FIL INFO Le collectif Le Vélo qui marche © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Serveurs inter­net com­muns : Le Vélo qui marche conteste tout lien avec Alain Carignon

Serveurs inter­net com­muns : Le Vélo qui marche conteste tout lien avec Alain Carignon

FIL INFO — Pas ques­tion pour Le Vélo qui marche de lais­ser dire qu’il a des liens avec Alain Carignon. Réagissant aux accu­sa­tions d’un inter­naute qui avait relevé une simi­li­tude de ser­veurs entre le site du col­lec­tif et celui de la cam­pagne de l’an­cien maire de Grenoble, les adver­saires du plan Chronovélo nient tout lien et annoncent chan­ger d’hébergeur.

« Le Vélo qui marche n’est pas un “faux-nez” de l’an­cien maire de Grenoble condamné pour cor­rup­tion en 1996 », annonce d’emblée le col­lec­tif. Pourquoi une telle sus­pi­cion ? Parce qu’un compte Twitter, iro­ni­que­ment porté par « Alain C., ex maire de Grenoble », avait révélé que le site du Vélo qui marche était hébergé sur le même ser­veur que le site de cam­pagne d’Alain Carignon. « Bonnes vieilles méthodes du sys­tème Carignon », concluait le twittos.

Le collectif Le vélo qui marche © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le col­lec­tif Le vélo qui marche. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Nous sommes d’origines et de sen­si­bi­li­tés très variées, asso­ciés uni­que­ment pour réflé­chir à de bonnes solu­tions pour pro­mou­voir le vélo en ville, dans le res­pect des autres usa­gers », écrit à pré­sent le col­lec­tif dans un com­mu­ni­qué. Avant d’ex­pli­quer avoir pris le parti en sep­tembre de créer son propre site Internet, de type WordPress, après avoir « com­pris que le comité de liai­son des unions de quar­tier ne sou­hai­tait pas héber­ger nos tra­vaux sur son site web ».

Un même four­nis­seur de ser­vices d’hébergement

L’achat du nom de domaine du site et de l’es­pace d’hé­ber­ge­ment a été fait auprès de la société Online, qui héberge éga­le­ment… le site de cam­pagne d’Alain Carignon. D’où la simi­li­tude de ser­veurs. Mais le Vélo qui marche tient à signa­ler que l’on trouve sur ce ser­veur bien d’autres sites Web, tel celui d’un éle­vage de Skye Terrier pro­met­tant des chiens « indemnes de luxa­tion de rotules ». Un enga­ge­ment qui aurait le mérite d’é­gayer une cam­pagne municipale.

Un même technicien pour la mise en place du site Le Vélo qui marche et celui de Grenoble le changement.

Un même tech­ni­cien a mis en place le site Le Vélo qui marche et celui de Grenoble le changement.

Le Vélo qui marche concède tou­te­fois que le tech­ni­cien rému­néré pour créer l’in­fra­struc­ture de son site est éga­le­ment « le sup­port de main­te­nance » du site cari­gno­nien Grenoble Le Changement. Une acti­vité « dont il ne nous a jamais informé quand nous l’avons mis­sionné », assure le col­lec­tif. Et d’in­sis­ter : « Ce tech­ni­cien n’a en rien par­ti­cipé à l‘élaboration de ce qui est l’essentiel d’un site : ses conte­nus. Il nous a juste fourni un “sque­lette” vide que nous avons rem­pli à notre guise ».

Le Vélo qui marche change d’hébergeur

Désireux de mettre fin aux sus­pi­cions, Le Vélo qui marche annonce chan­ger d’hé­ber­geur : « D’ici trois jours, le temps de prendre un nou­vel abon­ne­ment et de faire le trans­fert tech­nique du site, nous devrions être héber­gés sur le ser­veur d’un nou­veau four­nis­seur », écrit-il. Non sans fus­ti­ger ses détrac­teurs : « Sans doute est-il plus facile pour cer­tains d’imaginer les pires com­plots ou mani­pu­la­tions et d’éviter ainsi tout débat public rai­sonné de fond sur la nature des Chronovélos et leurs tra­cés. »

Bruno de Lescure, et Pierre Belli-Riz du collectif Le Vélo qui marche durant la réunion de concertation sur le plan Chronovélo du mardi 4 décembre © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Bruno de Lescure et Pierre Belli-Riz du col­lec­tif Le Vélo qui marche durant la réunion de concer­ta­tion sur le plan Chronovélo du mardi 4 décembre. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Des soup­çons qui per­durent ? Revenant à la charge et visi­ble­ment motivé, le compte Twitter Alain C. a éplu­ché les pro­prié­tés des images publiées sur le site du Vélo qui marche. Pour en tirer la conclu­sion que l’un des membres du col­lec­tif est éga­le­ment membre de Grenoble à Cœur, à ses yeux (encore) proche d’Alain Carignon.

« Il y a beau­coup de liens bizarres dans cette his­toire », écrit le twit­tos, bien décidé à éta­blir des liens entre l’an­cien maire de Grenoble et les adver­saires du plan Chronovélo de la Métro et de la Ville de Grenoble.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une "tentative d'enlèvement" rue Abbé-Grégoire à Grenoble dans la matinée du lundi 23 janvier 2023
Une jeune femme agres­sée sexuel­le­ment dans le train Lyon-Grenoble, un sus­pect inter­pellé à Voiron et écroué

FLASH INFO - Une jeune femme de 20 ans a été agressée sexuellement dans un train circulant entre Lyon et Grenoble, mercredi 25 janvier 2023. Lire plus

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Vercors ce vendredi 27 janvier 2023. En cause : la baisse de moyens et d'heures de soutien décidée par le rectorat, dont vont faire les frais les élèves en difficulté © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Collège Vercors à Grenoble : ensei­gnants et parents tou­jours mobi­li­sés et scep­tiques face aux pro­po­si­tions du rectorat

FOCUS - Soutenus par les parents d'élèves, mobilisés ce vendredi 27 janvier 2023, les enseignants du collège Vercors, à Grenoble, poursuivent leur grève reconductible, entamée Lire plus

Flash Info

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !