Garde nationale : l’Université Grenoble-Alpes signe une convention avec l’armée pour ses étudiants réservistes

sep article
Vercors Music Festival du 4 au 7 juillet 2019 à Autrans

FIL INFO – L’Université Grenoble-Alpes s’est engagée dans deux conventions, avec la Garde nationale et le ministère des Armées. Objectif ? Assurer une meilleure reconnaissance académique des étudiants et personnels réservistes. Et renforcer les liens entre l’Université et l’armée, notamment la 27e Brigade d’infanterie de Montagne.

 

 

Une « meilleure reconnaissance académique des étudiants et personnels engagés dans la réserve militaire ou dans la Garde nationale » : tel est l’objet des deux conventions que l’Université Grenoble-Alpes (UGA) a signées avec la Garde nationale et le ministère des Armées. Des signatures qui sont également l’occasion, souligne l’UGA, de renforcer les liens entre l’Université et la 27e Brigade d’infanterie de Montagne (BIM), basée en Isère.

 

Garde nationale : l'UGA s'engage pour une reconnaissance académique des étudiants réservistes. © Université Grenoble Alpes

Le général Pierre-Joseph Givre, le président de l’UGA Patrick Lévy et le colonel Yves Marzin réunis pour la signature de la convention. © Université Grenoble Alpes

 

Objectif de la convention avec la Garde nationale ? « Fixer les modalités de validation des services effectués par les étudiants au sein de ce corps des armées », décrit l’UGA. Créée en 2016 suite aux attentats de Nice, la Garde nationale engage des citoyens en tant que réservistes, en parallèle de leur activité civile, sur des contrats d’un à cinq ans. À ce jour, l’Université compte 68 étudiants réservistes, auxquels s’ajoutent neuf membres de son personnel.

 

 

Des liens déjà existants entre l’UGA et l’armée

 

La convention avec le ministère des Armées est, pour sa part, signée « dans le cadre du soutien de l’UGA à la politique de réserve militaire », poursuit l’université. Qui affiche sa volonté de « formaliser les liens entre le monde académique et le monde militaire ». Exemple de liens déjà existants ? L’UGA participe au « trinôme académique Dauphiné-Savoie », avec l’Éducation nationale et l’armée, pour promouvoir la connaissance de la Défense dans l’enseignement secondaire.

 

L'Université Grenoble-Alpes s'engage dans une convention avec l'armée pour une reconnaissance académique des étudiants réservistes de la Garde nationale. © BIM

Les liens existent déjà entre l’UGA et la Brigade d’infanterie de montagne. © BIM

 

L’UGA entretient aussi des liens étroits avec l’armée, notamment ses troupes de montagne, via son Master 2 sécurité internationale et défense de la Faculté de Droit. Un master qui implique la 27e BIM et l’Institut des hautes études de défense nationale. La recherche est également concernée : la Défense a ainsi “pré-labellisé” en novembre 2018 le Centre d’études sur la sécurité internationale et les coopérations européennes de l’Université.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
792 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.