Orages sur l’Isère : Didier Guillaume (et Laurent Wauquiez) au chevet des cultivateurs de noix ce lundi 17 juin

sep article

FIL INFO — Suite aux violents orages qui ont gravement touché les exploitations du sud du Grésivaudan, le ministre de l’Agriculture se rend en Isère lundi 17 juin pour constater l’étendue des dégâts, et rappeler que l’état de catastrophe naturelle sera promulgué. Quant à Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il rencontre des cultivateurs de noix dans la matinée.

 

 

Arbres déracinés, pare-brises éclatés… S’il est encore difficile de chiffrer avec précision les dégâts occasionnés par les orages du samedi 15 juin sur l’Isère, les médias et réseaux sociaux relaient des images qui donnent une idée de la violence de l’épisode. Une grêle compacte a parcouru le département, en touchant particulièrement le sud du Grésivaudan. La Drôme, l’Ardèche, la Savoie et la Haute-Savoie ont également gravement souffert des intempéries.

 

Suite aux violents orages qui ont touché le Grésivaudan et le Voironnais, le ministre de l'Agriculture se rend dans une exploitation de noix de Grenoble.Un arbre arraché par l'orage à Vinay © Cornu-Emieux Renaud - Facebook

Un arbre arraché par l’orage à Vinay. © Cornu-Emieux Renaud – Facebook

 

« Évidemment, l’État déclarera l’état de catastrophe naturelle », déclarait dès le lendemain le ministre de l’Agriculture sur l’antenne de BFM. Didier Guillaume est attendu à Montagne en Isère, lundi 17 juin, pour la visite d’une exploitation de noyers sinistrée, aux côtés du président du Département Jean-Pierre Barbier. De son côté, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez rencontrera plus tôt dans la matinée des nuciculteurs de Beaulieu.

 

 

Une « vraie catastrophe » pour les noix de Grenoble

 

Les noix de Grenoble ont en effet souffert de la déferlante orageuse, avec des grêlons décrits comme « gros comme des œufs de caille » s’abattant sur les cultures. Tandis que des bourrasques de vent pouvant dépasser les 100 kilomètres/heure ont occasionné de nombreuses chutes d’arbres. Via les témoignages et photos de ses lecteurs, Terre dauphinoise n’hésite pas à évoquer une « vraie catastrophe » pour les habitants et les agriculteurs.

 

L'impressionnante photographie d'un éclair s'abattant sur Grenoble, prise par un internaute © Twitter NAH3L

L’impressionnante photographie d’un éclair s’abattant sur Grenoble, prise par un internaute. © Twitter NAH3L

 

Les villes n’ont pas été épargnées : France 3 décrit ainsi l’effroi d’une trentaine de personnes abritées sous une serre à Tullins, dont certains carreaux ont fini par voler en éclat sous les coups de grêlons, sans occasionner heureusement de victimes. Si le Grésivaudan, mais aussi le Voironnais, ont été touchés par la violence des intempéries, l’agglomération grenobloise a pour sa part surtout enregistré de très fortes pluies… et des éclairs impressionnants.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
3533 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.