Expulsion des locaux du CCAS : la Ville de Grenoble regrette la “poli­ti­sa­tion” de l’occupation

Expulsion des locaux du CCAS : la Ville de Grenoble regrette la “poli­ti­sa­tion” de l’occupation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Suite à l’é­va­cua­tion mus­clée des anciens locaux du Crédit Agricole, désor­mais pro­priété de la Ville de Grenoble pour son CCAS, l’ad­joint en charge de l’Action sociale annonce que toutes les per­sonnes sans abris, dont plu­sieurs familles, sont actuel­le­ment héber­gées. Et déplore la « poli­ti­sa­tion » de l’oc­cu­pa­tion. Une poli­ti­sa­tion que le Dal reven­dique en retour, tout en dénon­çant la vio­lence de l’o­pé­ra­tion policière.

Au len­de­main de l’é­va­cua­tion mus­clée des futurs locaux du CCAS de Grenoble occu­pés par le col­lec­tif Droit au loge­ment Isère (Dal 38), la Ville annonce que « 100 % des per­sonnes » sans-abris pré­sentes sur les lieux sont actuel­le­ment héber­gées. « 26 per­sonnes sont d’ores et déjà ré-héber­gées alors que le Dal et le Front contre les expul­sions en avaient signalé 17 », écrit ainsi l’ad­joint en charge de l’ac­tion sociale Alain Denoyelle dans un communiqué.

Évacuation des familles avenue Marcelin-Berthelot, en direction du gymnase de la Houille blanche. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Évacuation des familles ave­nue Marcelin-Berthelot, en direc­tion du gym­nase de la Houille blanche. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le mer­credi 10 avril, un membre du cabi­net en per­sonne s’é­tait chargé de mener les familles au gym­nase de la Houille Blanche. Un héber­ge­ment prévu pour une dizaine de jours, à la faveur des vacances sco­laires, expli­quait-il aux mili­tants. « Associations, ser­vices de l’État et CCAS tra­vaillent actuel­le­ment à pro­po­ser à chacun.e des solu­tions adap­tées », ajoute l’élu, qui pré­cise que le même cas s’est pré­senté pour des éva­cua­tions pré­cé­dentes, telle celle du camp de l’Estacade.

« Politisation » de l’occupation

Alain Denoyelle n’a­vait pas caché son aga­ce­ment contre le Dal et son occu­pa­tion des anciens locaux du Crédit Agricole, rache­tés par la Ville de Grenoble. Une « poli­ti­sa­tion » de l’ou­ver­ture du bâti­ment que l’ad­joint dit regret­ter de nou­veau. « Contrairement à ce qui a été dit, il ne s’a­git pas d’un “bâti­ment vide”, comme notre agglo­mé­ra­tion en compte tant, mais d’un bien public en cours de tra­vaux », écrit-il encore.

Expulsion des anciens locaux du crédit Agricole et futurs locaux du CCAS  occupés par le Dal 38 mercredi 10 avril 2019 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Expulsion des anciens locaux du cré­dit Agricole occu­pés par le Dal 38 mer­credi 10 avril 2019. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Mais le Dal 38 ne semble pas prêt à renon­cer à la « poli­ti­sa­tion » de son action. Et le col­lec­tif d’é­mettre à son tour un com­mu­ni­qué pour dénon­cer la vio­lence de l’ex­pul­sion, au cours de laquelle une dame âgée a fait un malaise tan­dis qu’une petite fille pre­nait de plein fouet le nuage de gaz lacry­mo­gène. Autre motif de colère : aucun élu n’est venu à la ren­contre des mili­tants et des sans-abris durant cette occu­pa­tion qui se vou­lait ini­tia­le­ment « sym­bo­lique ».

« Malgré nos appels répé­tés à la pré­fec­ture, à la Métro, et à toutes les com­munes de l’agglomération, aucun repré­sen­tant de l’État ni aucun élu local n’est venu à notre ren­contre », assènent les membres du Dal. Qui main­tiennent leurs reven­di­ca­tions prin­ci­pales, en exi­geant des col­lec­ti­vi­tés qu’elles adoptent des arrê­tés anti-expul­sions sans solu­tions de relo­ge­ment, et pro­cèdent aux réqui­si­tions des bâti­ments vides pour les sans-abris.

FM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Sécheresse : la Ville de Grenoble interdit l'accès au parc Guy-Pape. Sécheresse. DR
Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

FLASH INFO - Considérant les conditions exceptionnelles de sécheresse et de chaleur susceptibles d'augmenter les risques d'incendie, la Ville de Grenoble a pris un arrêté Lire plus

Grenoble face au phénomène d'ilots de chaleur, entre critiques de l'opposition et perspectives de la municipalité
Voirie et espaces verts : la Ville de Grenoble fait face à l’a­lerte séche­resse de niveau 4

FLASH INFO - Tout comme l'ensemble des localités du sud du département de l'Isère, la Ville de Grenoble est concernée par l'alerte sécheresse de niveau Lire plus

L'édition 2022 du Cabaret Frappé à retouvé le Jardin de Ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le Cabaret frappé a repris ses quar­tiers d’été au cœur du Jardin de ville de Grenoble jus­qu’au 20 juillet 2022

REPORTAGE VIDÉO - C'est parti pour la 23e édition du Cabaret frappé, festival musical grenoblois entièrement gratuit qui se déroule au Jardin de ville. Au Lire plus

Massilia Sound System au festival Cabaret Frappé de Grenoble de 2021 © Muriel Beaudoing
La Ville de Grenoble dévoile sa poli­tique cultu­relle pour la période 2022 – 2026

FOCUS - L'adjointe à la culture Lucille Lheureux a présenté, jeudi 7 juillet, la politique culturelle 2022-2026 de la Ville de Grenoble, adoptée en conseil Lire plus

Le Dal organisait ce vendredi 1er juillet 2022 un rassemblement et un concert de casseroles devant la préfecture, en compagnie des familles occupant l'esplanade de la Caserne de Bonne. © Dal 38
Grenoble : la Ville met la salle Rouge à dis­po­si­tion du Dal et des familles sans abri jus­qu’à la fin de l’été

FOCUS - Après avoir occupé l'esplanade de la Caserne de Bonne durant cinq semaines, puis la Maison des associations depuis ce mardi 12 juillet 2022, Lire plus

Le Dal et les 80 familles occupant l'esplanade de la Caserne de Bonne depuis cinq semaines ont levé le camp, mardi 12 juillet 2022, et occupent désormais la Maison des associations. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : le Dal et les 80 familles sans abri ont quitté l’es­pla­nade de la Caserne de Bonne pour la Maison des associations

FOCUS - Le Dal 38 (Droit au logement) et les 80 familles qui occupaient l'esplanade de la Caserne de Bonne depuis le 5 juin 2022 Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin