Grenoble le changement renvoie à Éric Piolle l'accusation de « conseiller intéressé » formulée par Raymond Avrillier contre Alain Carignon.

Grenoble le changement demande à Éric Piolle de prouver qu’il n’a pas été un conseiller régional « intéressé »

Grenoble le changement demande à Éric Piolle de prouver qu’il n’a pas été un conseiller régional « intéressé »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Alors que Raymond Avrillier a écrit au préfet de l’Isère pour empêcher le retour d’Alain Carignon comme membre d’opposition au conseil municipal de Grenoble, les soutiens à l’ancien maire se mobilisent. Les membres de Grenoble le changement donnent ainsi quinze jours à Éric Piolle pour prouver qu’il n’a pas pris part à des votes pouvant indirectement intéresser la société Raise Partner, dont il possède des parts, lorsqu’il était conseiller régional Rhône-Alpes.

 

 

La riposte ne s’est pas (long­temps) fait attendre. Alors que Raymond Avrillier, ancien élu gre­no­blois et membre de l’Ades (Association pour la démo­cra­tie, l’écologie et la soli­da­rité),  entend s’op­po­ser au retour d’Alain Carignon au conseil muni­ci­pal de Grenoble, les sou­tiens de l’an­cien maire contre-attaquent. Et s’en prennent direc­te­ment au maire actuel et can­di­dat à sa réélec­tion aux muni­ci­pales de 2020, Éric Piolle.

 

Adrien Fodil, François Tarantini et Christian Bec de Grenoble le changement © Florent Mathieu - Place Gre'net

Adrien Fodil, François Tarantini et Christian Bec de Grenoble le chan­ge­ment. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

La contre-offen­sive ne vient pas du can­di­dat Carignon lui-même, ni même de son col­lec­tif de la Société civile, mais des ani­ma­teurs du site réso­lu­ment pro-Carignon Grenoble le chan­ge­ment. François Tarantini, Adrien Fodil, Christian Bec et Aziz Sahiri don­naient ainsi ren­dez-vous à la presse mardi 10 octobre pour pré­sen­ter leur plan d’ac­tion. Un plan sous forme d’ul­ti­ma­tum adressé à Éric Piolle avec, une fois encore en toile de fond, ses parts dans l’en­tre­prise Raise Partner.

 

 

Raise Partner une nouvelle fois au cœur des critiques

 

Révélées en 2014, les parts que pos­sède Éric Piolle dans Raise Partner, dont il est cofon­da­teur, sont un sujet récur­rent de polé­mique. La société de conseil en direc­tion des inves­tis­seurs tra­vaille en effet avec des clients implan­tés dans des para­dis fis­caux. Et dis­pose de filiales à Londres et Singapour, deux des­ti­na­tions pri­sées par les struc­tures dési­rant “opti­mi­ser” leur fis­ca­lité. Une entorse aux règles morales régu­liè­re­ment pro­fes­sées par Éric Piolle ?

 

Éric Piolle a toujours assumé et assume toujours de posséder des parts dans la société Raise Partner, dont il a participé à la création et pour laquelle travaille son épouse © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Piolle a tou­jours assumé et assume tou­jours de pos­sé­der des parts dans la société Raise Partner, dont il a par­ti­cipé à la créa­tion et pour laquelle tra­vaille son épouse. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Alain Carignon dénonce une "main-mise" de Grenoble sur Actis, malgré la présence d'élus d'opposition au CA
Alain Carignon dénonce une « main-mise » de Grenoble sur Actis, malgré la présence d’élus d’opposition au CA

  EN BREF - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon dénonce une "main-mise" de la majorité grenobloise sur le logement social. En cause? Lire plus

L'Ades offre un abonnement de trois mois à Mediapart... au ministre de la Santé Olivier Véran
L’Ades offre un abonnement de trois mois à Mediapart… au ministre de la Santé Olivier Véran

  FLASH INFO – Noël avant l'heure pour Olivier Véran? L'association grenobloise Ades (pour Association démocratie écologie solidarité) annonce faire cadeau au ministre de la Lire plus

Raymond Avrillier réclamait l'annulation d'un accord entre l'Etat et les sociétés d'autoroute. Le militant grenoblois a été débouté par le Conseil d'Etat
Concessions autoroutières : la requête de Raymond Avrillier rejetée par le Conseil d’État

FLASH INFO - Depuis cinq ans, Raymond Avrillier réclamait l'annulation d'un accord passé entre l'État et les sociétés concessionnaires d'autoroutes. La requête du militant écologiste Lire plus

Le Grenoblois Raymond Avrillier porte plainte contre Eric Dupont-Moretti. Et accuse le ministre de la justice de double conflit d'intérêt.
Raymond Avrillier veut empêcher le retour d’Alain Carignon au conseil municipal

FOCUS - Raymond Avrillier, ancien élu de Grenoble et membre du mouvement politique Ades (Association pour la démocratie, l’écologie et la solidarité), a adressé un Lire plus

Le Conseil d'État a donné raison à Raymond Avrillier. Et sommé Bercy de communiquer l'accord secret signé entre le gouvernement et les sociétés d'autoroute.
Accord secret avec les sociétés d’autoroute : le Conseil d’État donne raison au Grenoblois Raymond Avrillier

FIL INFO - Le Conseil d'État a donné raison à Raymond Avrillier. Le militant écologiste grenoblois réclamait que lui soit communiqué l'accord signé en 2015, Lire plus

A Grenoble, le retour d'Alain Carignon se fait encore et toujours au son de ses vieilles casseroles. Le débat sur la gestion de la ville attendra.
À Grenoble, le énième retour d’Alain Carignon et de ses vieilles casseroles éclipse le débat politique

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le énième retour sur la scène politique d'Alain Carignon vient une nouvelle fois secouer le Landerneau. Sur la base du rapport Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin