Le Magasin des horizons lance sa saison 2019 sous le signe de la terre et du sensible

sep article

EN BREF – Nouvelle année et nouvelle programmation pour Le Magasin des horizons.

Le centre national d’arts et de cultures place sa saison culturelle sous le signe de « la terre » et de « la Terre » avec un grand T. Des créations originales et interactives qui vont explorer les questions écologiques et féministes, le « rapport au sensible » et les nouvelles formes de militantisme. Avec notamment plusieurs animations participatives.

 

 

Sur scène, elle pétrit 150 kilos de terre pour ouvrir la réflexion sur notre « Terre-mère nourricière ». Quel meilleur choix pour présenter la saison 2019 du Cnac Magasin des horizons, que l’artiste portugaise Rita Natálio et sa performance-conférence Géophagie ? Une soirée sous le signe de l’environnement, du féminisme et de la « reconnexion » à la nature avec la projection d’un extrait du film Nocturnal Gardening – Night Soil de Melanie Bonajo ; portrait de quatre femmes qui explorent des modes de vie alternatifs.

 

L’artiste Rita Natálio s’est enduite de terre pendant sa performance pour sensibiliser le public à la protection environnementale des sols et de la Terre. © Anaïs Mariotti – placegrenet.fr

 

Après « la marche » en 2018, Le Magasin place ainsi sa nouvelle saison culturelle sous le signe de la « terre » et de « La Terre ». Le but, explique Camille Planeix, coordinatrice du Magasin ? « Réinventer le lien au monde, avoir une autre relation à la terre et aux autres hommes. » Pour Béatrice Josse, la directrice, « cette thématique permettra de connecter plusieurs formes de militantisme et d’explorer le rapport au sensible »

 

Le Magasin tient également à multiplier les origines artistiques et les nationalités. « Nous allons travailler à partir d’œuvres d’artistes non occidentaux. Notamment avec des Sud-américains qui entretiennent une autre relation au monde et à l’environnement », affirme Camille Planeix. Au final, cette programmation a pour ambition de « changer notre rapport à la Terre et notre conception de la nature », poursuit-elle.

 

 

Réconcilier « le corps et l’esprit » au cours de La Nuit des idées

 

Depuis 2016, l’Institut français invite les établissements culturels français et internationaux à participer à la Nuit des idées. En 2018, une soixantaine de pays et une centaine de villes françaises ont ainsi « célébré la pensée » au cours de cette soirée. L’occasion de réunir artistes, intellectuels et chercheurs pour faire émerger des « idées » et des « pensées » avec le public.

 

Cette année, La Nuit des idées se déroulera le 31 janvier sur le thème « Face au présent ». Pour la deuxième fois, Le Magasin prendra part à cette soirée inédite dans ses locaux à Grenoble, de 19 heures à minuit.

 

La Nuit des idées 2017 (image d’illustration). © Le Magasin des horizons (Facebook officiel)

 

L’intitulé de cette Nuit des idées gratuite et sans réservation ? « Yes we care. » Jouant sur les multiples sens du mot anglais « care » (prendre soin, bien-être et sollicitude), ce slogan invite à réfléchir à la manière de réconcilier le « corps et l’esprit » pour « remédier au mal qui ronge notre présent ».

 

Un temps de réflexion interdisciplinaire avec le public en présence d’une quinzaine d’intervenants : artiste, herboriste, anthropologue, sophrologue, chamane, psychologue, neurologue etc.

 

Le tout avec un concept bien éprouvé. Les participants piocheront ainsi au hasard pour déterminer un créneau horaire et les intervenants avec lesquels discuter. Puis, quatre membres du public partageront  une table avec un spécialiste, avec un roulement toutes les trente minutes. Objectif : débattre, philosopher mais aussi partager des expériences de vie alternatives ou spirituelles.

 

 

Les bivouacs du Magasin : des « campements » artistiques éphémères

 

De janvier à mars 2019, Le Magasin des horizons organise une douzaine de « bivouacs » sur le territoire isérois. Ces campements éphémères proposent de découvrir, le temps d’une après-midi ou d’une soirée, créations artistiques, animations, projections et de participer à des réflexions.

 

Le Magasin des Horizons

Le bivouac Les adrets (image d’illustration du Magasin) © Le Magasin des horizons

Pour cette deuxième édition, écologie, féminisme et modes de vie alternatifs seront à l’honneur. Entre autres thèmes abordés : « Temps, cycles et imagination », « Humanimalités », « Sorcières / Chamane / Rituels », « Plantes, liaison et déliaison de l’univers », ou encore « Peuples autochtones, nations premières ». Le premier événement, sur l’hypersensibilité aura lieu le 10 janvier à 19 heures à la Maison des Habitants Chorier-Berriat.

 

Le Magasin organise également un bivouac intitulé « sorcières, sœurs d’écologie », le 19 janvier, en partenariat avec le CCN2. Ce campement au « format extra-large » se déroulera de 15 à 18 heures au départ de la salle des fêtes du Percy dans le Trièves. Au programme ? Atelier autour de la « danse des sorcières », projection de films et rencontre-discussion.

 

À noter également, les jeunes à partir de 12 ans pourront prendre part à un campement artistique sur le  « futur de nos montagnes », le 2 mars prochain de 17 h 30 à 20 h 30 aux Adrets. Un labo-fiction permettra notamment de questionner l’avenir de la station de ski de Prapoutel dans une dizaine d’années.

 

Anaïs Mariotti

 

commentez lire les commentaires
1870 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.