Le campement du cours Berriat démantelé ce mercredi 13 mars au petit matin

sep article

FIL INFO – Le campement présent depuis plusieurs mois sous le pont de l’Estacade à Grenoble a été démantelé ce mercredi 13 mars au matin. Une décision prise par la Ville et la préfecture, devant les conditions de vie « indignes » de la trentaine de personnes résidant dans le camp de fortune. 

 

 

Le campement installé depuis plusieurs mois sous le pont de l’Estacade à Grenoble a été démantelé par les forces de l’ordre, le mercredi 13 mars au petit matin. Situé au croisement du cours Berriat et de la rue Pierre-Sémard, le camp de fortune hébergeait 35 personnes dont quinze mineurs, indique la préfecture de l’Isère. Leurs pays d’origine ? La Serbie, la Macédoine et l’Albanie, précisent encore les services de l’État.

 

Le campement situé à l'angle du cours Berriat et de la rue Pierre-Sémard a été démantelé. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Quelques heures après le démantèlement, il ne reste plus aucune trace du campement à l’angle du cours Berriat et de la rue Sémard. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’évacuation, poursuit la préfecture, a été réalisée « suite à la demande et à l’arrêté du maire de Grenoble en date du 11 mars 2019 ». La Ville de Grenoble confirme, par la voix de son adjoint à l’Action sociale Alain Denoyelle : « Devant les conditions indignes de vie de ces personnes, la décision a été prise avec la préfecture d’organiser une opération globale vers l’hébergement de celles-ci », fait-il savoir à Place Gre’net.

 

 

L’orientation des personnes est prise en charge par l’État

 

Alain Denoyelle note par ailleurs que des agents du CCAS comme de la Ville de Grenoble étaient présents au moment du démantèlement. Ils ont notamment accompagné les personnes jusque dans des bus, à destination d’une salle « où elles ont été accueillies en attente de leur orientation vers des dispositifs d’hébergement ».

 

Corinne Gautherin, directrice du DDCS de l'Isère, aux côtés du préfet de l'Isère Lionel Beffre © Joël Kermabon - Place Gre'net

Corinne Gautherin, directrice du DDCS de l’Isère, aux côtés du préfet de l’Isère Lionel Beffre. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Une orientation assurée par la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) et l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). « Toutes les personnes présentes sur le site ont été mises à l’abri et orientées vers des structures d’hébergement pour demandeurs d’asile en fonction de leur situation administrative », assure ainsi la préfecture de l’Isère.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1697 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.