Nathalie Béranger démissionne du conseil municipal de Grenoble pour céder sa place… à Alain Carignon

Nathalie Béranger démissionne du conseil municipal de Grenoble pour céder sa place… à Alain Carignon

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Annonce surprise : Alain Carignon siégera au conseil municipal de Grenoble dès le mois de décembre 2019. La conseillère municipale Nathalie Béranger a en effet annoncé sa démission, de même que sa “remplaçante” Brigitte Boer, afin de permettre à l’ancien maire d’intégrer les rangs de l’opposition. Et de porter la campagne électorale jusque dans l’enceinte des débats municipaux. Quitte à susciter des commentaires acerbes.

 

 

Dernier coup d’é­clat d’Alain Carignon : vingt-quatre ans après la fin pré­ma­tu­rée de son man­dat de maire de Grenoble et un pas­sage par la case pri­son, le can­di­dat déclaré aux muni­ci­pales 2020 fera son retour au conseil muni­ci­pal de la ville dès le mois de décembre. Neuvième sur la liste de Matthieu Chamussy en 2014, Alain Carignon n’a­vait jusque-là pu sié­ger face à la nou­velle majo­rité. C’est désor­mais pos­sible… à la faveur de deux démis­sions successives.

 

Nathalie Béranger. © Nils Louna - Place Gre'net

Nathalie Béranger. © Nils Louna – Place Gre’net

 

Les démis­sions en ques­tion ? Celles de la conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion Nathalie Béranger, puis de Brigitte Boer, en hui­tième posi­tion sur la liste Chamussy. Un tour de passe-passe démo­cra­tique qui per­met à l’an­cien maire de prendre place dans les rangs de l’op­po­si­tion. De quoi pro­mettre une saine ambiance face au maire Éric Piolle, qui ne cesse de fus­ti­ger son pré­dé­ces­seur, inva­ria­ble­ment qua­li­fié de « cor­rompu ».

 

 

Une décision prise « collectivement »

 

Comment s’est prise cette déci­sion ? « Collectivement », nous répond Nathalie Béranger. « J’ai fait part à Alain Carignon de mon sou­hait de rejoindre la liste de la société civile qu’il conduit. Après, il y a for­cé­ment eu dis­cus­sion entre nous, et nous avons abouti à cette solu­tion », explique-t-elle. Des dis­cus­sions… et une condi­tion ? « Ce n’est pas ce que je dis ! J’ai décidé par moi-même de faire mon­ter Alain Carignon au conseil muni­ci­pal pour qu’il puisse s’ex­pri­mer dès le mois de décembre », cor­rige l’ex-élue.

 

Nathalie Béranger ne paraîtra plus aux côtés de Bernadette Cadoux et Matthieu Chamussy au conseil municipal de Grenoble © Joël Kermabon - Place Gre'net

Nathalie Béranger ne paraî­tra plus aux côtés de Bernadette Cadoux et Matthieu Chamussy au conseil muni­ci­pal de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Et pas ques­tion de par­ler d’ar­ran­ge­ment en échange d’un poten­tiel poste d’ad­jointe en cas de vic­toire en 2020. « Je n’ai pas de pro­messes de ce genre-là », affirme Nathalie Béranger. Pour qui le fait de per­mettre à Alain Carignon de sié­ger au conseil muni­ci­pal « ajoute un plus au débat démo­cra­tique, tout sim­ple­ment ».

 

Un plus… et une atmo­sphère de débat de cam­pagne jusque dans la salle du conseil muni­ci­pal. « Nous sommes en cam­pagne ! », rétorque pré­ci­sé­ment l’an­cienne conseillère. « Un bud­get va être voté au mois de décembre, et je ne suis pas cho­quée que l’on puisse en débattre. Aujourd’hui, c’est l’a­ve­nir qu’il faut regar­der, et le bud­get cela fait par­tie de l’a­ve­nir de la Ville », consi­dère ainsi Nathalie Béranger. Pour qui la pré­sence du can­di­dat Alain Carignon face au can­di­dat Éric Piolle per­met­tra de « savoir les axes poli­tiques qui seront por­tés par les uns et les autres ».

 

 

Nathalie Béranger a‑t-elle « vendu son âme » ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 53 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble, les Brûleurs de Loups et l'association Label Ville ont inauguré, ce vendredi 3 septembre 2021, une patinoire installée place Grenette, du 4 au 24 décembre, pour soutenir les commerces et animer le centre-ville durant les fêtes de Noël. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : Une patinoire installée sur la place Grenette pour animer le centre-ville durant les fêtes

EN BREF - La Ville de Grenoble, les Brûleurs de Loups et l'association de commerçants Label Ville ont inauguré, ce vendredi 3 décembre 2021, une Lire plus

Les familles albanaises et macédoniennes expulsées du camp de l'Alliance sont parties, ce vendredi 3 décembre 2021, dans un car affrété par la préfecture, vers leur lieu d'hébergement d'urgence, un hôtel situé à Moirans. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : Les familles albanaises et macédoniennes de l’Alliance conduites dans un centre d’hébergement à Moirans

FOCUS - Après avoir passé la nuit à la Maison des habitants (MDH) du centre-ville, les Albanais et Macédoniens du camp de l'Alliance ont été Lire plus

Grenoble : Les familles du camp de l’Alliance mises à l’abri ce jeudi 2 décembre 2021 au soir et hébergées à partir du lendemain

DÉCRYPTAGE - Après une journée de négociations et de multiples rebondissements, les Albanais et Macédoniens expulsés du camp de l'Alliance ont finalement été mis à Lire plus

Actis-Grenoble Habitat: "Je ne veux pas privatiser quoi que ce soit", déclare Christophe Ferrari
Actis – Grenoble Habitat : « Je ne veux pas privatiser quoi que ce soit », déclare Christophe Ferrari

FOCUS - Alors que ses propos sur une fusion entre Actis et Grenoble Habitat ont fait bondir les élus et militants communistes, le président de Lire plus

Rassemblement ce 1er décembre 2021 au Jardin de Ville des bibliothécaires et agents de la Ville de Grenoble en lutte contre le passe sanitaire. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Bornes d’auto-contrôle dans les bibliothèques de Grenoble : une victoire en demi-teinte pour les opposants au passe sanitaire

FOCUS - Répondant à un appel national à la grève contre le passe sanitaire, des bibliothécaires et des agents de la Ville de Grenoble se Lire plus

Alliance Citoyenne, Mois décolonial... Alain Carignon fustige une Grenoble "capitale de l'islamo-gauchisme"
Alliance Citoyenne, Mois décolonial… Alain Carignon fustige une Grenoble « capitale de l’islamo-gauchisme »

FLASH INFO — Alors que le maire de Grenoble adresse un courrier au chef de l'État pour alerter sur "l'ultra-droite", le groupe d'opposition municipale de Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin