Dossier Inspira : François de Rugy reprend la main sur le projet de plateforme multimodale

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Le ministre de la Transition écologique reprend la main sur le projet de plateforme multimodale prévu sur le site d’Inspira, cette zone industrialo-portuaire très contestée dans le nord Isère. L’évaluation environnementale, dont la plateforme avait bien failli être dispensée, sera réalisée au niveau national.

 

 

Déplacement de François RUGY, le 29 mars 2018, à l'Institut de Sciences de la Terre, sur le campus universitaire. © Léa Raymond - placegrenet.fr

François de Rugy, le 29 mars 2018, à l’Institut de Sciences de la Terre à Grenoble. © Léa Raymond – placegrenet.fr

Le ministre de la Transition éco­lo­gique et soli­daire reprend la main sur le pro­jet de pla­te­forme mul­ti­mo­dale prévu sur le site d’Inspira, la très contes­tée zone indus­trialo-por­tuaire pré­vue dans le nord Isère.

 

Dans un cour­rier adressé le 24 mai à Jean-Pierre Nicol, le pré­sident de la Mission régio­nale d’autorité envi­ron­ne­men­tale (Mrae), et révélé par le site d’in­for­ma­tions Actu Environnement, François de Rugy a décidé de se sai­sir de l’é­tude d’im­pact.

 

Comprendre que l’é­tude d’im­pact de cette pla­te­forme por­tée par la Compagnie natio­nale du Rhône (CNR) et la société Rhonaport, sera, et ce à la demande du pré­sident de la Mrae, ins­truite non pas au niveau régio­nal – comme cela se pra­tique habi­tuel­le­ment – mais au niveau natio­nal. Et ce « compte tenu de la com­plexité du pro­jet liée à son carac­tère mul­ti­mo­dal, du risque de recours conten­tieux sur le pro­jet, des enjeux envi­ron­ne­men­taux, tant en matière de milieux natu­rels que de nui­sances poten­tielles et des enjeux éco­no­miques », pré­cise le ministre à Jean-Pierre Nicol.

 

 

Un rapport défavorable à l’extension de la zone industrialo-portuaire

 

Le pro­jet pré­voit la construc­tion d’un quai sur la rive gauche du canal de déri­va­tion du Rhône, la réa­li­sa­tion de voies rou­tière et fer­ro­viaire mais aussi la construc­tion d’une pla­te­forme de sto­ckage com­bi­nant le flu­vial, le fer­ro­viaire et le rou­tier. Plateforme dédiée au sto­ckage de houille et de quartz essen­tiel­le­ment.

 

Radié de la liste des commissaires enquêteurs de l'Isère, Gabriel Ullmann accuse l'autorité environnementale, chargée de donner un avis en toute indépendance quant au projet d'aménagement d'une zone industrialo-portuaire au sud de Vienne, d'être sous la coulpe des services de l'Etat

DR

 

Le pro­jet avait fait tiquer la com­mis­sion d’en­quête dans son rap­port, una­ni­me­ment défa­vo­rable, consa­cré à l’ex­ten­sion de la zone indus­trialo-por­tuaire. Avis qui avait été suivi de la radia­tion de son pré­sident, Gabriel Ullmann et la mise à jour, der­rière, de désordres et irré­gu­la­ri­tés qui ont vite pris une dimen­sion natio­nale.

 

Prévue sur sept hec­tares, la pla­te­forme de sto­ckage table sur la créa­tion de dix emplois, sou­ligne ainsi le rap­port des com­mis­saires-enquê­teurs. Et « atteste d’une den­sité d’emplois très faible, de l’ordre de 1,4 emploi à l’hectare, ren­for­çant le ques­tion­ne­ment sur les 2 000 emplois affi­chés [sur l’en­semble du pro­jet, ndlr] et l’interrogation que l’on est en droit de se poser sur la forte consom­ma­tion d’espaces, au regard non seule­ment de la richesse éco­lo­gique détruite mais aussi de la réserve fon­cière per­due pour des entre­prises du futur ».

 

 

La mission régionale d’autorité environnementale sous la coupe de l’État ?

 

En février der­nier, Gabriel Ullmann avait accusé la mis­sion régio­nale de l’au­to­rité envi­ron­ne­men­tale, char­gée de don­ner un avis en toute indé­pen­dance sur le pro­jet Inspira, d’être sous la coupe des ser­vices de l’État. Et notam­ment d’a­voir trans­mis un avis, plu­tôt posi­tif, rédigé en fait par le ser­vice chargé d’ins­truire le dos­sier. À savoir la direc­tion régio­nale de l’en­vi­ron­ne­ment, de l’a­mé­na­ge­ment et du loge­ment (Dreal). Dreal qui, dans un pre­mier temps, avait dis­pensé le pro­jet de pla­te­forme mul­ti­mo­dale d’é­va­lua­tion envi­ron­ne­men­tale. Avant de rétro­pé­da­ler.

 

BL

 

commentez lire les commentaires
2490 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.