© Chloé Ponset - Place Gre'net

Des tramways toute la nuit de la Saint-Sylvestre : une première dans l’agglomération grenobloise

Des tramways toute la nuit de la Saint-Sylvestre : une première dans l’agglomération grenobloise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise prévoit de faire circuler des tramways durant toute la nuit du 31 décembre. L’autorité de transports endosse ainsi un rôle de « capitaine de soirée » en permettant aux fêtards de ne pas prendre le volant.

 

 

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a annoncé la circulation des tramways toute la nuit du 31 décembre 2018 sur l'ensemble de son réseau. Philippe Chervy, directeur général de la Semitag et Yann Mongaburu, président du SMTC. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Philippe Chervy, direc­teur géné­ral de la Sémitag, et Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Depuis quelques semaines nous avons ren­forcé à la fois l’offre de trans­ports et la dyna­mique dans l’ac­cès au cœur de la Métropole, explique Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC. Mais cette fois-ci nous allons encore un peu plus loin. » L’autorité de trans­ports s’ap­prête en effet à réser­ver aux métro­po­li­tains « une pre­mière expé­ri­men­ta­tion sur son réseau » en pleine période de fêtes.

 

Quid de ce « cadeau », comme le qua­li­fie Yann Mongaburu ? Ni plus ni moins que la cir­cu­la­tion excep­tion­nelle de tram­ways sur l’en­semble des lignes de l’ag­glo­mé­ra­tion. Et ce durant toute la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre.

 

 

Un tramway toutes les heures entre 1 heure et 5 h 30

 

« C’est la pre­mière fois que nous tes­tons cette mesure qui per­met­tra aux usa­gers de mieux s’or­ga­ni­ser [en uti­li­sant] le tram­way pour ren­trer chez eux », sou­ligne le pré­sident du SMTC. Un tram­way cir­cu­lera ainsi toutes les heures entre 1 heure du matin et 5 h 30 sur les dif­fé­rentes lignes. Quant aux cor­res­pon­dances entre les lignes A et C, elles seront assu­rées à la sta­tion Chavant.

 

L'affiche qui sera placardée dans les arrêts de tramway et 300 faces de véhicules. © SMTC

L’affiche qui sera pla­car­dée dans les arrêts de tram­way et 300 faces de véhi­cules. © SMTC

Sur la par­tie cen­trale du réseau, un tram­way cir­cu­lera en outre toutes les demi-heures, notam­ment entre les sta­tions Gares et Hubert Dubedout – Maison du tourisme.

 

Histoire que les usa­gers soient au cou­rant de ces horaires excep­tion­nels, une affiche sera pla­car­dée dans tous les arrêts de tram­ways, ainsi que sur plus de 300 faces de véhi­cules. Sans oublier, bien sûr, le site web de la Tag et l’en­voi d’une newsletter.

 

 

La Tag « capitaine de soirée »

 

« Par défi­ni­tion, [le Réveillon] est une soi­rée de fête qui peut être quelque peu alcoo­li­sée », sou­ligne Philippe Chervy, direc­teur géné­ral de la Société d’é­co­no­mie mixte des trans­ports de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise (Sémitag).

 

La Tag et le SMTC assurent donc en quelque sorte un rôle de « capi­taines de soi­rée ». « Avec cette offre, nous pou­vons évi­ter à cer­tains de reprendre le volant. C’est aussi un élé­ment de sécu­rité des per­sonnes qui nous semble impor­tant », enchaîne Yann Mongaburu.

 

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a annoncé la circulation des tramways toute la nuit du 31 décembre 2018 sur l'ensemble de son réseau.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Contrôleurs de la Sémitag. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Une soi­rée de réjouis­sances durant laquelle peut éga­le­ment se poser le pro­blème de la sécu­rité dans les rames. « Nous avons eu des réunions avec la police pour que cette offre de trans­ports soit prise en compte. De notre côté, nous avons prévu la pré­sence de contrô­leurs toute la nuit. Non pas pour le contrôle stricto sensu, mais plu­tôt pour l’en­ca­dre­ment », pré­cise le direc­teur général.

 

« Il ne faut jamais oublier que quand un réseau cir­cule, des hommes et des femmes font le choix d’être au ser­vice du public dans un moment où cha­cun fait la fête, rap­pelle Yann Mongaburu. Il faut y pen­ser et les remer­cier pour cette pre­mière fois où ils vont exer­cer leur métier toute la nuit. »

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice ordonne la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble
La justice ordonne la suspension de l’arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble

FIL INFO — Le tribunal administratif de Grenoble ordonne à la Ville de Grenoble la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations siglées Place(s) aux enfants. Lire plus

Conseil métropolitain : le groupe Une métropole d’avance demande au gouvernement de déclarer « l’état d’urgence climatique »

FOCUS - Le groupe Une métropole d'avance (Uma) a formulé un vœu demandant au gouvernement de déclarer l'état d'urgence climatique lors du conseil métropolitain de Lire plus

Place(s) aux enfants: nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble
Place(s) aux enfants : nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble

FOCUS - Alors que la Ville de Grenoble vient de présenter (de nouveau) le déploiement du dispositif Place(s) aux enfants, la colère contre la piétonnisation d'une dizaine Lire plus

Fermeture d'Esclangon: Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole?
Fermeture d’Esclangon : Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole ?

FOCUS - La décision de la Ville de Grenoble de ne pas rouvrir, comme attendu, le pont Esclangon dans son sens Grenoble-Fontaine provoque la colère Lire plus

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

Jugement du Tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier: une validation, ou un camouflet?
Jugement du tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier : une validation ou un camouflet ?

FOCUS - Saisi par un commerçant, le tribunal administratif de Grenoble a rendu son jugement sur la question de la piétonnisation de la rue Cuvier. Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin