Center parcs, Portes du Vercors, Inspira… La drôle de radiation de Gabriel Ullmann, commissaire enquêteur trop zélé

sep article

ENQUÊTE – Il a conduit les enquêtes publiques du Center parcs de Roybon, de la zone d’aménagement Portes du Vercors et, plus récemment, d’Inspira, zone industrialo-portuaire située dans le nord Isère. Gabriel Ullmann a été radié. Jugé partial, trop investi, trop tatillon et même dispendieux, il a été poussé vers la sortie par une commission… dont la composition pose question. Aujourd’hui, le commissaire enquêteur saisit la justice.

 

 

Le commissaire enquêteur chargé de la conduite de l'enquête publique du Center parcs comme de la zone industrialo-portuaire en nord Isère a été radié © montage Patricia Cerinsek

Le commissaire enquêteur chargé de la conduite de l’enquête publique du Center parcs comme de la zone industrialo-portuaire en nord Isère a été radié. © montage Patricia Cerinsek

Le 6 décembre dernier, Gabriel Ullmann a été radié. Ce commissaire enquêteur a conduit en près de vingt-cinq ans une soixantaine d’enquêtes publiques sur des projets susceptibles d’avoir un impact sur l’environnement.

 

Il est rare qu’une telle mesure, la plus grave dans l’échelon disciplinaire, soit prononcée. En Isère, elle survient dans un contexte très particulier.

 

Le préfet vient en effet de donner son feu vert à Inspira, projet d’aménagement d’une zone industrialo-portuaire au sud de Vienne, dans la continuité de la plateforme chimique de Roussillon. Un projet de 250 hectares qui prévoit d’accueillir plusieurs entreprises classées Seveso et censé conforter les infrastructures de report modal vers le fret et le fluvial. Mais à proximité d’habitations et en partie en zone inondable. Un projet qui a reçu le 27 juillet 2018 l’avis unanimement défavorable de la commission d’enquête présidée par Gabriel Ullmann *.

 

 

Avis défavorables pour le Center parcs, la Zac Portes du Vercors et Inspira

 

Les trois commissaires enquêteurs sont sévères. Si « le site présente de nombreux atouts », soulignent-ils dans leur avis, le projet est desservi par une « déficience d’états des lieux dans plusieurs domaines », un « manque de mesures concrètes », « le report constant à des études ultérieures malgré des urgences chroniques (ressources en eau de nappe, voiries congestionnées, surexposition à des pollutions et des nuisances) » et « l’insuffisance rédhibitoire de réelles mesures compensatoires à la destruction d’habitats naturels remarquables, voire patrimoniaux pour certains ».

 

Inspira, gros projet industrialo-portuaire dans le nord Isère porté par le Département a reçu l'avis unanimement défavorable de la commission d'enquête publique. Gabriel Ullmann, qui officiait déjà sur le très controversé Center parcs de Roybon, a en décembre été radié de ses fonctions de commissaire-enquêteur. Et attaque © image extraite de la vidéo Inspira

© Image extraite de la vidéo Inspira

Le dossier pointe de nombreuses atteintes à la biodiversité, le problème de la recharge des nappes d’eau souterraines mais aussi une aggravation des nuisances. Notamment des pollutions, avec un trafic poids lourds de 2 700 véhicules supplémentaires par jour.

 

Pour la commission d’enquête publique, le verdict est sans appel. « Le dossier doit être entièrement repris sur la base d’un projet mieux dimensionné, bien mieux compensé et bien plus protecteur des tiers. En résumé, c’est “trop gros, trop tôt”. »

 

 

Un commissaire enquêteur partial, selon Jean-Pierre Barbier

 

Un empêcheur de bétonner en rond, comme se plaisent à le dépeindre certains ? Ce n’est pas la première fois que Gabriel Ullmann, docteur-ingénieur chimiste et docteur en droit de l’environnement, décerne un carton rouge à un projet en Isère…

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3719 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. La France, cette république bananière!

    Quelle erreur politique grave: M. Ullman (a) ne va pas se taire et (b) là n’a plus de devoir de discrétion, n’est plus tenu par le secret professionnel etc!

    Bref, on va se marrer. Ceux en face, bcp moins!

    sep article