Magnin - Place Gre'net

Nicolas Puget, res­pon­sable de la recherche et de l’innovation du groupe Rossignol. © Véronique Magnin – Place Gre’net

Nicolas Puget, res­pon­sable de la recherche et de l’innovation du groupe de fabri­ca­tion de maté­riel de sport Rossignol, par­te­naire du CEA depuis 2005, s’en féli­cite. « L’Y.Spot est une très bonne nou­velle pour nous. Désormais l’open inno­va­tion a une mai­son », déclare-t-il.

« L’innovation n’est pas un che­min linéaire, il peut être tor­tueux, il y a des hauts, des bas. Plus on est entouré de dif­fé­rentes exper­tises et connais­sances, plus vite on peut rebon­dir pour atteindre la solu­tion finale », jus­ti­fie-t-il. Alors, à quand le digi­tal dans le ski ? Le groupe réflé­chit déjà au sein d’Y.Spot aux avan­tages d’avoir un pro­duit connecté, pour quel ser­vice rendu, etc.

Et, « pour­quoi ne pas pro­fi­ter de ce modèle pour le répli­quer ensuite dans d’autres domaines comme l’Intelligence arti­fi­cielle (IA), la cyber­sé­cu­rité avec des par­te­na­riats solides comme celui que nous avons avec HP ? », s’interroge de son côté Vincent Cachard, chef de pro­jet inno­va­tion au CEA Grenoble. Une chose est sûre, le CEA envi­sage d’ores et déjà de répli­quer le modèle de l’Y.Spot sur ses sites de Paris-Saclay et Cadarache.

Véronique Magnin

* Y.Spot Labs a béné­fi­cié d’une enve­loppe de 17 mil­lions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ments. À savoir, 7 mil­lions du CEA, 6 mil­lions de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que 4 mil­lions du dépar­te­ment de l’Isère.

** L’Y.Spot Partners est un futur bâti­ment de 10 000 m2. Livré en 2022, il per­met­tra l’accueil des entre­prises sou­hai­tant se rap­pro­cher du CEA pour leur pro­ces­sus de concep­tion. Ce bâti­ment héber­gera éga­le­ment des incu­ba­teurs de startups.

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Limatech
Rossignol lance le pro­gramme Respect pour réduire son empreinte car­bone et ses déchets

  FOCUS - Le groupe Rossignol vient de lancer son nouveau programme Respect à son siège de Saint-Jean-de-Moirans. L'objectif ? Contribuer à la lutte contre Lire plus

Benoit Laval, PDG de Raidlight et fondateur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr
Benoît Laval ne repren­dra pas l’a­te­lier Made in France de Raidlight

  FOCUS - La restructuration de Rossignol se traduira finalement par la fermeture de l'atelier Made in France de Raidlight, situé à Saint-Pierre-de-Chartreuse. La proposition Lire plus

Black Friday, Green Friday, White Friday : un ven­dredi 29 novembre de toutes les cou­leurs à Grenoble

  FOCUS - Le Black Friday ne fait pas que des heureux. Alors que la plupart des commerces des centres-villes affichent sur leurs vitrines des Lire plus

Benoit Laval, PDG de Raidlight et fondateur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr
Plan de restruc­tu­ra­tion à Raidlight : le cofon­da­teur Benoît Laval pour­rait rache­ter l’activité à Rossignol

  EN BREF - C’est une annonce qui a beaucoup secoué le petit village de Saint-Pierre-de-Chartreuse. Le 14 octobre dernier, le groupe Rossignol a annoncé Lire plus

Des cher­cheurs gre­no­blois ont conçu Samba‑E, un logi­ciel faci­li­tant l’intégration des étu­diants malentendants

FIL INFO – Des chercheurs de l’Université Grenoble Alpes (UGA) et du CEA ont développé une solution logicielle d’accueil pour étudiants malentendants. Un dispositif élaboré Lire plus

Trois ans après avoir racheté le fabricant de cycle isérois Time Sport, Rossignol s'apprête à délocaliser un peu plus sa production en Slovaquie.
Rossignol concentre sa pro­duc­tion de vélos haut de gamme sur la Slovaquie : le site de Voreppe sur la sellette ?

FOCUS - Trois ans après avoir racheté le fabricant de cycle isérois Time Sport International et rapatrié son siège à Voreppe, le géant mondial du Lire plus

Flash Info

|

01/10

15h25

|

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

À voir| La ville d’Eybens face à une pol­lu­tion aux micro­billes de pelouse syn­thé­tique suite à « des négligences »

Flash info| Le res­tau­ra­teur Laurent Gras attaque en jus­tice les res­tric­tions d’ac­cès en voi­ture au site de la Bastille

Agenda

Je partage !