© Chloé Ponset - Place Gre'net

Des tram­ways toute la nuit de la Saint-Sylvestre : une pre­mière dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

Des tram­ways toute la nuit de la Saint-Sylvestre : une pre­mière dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

EN BREF – Le Syndicat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC) de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise pré­voit de faire cir­cu­ler des tram­ways durant toute la nuit du 31 décembre. L’autorité de trans­ports endosse ainsi un rôle de « capi­taine de soi­rée » en per­met­tant aux fêtards de ne pas prendre le volant.

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a annoncé la circulation des tramways toute la nuit du 31 décembre 2018 sur l'ensemble de son réseau. Philippe Chervy, directeur général de la Semitag et Yann Mongaburu, président du SMTC. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Philippe Chervy, direc­teur géné­ral de la Sémitag, et Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Depuis quelques semaines nous avons ren­forcé à la fois l’offre de trans­ports et la dyna­mique dans l’ac­cès au cœur de la Métropole, explique Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC. Mais cette fois-ci nous allons encore un peu plus loin. » L’autorité de trans­ports s’ap­prête en effet à réser­ver aux métro­po­li­tains « une pre­mière expé­ri­men­ta­tion sur son réseau » en pleine période de fêtes.

Quid de ce « cadeau », comme le qua­li­fie Yann Mongaburu ? Ni plus ni moins que la cir­cu­la­tion excep­tion­nelle de tram­ways sur l’en­semble des lignes de l’ag­glo­mé­ra­tion. Et ce durant toute la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Un tram­way toutes les heures entre 1 heure et 5 h 30

« C’est la pre­mière fois que nous tes­tons cette mesure qui per­met­tra aux usa­gers de mieux s’or­ga­ni­ser [en uti­li­sant] le tram­way pour ren­trer chez eux », sou­ligne le pré­sident du SMTC. Un tram­way cir­cu­lera ainsi toutes les heures entre 1 heure du matin et 5 h 30 sur les dif­fé­rentes lignes. Quant aux cor­res­pon­dances entre les lignes A et C, elles seront assu­rées à la sta­tion Chavant.

L'affiche qui sera placardée dans les arrêts de tramway et 300 faces de véhicules. © SMTC

L’affiche qui sera pla­car­dée dans les arrêts de tram­way et 300 faces de véhi­cules. © SMTC

Sur la par­tie cen­trale du réseau, un tram­way cir­cu­lera en outre toutes les demi-heures, notam­ment entre les sta­tions Gares et Hubert Dubedout – Maison du tourisme.

Histoire que les usa­gers soient au cou­rant de ces horaires excep­tion­nels, une affiche sera pla­car­dée dans tous les arrêts de tram­ways, ainsi que sur plus de 300 faces de véhi­cules. Sans oublier, bien sûr, le site web de la Tag et l’en­voi d’une newsletter.

La Tag « capi­taine de soi­rée »

« Par défi­ni­tion, [le Réveillon] est une soi­rée de fête qui peut être quelque peu alcoo­li­sée », sou­ligne Philippe Chervy, direc­teur géné­ral de la Société d’é­co­no­mie mixte des trans­ports de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise (Sémitag).

La Tag et le SMTC assurent donc en quelque sorte un rôle de « capi­taines de soi­rée ». « Avec cette offre, nous pou­vons évi­ter à cer­tains de reprendre le volant. C’est aussi un élé­ment de sécu­rité des per­sonnes qui nous semble impor­tant », enchaîne Yann Mongaburu.

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a annoncé la circulation des tramways toute la nuit du 31 décembre 2018 sur l'ensemble de son réseau.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Contrôleurs de la Sémitag. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Une soi­rée de réjouis­sances durant laquelle peut éga­le­ment se poser le pro­blème de la sécu­rité dans les rames. « Nous avons eu des réunions avec la police pour que cette offre de trans­ports soit prise en compte. De notre côté, nous avons prévu la pré­sence de contrô­leurs toute la nuit. Non pas pour le contrôle stricto sensu, mais plu­tôt pour l’en­ca­dre­ment », pré­cise le direc­teur général.

« Il ne faut jamais oublier que quand un réseau cir­cule, des hommes et des femmes font le choix d’être au ser­vice du public dans un moment où cha­cun fait la fête, rap­pelle Yann Mongaburu. Il faut y pen­ser et les remer­cier pour cette pre­mière fois où ils vont exer­cer leur métier toute la nuit. »

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvel accident mortel entre cycliste et automobiliste à Grenoble dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 août
Un jeune homme de 18 ans blessé à la jambe par arme à feu près d’un arrêt de tram­way à Fontaine

FLASH INFO - Un jeune homme a été pris pour cible dans la soirée du 3 février 2023, près d'un arrêt de tramway à Fontaine. Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !