Hausses d’effectifs, problèmes sociaux accrus, situations explosives… Le lycée Marie-Curie d’Échirolles sous tension

sep article



 

FIL INFO – Un préavis de grève a été déposé le jeudi 13 novembre au soir au lycée Marie-Curie d’Échirolles. À l’appel des syndicats Snes-FSU, Sud éducation et SGEN-CFDT, les enseignants et autres personnels du lycée ont décidé de se mobiliser contre un « manque de personnel devenu insoutenable ». Surveillants, conseiller principal d’éducation, infirmières et enseignants ont signé une pétition en interne.

 

 

Les différents personnels du lycée Marie-Curie menacent de faire grève mardi prochain. Ils protestent contre un « manque de personnel devenu insoutenable ».L'entrée du lycée Marie Curie dans le centre-ville d'Echirolles © Thomas Courtade - Place Gre'net

L’entrée du lycée Marie-Curie dans le centre-ville d’Echirolles. © Thomas Courtade – Place Gre’net

 

À peine deux mois après la ren­trée sco­laire, la « crise » couve au lycée Marie-Curie d’Échirolles. Les per­son­nels sont en colère : les sur­veillants, appe­lés assis­tants d’é­du­ca­tion (AED), mais aussi le conseiller prin­ci­pal d’éducation (CPE), les infir­mières et les ensei­gnants du lycée. En cause, « la perte d’un CPE temps plein en début d’an­née sco­laire ». Le rec­to­rat jus­ti­fiant cette déci­sion par le fait que « ce n’é­tait pas un poste fixe ». « Depuis plus de cinq ans, il y avait trois CPE temps plein, et donc plus que deux pour cette ren­trée », déplore l’é­quipe édu­ca­tive.

 

 

Absence de remplacements

 

Fresque représentant la physicienne Marie Curie, dans le lycée qui porte son nom à Echirolles. © Thomas Courtade - Place Gre'net

Fresque repré­sen­tant la phy­si­cienne Marie Curie dans le lycée qui porte son nom à Echirolles. © Thomas Courtade – Place Gre’net

À cela, s’a­joute l’ar­rêt mala­die pro­longé de l’une des deux CPE res­tantes. L’équipe édu­ca­tive a bien poussé pour obte­nir son rem­pla­ce­ment mais la réponse du rec­to­rat a été sans équi­voque : « On ne rem­place plus les CPE en lycée, uni­que­ment en col­lège. »  Résultat : le lycée Marie-Curie fonc­tionne avec seule­ment un CPE pour… 1 400 élèves.

 

L’effectif moyen par classe a en outre « for­te­ment aug­menté » cette année, avec une plus grande pro­por­tion de caté­go­ries socio-pro­fes­sion­nelles défa­vo­ri­sées.

 

 

Le rectorat dans le viseur

 

Benoit*, membre de l’é­quipe édu­ca­tive, assure « qu’une demande d’au­di­tion en urgence a été trans­mise au rec­to­rat il y a une quin­zaine de jours ». Sans réponse depuis, les per­son­nels du lycée ont déposé un pré­avis de grève pour le mardi 19 novembre. Car « la vie sco­laire prend l’eau ». Six sur­veillants sont à temps plein sur l’é­ta­blis­se­ment. Insuffisant pour gérer bon nombre de « situa­tions explo­sives… qui ne relèvent pas de leurs com­pé­tences avec toute la pres­sion et le stress que cela peut géné­rer ».

 

Avant d’être « tota­le­ment sub­mer­gés par les flots », les per­son­nels du lycée demandent l’af­fec­ta­tion « en urgence, de deux CPE et un AED ». Dans le cas où un « geste serait fait…, la grève pour­rait être remise en cause », nous pré­cise Benoît. Mais dans l’é­tat actuel des choses, « sans réponse du rec­to­rat », l’é­quipe édu­ca­tive se dit prête pour une jour­née de grève le mardi 19 novembre pro­chain.

 

Thomas Courtade

 

 

  • * Le pré­nom a été changé.
MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3727 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.