La rue des Martyrs, dans le quartier Presqu'île de Grenoble, passe en stationnement payant (zone verte) à compter du lundi 11 décembre 2017.

L’union de quartier Grenoble-Confluence, ex-Arago Jean-Macé Martyrs, affirme ses revendications

L’union de quartier Grenoble-Confluence, ex-Arago Jean-Macé Martyrs, affirme ses revendications

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – L’union de quartier Arago Jean-Macé Martyrs est devenue l’union de quartier Grenoble-Confluence à l’issue de sa dernière assemblée générale, le 7 décembre 2018. Un changement de nom qui s’inscrit dans la dynamique d’unification de ce quartier en pleine construction. Et qui s’est accompagné de nombreuses revendications à destination de la mairie.

 

 

Après Lyon Confluence, voici Grenoble-Confluence. Un « clin d’œil » à la capi­tale des Gaules confirme Julien Minet, pré­sident de l’u­nion de quar­tier nou­vel­le­ment renom­mée. Oubliez le Rhône et la Saône, c’est ici l’Isère et le Drac qui assurent les déli­mi­ta­tions de ce quar­tier en bout de pres­qu’île. Un point de confluence « qui n’é­tait pas encore mis en avant à Grenoble », observe Julien Minet.

 

 

Un nom pour les rassembler tous

 

Le nou­veau nom se veut cohé­rent avec le but de l’u­nion de quar­tier : unir les habi­tants des dif­fé­rents pôles de vie de la pres­qu’île. À Jean-Macé, Martyrs et Arago, il fal­lait encore ajou­ter Cambridge, nou­veau quar­tier de loge­ments et de com­merces du secteur.

 

L'union de quartier Grenoble-Confluence regroupe des habitants du Nord de la Presqu'île de Grenoble. © Chloé Ponset - Place Gre'net

L’union de quar­tier Grenoble-Confluence regroupe des habi­tants du Nord de la Presqu’île de Grenoble. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Plutôt qu’un inter­mi­nable « Union de quar­tier Arago Jean-Macé, Martyrs Cambridge », le choix s’est porté sur le plus digeste « Grenoble-Confluence ». « On a déjà un quar­tier mor­celé. Pas besoin d’am­pli­fier ce mor­cel­le­ment par le nom de notre union », explique Julien Minet.

 

L’union de quar­tier n’en est tou­te­fois pas à son pre­mier chan­ge­ment de nom. Née en 1935, elle s’ap­pe­lait à l’o­ri­gine « Union de quar­tiers des Abattoirs et de la cité Jean-Macé ». À l’é­poque, le quar­tier comp­tait 300 habi­tants. Ils sont près de 5 000 aujourd’hui.

 

 

De nombreux points de désaccords avec la municipalité

 

L’assemblée géné­rale du 7 décembre n’a pas uni­que­ment été l’oc­ca­sion d’un chan­ge­ment de nom. Les habi­tants du quar­tiers en ont pro­fité pour mani­fes­ter leur mécon­ten­te­ment sur cer­tains points face à plu­sieurs élus de la Ville. Des désac­cords concer­nant notam­ment le quar­tier Cambridge, la pas­se­relle vers l’Esplanade et le parc Tarze.

 

Secteur en pleine construction, le quartier Cambridge est le théâtre d'incessants travaux depuis 2016. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Secteur en pleine construc­tion, le quar­tier Cambridge est le théâtre d’in­ces­sants tra­vaux depuis 2016. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Dans le sec­teur Cambridge, les habi­tants se déso­lent des chan­tiers quo­ti­diens qui consti­tuent leur cadre de vie. La construc­tion de ce pro­jet urbain est cepen­dant pla­ni­fié jus­qu’à 2034. Pas moins de 900 loge­ments, 2 300 m2 de com­merces, une crèche, un parc… Une vision à long terme défen­due par la Ville mais dif­fi­cile à entendre pour des rive­rains ins­tal­lés depuis par­fois deux ans.

 

Les habi­tants de la pres­qu’île nour­rissent éga­le­ment de fortes attentes concer­nant la construc­tion d’une pas­se­relle vers la rive droite de l’Isère. « À ce jour, les habi­tants de la rive gauche sont les oubliés du tram E », écrivent-ils dans un com­mu­ni­qué publié à la suite de leur assem­blée géné­rale. Et ceux-ci de deman­der l’ins­crip­tion du pro­jet au pro­gramme plu­ri­an­nuel d’in­ves­tis­se­ment (PPI) de la Métro.

 

 

Tarze, le parc de la discorde

 

C’est le parc Tarze qui cris­tal­lise le plus les ten­sions depuis que les habi­tants ont appris que la société d’économie mixte (Sem) Innovia convoi­tait l’es­pace vert pour des pro­jets immo­bi­liers. Une requa­li­fi­ca­tion d’un ter­rain en friche pol­lué selon la mai­rie, quand l’u­nion de quar­tier Grenoble-Confluence y voit la dis­pa­ri­tion d’un parc uti­lisé et apprécié.

 

Les habitants du quartier craignent que le parc Tarze disparaisse au profit d'un projet immobilier. DR

Les habi­tants du quar­tier craignent que le parc Tarze dis­pa­raisse au pro­fit d’un pro­jet immo­bi­lier. DR

Le col­lec­tif demande ainsi que le parc soit « dépol­lué et rendu aux habi­tants ».

 

Malgré les sujets de désac­cords nom­breux, le pré­sident de l’u­nion de quar­tier Julien Minet a bon espoir : « On a donné un signe d’ou­ver­ture à la muni­ci­pa­lité sans se mettre dans une posi­tion de blocage.

 

Nous avons appuyé là où ça fait mal pour pou­voir avan­cer. » Le col­lec­tif attend main­te­nant des réponses de la muni­ci­pa­lité. Et les espèrent dans son sens. Sollicitée par Place Gre’net, la Ville n’a­vait pas répondu au moment de la publi­ca­tion de cet article.

 

Jules Peyron

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JP

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

EDF inaugure son Campus dédié aux métiers de l’hydraulique à Saint-Martin-le-Vinoux

FIL INFO — EDF a officiellement inauguré son Campus de Saint-Martin-le-Vinoux, au cœur du pôle scientifique de la Presqu'île. Une « unité de professionnalisation pour Lire plus

Quel avenir pour le parc Tarze, pollué ? Les habitants souhaiteraient le dépolluer. La Sem Innovia et la Ville projettent d'y construire trois bâtiments. DR
Quartier Jean-Macé : fronde des habitants contre la disparition annoncée du parc Tarze

EN BREF - Le parc Tarze, situé dans le quartier Jean-Macé, pourrait accueillir de nouvelles constructions, aux dépens de la qualité de vie des habitants. Lire plus

Le Gam a porté plainte pour détournement de fonds publics et blanchiment dans le dossier du rachat du bâtiment du siège du Crédit agricole à Grenoble.
Le Crédit agricole Sud Rhône-Alpes inaugure son nouveau siège à Grenoble au cœur de la Presqu’île

FIL INFO — Environnement, ergonomie et œuvres d'art… Le Crédit agricole Sud Rhône Alpes vante les atouts de son nouveau siège grenoblois, au cœur du Lire plus

Le service de covoiturage Illicov lance une deuxième ligne : Vercors-Grenoble

FIL INFO - Après le lancement d'une première ligne reliant le Vercors à Seyssins, la société La Roue verte et son service de covoiturage via Lire plus

Grenoble école management, le Campus Gemlab sur la Presqu'île DR
Grenoble École de management ouvrira deux campus “expérientiels”, à Grenoble et Paris

FIL INFO - Grenoble École de management (Gem) dévoile ses projets de deux campus modulables et “expérientiels”, l'un sur la Presqu'île scientifique de Grenoble d'ici 2019, Lire plus

Boulangerie Paul sur le quartier Cambridge DR
Presqu’île de Grenoble : commerces et restaurants débarquent en grappe dans le quartier Cambridge

EN BREF - Attirés par les lueurs de la « ville futuriste et durable », alias l'écocité Presqu’île, ainsi que par le potentiel grandissant de la clientèle, les Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin