Orages sur l’Isère : Didier Guillaume (et Laurent Wauquiez) au chevet des cultivateurs de noix ce lundi 17 juin

sep article



FIL INFO — Suite aux violents orages qui ont gravement touché les exploitations du sud du Grésivaudan, le ministre de l’Agriculture se rend en Isère lundi 17 juin pour constater l’étendue des dégâts, et rappeler que l’état de catastrophe naturelle sera promulgué. Quant à Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il rencontre des cultivateurs de noix dans la matinée.

 

 

Arbres déra­ci­nés, pare-brises écla­tés… S’il est encore dif­fi­cile de chif­frer avec pré­ci­sion les dégâts occa­sion­nés par les orages du samedi 15 juin sur l’Isère, les médias et réseaux sociaux relaient des images qui donnent une idée de la vio­lence de l’é­pi­sode. Une grêle com­pacte a par­couru le dépar­te­ment, en tou­chant par­ti­cu­liè­re­ment le sud du Grésivaudan. La Drôme, l’Ardèche, la Savoie et la Haute-Savoie ont éga­le­ment gra­ve­ment souf­fert des intem­pé­ries.

 

Suite aux violents orages qui ont touché le Grésivaudan et le Voironnais, le ministre de l'Agriculture se rend dans une exploitation de noix de Grenoble.Un arbre arraché par l'orage à Vinay © Cornu-Emieux Renaud - Facebook

Un arbre arra­ché par l’o­rage à Vinay. © Cornu-Emieux Renaud – Facebook

 

« Évidemment, l’État décla­rera l’é­tat de catas­trophe natu­relle », décla­rait dès le len­de­main le ministre de l’Agriculture sur l’an­tenne de BFM. Didier Guillaume est attendu à Montagne en Isère, lundi 17 juin, pour la visite d’une exploi­ta­tion de noyers sinis­trée, aux côtés du pré­sident du Département Jean-Pierre Barbier. De son côté, le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez ren­con­trera plus tôt dans la mati­née des nuci­cul­teurs de Beaulieu.

 

 

Une « vraie catastrophe » pour les noix de Grenoble

 

Les noix de Grenoble ont en effet souf­fert de la défer­lante ora­geuse, avec des grê­lons décrits comme « gros comme des œufs de caille » s’a­bat­tant sur les cultures. Tandis que des bour­rasques de vent pou­vant dépas­ser les 100 kilomètres/heure ont occa­sionné de nom­breuses chutes d’arbres. Via les témoi­gnages et pho­tos de ses lec­teurs, Terre dau­phi­noise n’hé­site pas à évo­quer une « vraie catas­trophe » pour les habi­tants et les agri­cul­teurs.

 

L'impressionnante photographie d'un éclair s'abattant sur Grenoble, prise par un internaute © Twitter NAH3L

L’impressionnante pho­to­gra­phie d’un éclair s’a­bat­tant sur Grenoble, prise par un inter­naute. © Twitter NAH3L

 

Les villes n’ont pas été épar­gnées : France 3 décrit ainsi l’ef­froi d’une tren­taine de per­sonnes abri­tées sous une serre à Tullins, dont cer­tains car­reaux ont fini par voler en éclat sous les coups de grê­lons, sans occa­sion­ner heu­reu­se­ment de vic­times. Si le Grésivaudan, mais aussi le Voironnais, ont été tou­chés par la vio­lence des intem­pé­ries, l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise a pour sa part sur­tout enre­gis­tré de très fortes pluies… et des éclairs impres­sion­nants.

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3834 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.