Center parcs, Portes du Vercors, Inspira… La drôle de radiation de Gabriel Ullmann, commissaire enquêteur trop zélé

sep article



ENQUÊTE – Il a conduit les enquêtes publiques du Center parcs de Roybon, de la zone d’aménagement Portes du Vercors et, plus récemment, d’Inspira, zone industrialo-portuaire située dans le nord Isère. Gabriel Ullmann a été radié. Jugé partial, trop investi, trop tatillon et même dispendieux, il a été poussé vers la sortie par une commission… dont la composition pose question. Aujourd’hui, le commissaire enquêteur saisit la justice.

 

 

Le commissaire enquêteur chargé de la conduite de l'enquête publique du Center parcs comme de la zone industrialo-portuaire en nord Isère a été radié © montage Patricia Cerinsek

Le com­mis­saire enquê­teur chargé de la conduite de l’en­quête publique du Center parcs comme de la zone indus­trialo-por­tuaire en nord Isère a été radié. © mon­tage Patricia Cerinsek

Le 6 décembre der­nier, Gabriel Ullmann a été radié. Ce com­mis­saire enquê­teur a conduit en près de vingt-cinq ans une soixan­taine d’en­quêtes publiques sur des pro­jets sus­cep­tibles d’a­voir un impact sur l’en­vi­ron­ne­ment.

 

Il est rare qu’une telle mesure, la plus grave dans l’é­che­lon dis­ci­pli­naire, soit pro­non­cée. En Isère, elle sur­vient dans un contexte très par­ti­cu­lier.

 

Le pré­fet vient en effet de don­ner son feu vert à Inspira, pro­jet d’a­mé­na­ge­ment d’une zone indus­trialo-por­tuaire au sud de Vienne, dans la conti­nuité de la pla­te­forme chi­mique de Roussillon. Un pro­jet de 250 hec­tares qui pré­voit d’ac­cueillir plu­sieurs entre­prises clas­sées Seveso et censé confor­ter les infra­struc­tures de report modal vers le fret et le flu­vial. Mais à proxi­mité d’ha­bi­ta­tions et en par­tie en zone inon­dable. Un pro­jet qui a reçu le 27 juillet 2018 l’a­vis una­ni­me­ment défa­vo­rable de la com­mis­sion d’en­quête pré­si­dée par Gabriel Ullmann *.

 

 

Avis défavorables pour le Center parcs, la Zac Portes du Vercors et Inspira

 

Les trois com­mis­saires enquê­teurs sont sévères. Si « le site pré­sente de nom­breux atouts », sou­lignent-ils dans leur avis, le pro­jet est des­servi par une « défi­cience d’é­tats des lieux dans plu­sieurs domaines », un « manque de mesures concrètes », « le report constant à des études ulté­rieures mal­gré des urgences chro­niques (res­sources en eau de nappe, voi­ries conges­tion­nées, sur­ex­po­si­tion à des pol­lu­tions et des nui­sances) » et « l’in­suf­fi­sance rédhi­bi­toire de réelles mesures com­pen­sa­toires à la des­truc­tion d’ha­bi­tats natu­rels remar­quables, voire patri­mo­niaux pour cer­tains ».

 

Inspira, gros projet industrialo-portuaire dans le nord Isère porté par le Département a reçu l'avis unanimement défavorable de la commission d'enquête publique. Gabriel Ullmann, qui officiait déjà sur le très controversé Center parcs de Roybon, a en décembre été radié de ses fonctions de commissaire-enquêteur. Et attaque © image extraite de la vidéo Inspira

© Image extraite de la vidéo Inspira

Le dos­sier pointe de nom­breuses atteintes à la bio­di­ver­sité, le pro­blème de la recharge des nappes d’eau sou­ter­raines mais aussi une aggra­va­tion des nui­sances. Notamment des pol­lu­tions, avec un tra­fic poids lourds de 2 700 véhi­cules sup­plé­men­taires par jour.

 

Pour la com­mis­sion d’en­quête publique, le ver­dict est sans appel. « Le dos­sier doit être entiè­re­ment repris sur la base d’un pro­jet mieux dimen­sionné, bien mieux com­pensé et bien plus pro­tec­teur des tiers. En résumé, c’est “trop gros, trop tôt”. »

 

 

Un commissaire enquêteur partial, selon Jean-Pierre Barbier

 

Un empê­cheur de béton­ner en rond, comme se plaisent à le dépeindre cer­tains ? Ce n’est pas la pre­mière fois que Gabriel Ullmann, doc­teur-ingé­nieur chi­miste et doc­teur en droit de l’en­vi­ron­ne­ment, décerne un car­ton rouge à un pro­jet en Isère…

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
4918 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. La France, cette répu­blique bana­nière !

    Quelle erreur poli­tique grave : M. Ullman (a) ne va pas se taire et (b) là n’a plus de devoir de dis­cré­tion, n’est plus tenu par le secret pro­fes­sion­nel etc !

    Bref, on va se mar­rer. Ceux en face, bcp moins !

    sep article