PDU 2030 : Yann Mongaburu réagit à l’avis favorable mais nuancé de la commission d’enquête

sep article

DÉCRYPTAGE – La commission d’enquête donne son feu vert au projet de plan de déplacements urbains (PDU) 2030 de l’agglomération grenobloise, peu convaincue toutefois qu’il s’attaque radicalement à la pollution de l’air. Concertation, métrocâble, tramway, stationnement, qualité de l’air… de nombreux autres sujets questionnent les rapporteurs. Revenant sur certains aspects de la feuille de route du PDU, Yann Mongaburu, le président du SMTC, annonce, par ailleurs, un débat sur la gratuité des transports publics en mars 2019.

 

 

Selon la commission d'enquête publique, le plan de déplacements urbains (PDU) 2030 présente des marges de progression. Yann Mongaburu apporte son éclairage.

Vue de l’agglomération grenobloise. DR

La commission de l’enquête publique portant sur le futur plan de déplacements urbains (PDU) de l’agglomération grenobloise a rendu ses conclusions le 21 décembre dernier.

 

« Ce projet [de PDU 2030, ndlr] répond aux défis contemporains que nous devons absolument relever pour lutter contre le réchauffement climatique et contre la pollution atmosphérique », estime la commission d’enquête.

 

Celle-ci émet ainsi un avis globalement favorable à la mise en œuvre de cette feuille de route. Pour autant, la commission ne peut s’empêcher de nuancer dans la foulée son avis favorable, en observant un « budget contraint » et des investissements lourds reportés au-delà de 2030.

 

« Au regard des enjeux environnementaux […], déclare la commission, ces délais sont difficilement acceptables. » Par ailleurs, celle-ci émet une réserve, et pas des moindres puisqu’elle porte sur la concertation qui a présidé au programme du PDU 2030. Enfin, elle déroule tout de même dix-huit recommandations, dont deux lui apparaissent majeures.

 

 

Un PDU 2030 au rabais pour l’agglomération grenobloise ?

 

Le compte n’y est pas, martèle la commission d’enquête. Un budget en adéquation avec les enjeux environnementaux, poursuit-elle, aurait permis de « tendre plus rapidement vers l’objectif de 47 % de réduction des émissions de GES [gaz à effets de serre, ndlr] que le SMTC [syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération grenobloise, ndlr] s’est fixé à partir du Paec [plan air énergie climat, ndlr] de Grenoble-Alpes Métropole ». Une objection qui fait opiner du chef Yann Mongaburu, président du SMTC.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1261 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bis repetita:

    Ce #PDU est une somme de mesure anti-voitures, voulu par Eric #Piolle, sa municipalité et sa majorité a la #Métropole de grenoble, secondés par Mongaburu president du #SMTC , et en sous mains par l’#ADTC, l’#ADES, le #Réseau citoyen Grenoblois.

    Dans la même lignée que #CVCM et #Chronovélo au centre ville, réalisé pour entraver la circulation, projets à visées clientéliste et électoraliste pour la minorité d’électeurs des rouges et verts de Piolle, au dépend de la majorité de tous les autres.

    Un PDU contre toutes celles et ceux qui ne peuvent faire autrement que de se servir de leurs vehicules quotidiennement, et qui pour beaucoup  n’aurons pas les moyens de changer leur véhicule diesel contre un essence.

    De plus, rien ne contraindra les Grenoblois et Metropolitains à l’auto-partage, encore moins à abandonner sa voiture pour un vélo. 

    Quand on pense que la France n’est responsable qu’à hauteur de 0,9% des émissions de CO2, on croit rêver.

    Vivement 2020!

    sep article