Le site du collectif Le vélo qui marche hébergé sur le serveur du site de campagne… d’Alain Carignon

sep article



FIL INFO –  Le site Internet du collectif Le vélo qui marche, opposé au schéma Chronovélo de la Métropole de Grenoble, et le nouveau site de campagne de l’ancien maire de Grenoble Alain Carignon… partagent le même serveur Internet. Et les mêmes opinions politiques ?

 

 

Le site du collectif Le vélo qui marche hébergé sur le serveur du site de Carignon, révèlation du tweetos "Alain C ex maire de Gre"

Le site du col­lec­tif Le vélo qui marche hébergé sur le ser­veur du site de Carignon, une révé­la­tion du twee­tos « Alain C. ex maire de Gre » (un pseudo)

Après véri­fi­ca­tion, l’in­for­ma­tion s’a­vère exacte. Le site du col­lec­tif Le vélo qui marche est bel et bien hébergé sur le ser­veur des sites la Société civile avec les citoyens et Grenoble le chan­ge­ment.

 

Autrement dit, le site de cam­pagne pour les pro­chaines élec­tions muni­ci­pales, d” Alain Carignon, ex-maire RPR de Grenoble, condamné en son temps pour cor­rup­tion.

 

C’est un twee­tos, se cachant iro­ni­que­ment sous le pseudo « Alain C., ex maire de Grenoble » qui a lancé ce pavé dans la mare ce jeudi. D’après nos sources, les trois sites, celui de la Société civile, avec les citoyens, de Grenoble le chan­ge­ment, et du col­lec­tif Le vélo qui marche sont confi­gu­rés à l’i­den­tique. Il n’y aucun doute là-des­sus, ils ont été pro­pul­sés par le même admi­nis­tra­teur.

 

Toutefois, et contrai­re­ment aux appa­rences, le col­lec­tif Le vélo qui marche ne serait à l’en croire pas piloté en sous-main par l’an­cien maire dans le but de nuire à ses adver­saires poli­tiques. « Quand on connaît les opi­nions des uns et des autres, c’est pro­fon­dé­ment ridi­cule de pen­ser que nous sommes sous la cou­pelle de Carignon » se défend ainsi un mili­tant du col­lec­tif. Lui-même a décou­vert le pot aux roses sur les réseaux sociaux dans la jour­née.

 

 

« On va très rapidement changer d’hébergeur »

 

Collectif Le vélo qui marche, mercredi 28 novembre 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Collectif Le vélo qui marche, mer­credi 28 novembre 2018 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Cet héber­ge­ment “chez” l’an­cien maire Alain Carignon fait désordre…

 

Il sur­prend en tout cas au moins deux membres du col­lec­tif, joints par télé­phone, qui semblent tom­ber des nues.

 

« C’est sans doute vrai. Il y a pu y avoir quel­qu’un qui a trouvé quel­qu’un pour faire le site, sup­pute l’un d’entre eux.On va tirer cela au clair entre nous. »

 

Le mili­tant évoque « une mal­adresse », « une fausse note », qui « sera répa­rée ». Les choses ne peuvent pas demeu­rer en l’é­tat, à l’en­tendre. « On va très rapi­de­ment chan­ger d’hé­ber­geur » assure-t-il, sans l’ombre d’un doute.

 

SC

 

 

 

 

commentez lire les commentaires
2956 visites | 11 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 11
  1. Article 323 – 3 du code pénal :
    Le fait d’in­tro­duire frau­du­leu­se­ment des don­nées dans un sys­tème de trai­te­ment auto­ma­tisé, d’ex­traire, de déte­nir, de repro­duire, de trans­mettre, de sup­pri­mer ou de modi­fier frau­du­leu­se­ment les don­nées qu’il contient est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’a­mende.
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006418322&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=vig

    sep article
  2. D’àprès la muni­ci­pa­lité #Piolle et ses amis poli­tiques et poli­ti­sés invi­tés et venus en masse bour­rer la salle lors de la réunion de concer­ta­tion chro­no­velo, ou plu­tôt le guet apen orga­nisé par le sou­tien de Piolle #Gilles Namur afin de dézin­guer le col­lec­tif #Leveloquimarche qui subis­sait dejà les attaques du #Réseau citoyen dont nombre d’é­lus en sont issus comme #Pascal Clouaire ;  pour ses men­teurs et affa­bu­la­teurs chro­niques, il y aurait der­rière ce col­lec­tif #Alain Carrignon ?

    Parfaitement ridi­cule si on regarde qui sont les per­sonnes de ce col­lec­tif,  ce que savent per­ti­nem­ment leurs detrac­teurs comme la presse.

    Les faux éco­los rouges et verts de l”#Ades et leurs alliés du #Réseau citoyen , rois des fake news s’en donnent a coeur joie afin de dis­cré­di­ter tous ceux qui ne vont pas dans leurs sens.

    De vraies methodes d’ex­trême gauche ayant fait leurs preuves dans tous les pays tota­li­taires, heu­reu­se­ment que nous sommes dans un pays res­pec­tant les droits de l’homme car si ce n’é­tait pas le cas, ce col­lec­tif serait depuis le début empri­sonné pour je ne sais quel com­plot.

    sep article
  3. Bonne nou­velle : ce sont des bou­lets 😀

    Le niveau des argu­ments de ce site ne volait pas haut, mais là, c’est bon, ils sont grillés. On devait pour­tant recon­naître un effort au niveau de la forme du site : il n’y avait pas un seul titre en majus­cule, contrai­re­ment aux articles de Grenoble le Changement !

    Vivement fin 2019 et que les pro­jets (CVCM et Chronovélo) soient ter­mi­nés, et qu’on entende plus par­ler de ces col­lec­tifs bidons.

    sep article
  4. heu­reu­se­ment que ce sont des bras cas­sés.
    oust ! dehors ! tra­vaillez pour le bien com­mun et non en sous main pour un ancien cor­rompu, tol­lard qui a volé l’argent des gre­no­blois.

    c’est incroyable cette stra­té­gie d’oc­cu­pa­tion de l’es­pace et de créa­tion d’une « réa­lité » par des sites et des sources d’info toutes diri­gées vers un même but.
    on en per­drai la foi dans toute hon­nê­teté d’une action.

    sep article
    • J’ai un peu (beau­coup) la même réac­tion mais depuis que j’ai lu le bou­quin « Le sys­tème Carignon » (dis­po­nible gra­tui­te­ment aux for­mats epub et pdf ici http://www.lesystemecarignon.fr/), je com­prends mieux tout ce qui se passe actuel­le­ment : c’est qua­si­ment la réplique de la période pré-muni­ci­pale de 1983 avec déni­gre­ments sys­té­ma­tiques des actions des élus, col­lec­ti­vi­tés ou des asso­cia­tions, mise en place de col­lec­tifs bidons, noyau­tage etc. Bref, c’est le sys­tème Carignon qui se pro­longe aujourd’­hui ne serait-ce qu’au niveau de la com­mu­ni­ca­tion (je ne pré­juge en rien de ce qui se passe dans la par­tie non-visible de l’i­ce­berg avec le réseau de copi­nage qui est très bien démon­tré dans le bou­quin).

      Il faut faire le tri dans la masse d’in­for­ma­tion, tâche d’au­tant plus dif­fi­cile aujourd’­hui avec inter­net qu’on peut y racon­ter tout et n’im­porte quoi. Bon, avec ce col­lec­tif, sans même aller cher­cher du côté du whois du ser­veur ou de faire un ping sur les 3 sites cités pour voir qu’ils par­tagent la même adresse IP, il suf­fit de regar­der les argu­ments avan­cés pour s’a­per­ce­voir que leurs pro­po­si­tions sont en déca­lage de 30 à 40 ans sur ce qui se fait aujourd’­hui en matière d’a­mé­na­ge­ments cyclables en Hollande. Tiens, 30 / 40 ans, ça nous replonge dans les années 1978 – 1988 😀

      sep article
  5. Merci pour avoir égayé ma jour­née
    😉
    Il fau­drait aussi chan­ger l’emplacement où ils se font prendre en photo !
    C’est tou­jours dans ce petit espace tri­an­gu­laire en sor­tant du tun­nel du Cours Berriat en allant vers Fontaine. Ni en marche ni à vélo. Remarquez cet espace est juste dimen­sionné pour rece­voir tous les adhé­rents 😉

    sep article
  6. sep article
  7. Hahahaha, pris la main dans le sac !

    Puisqu’on est dans le vélo (mais sport plu­tôt que trans­port), cela me rap­pelle Richard Virenque et les Guignols de l’Info : « à l’insu de mon plein gré ».

    Décidément, après le 30km/h des cyclistes en vitesse de croi­sière, la bro­cante annuelle du cours Berriat et le mara­thon Grenoble-Vizille sur l’a­ve­nue Jean Perrot empê­chant la réa­li­sa­tion de la Chronovélo, l’in­com­pa­ti­bi­lité devant le lycée Champollion vs la com­pa­ti­bi­lité devant le lycée Mounier, ce col­lec­tif est plein de trou­vailles déso­pi­lantes.

    sep article
  8. sep article
    • MB

      07/12/2018
      11:02

      Non celui-ci est en accès libre car c’est un simple fil info. Or tous les fils infos sont acces­sibles aux non-abon­nés. Il ne faut pas voir du vice par­tout 😉

      sep article
  9. Ping : CHRONOVELO, ça avance… dans le bon sens « ADES – Rouge et Vert