Fête des Tuiles : une plainte déposée pour délit d’octroi d’avantage injustifié et trafic d’influence

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Alors que le procureur de la République de Valence a ouvert une enquête préliminaire pour favoritisme dans l’affaire de la fête des Tuiles à Grenoble, le porte-parole du groupe d’analyse métropolitain porte plainte avec constitution de partie civile

pour délit d’octroi d’avantage injustifié et trafic d’influence. Objectif : obtenir la désignation d’un juge d’instruction sans passer par la case parquet.

 

 

Défilé de la Fête des Tuiles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Défilé de la Fête des Tuiles 2015. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le porte-parole du groupe d’a­na­lyse métro­po­li­tain (Gam) vient de por­ter plainte contre X avec consti­tu­tion de par­tie civile pour délit d’oc­troi d’a­van­tage injus­ti­fié et tra­fic d’in­fluence dans l’af­faire de la fête des Tuiles.

 

En cause, la pas­sa­tion des mar­chés des édi­tions 2015 et 2016 de la fête des Tuiles et l’octroi de postes de vaca­taires aux diri­geants de Fusées, l’association béné­fi­ciaire de ces mar­chés et dont le prin­ci­pal diri­geant a pris une part active dans la cam­pagne d’Eric Piolle en 2014. La pro­cé­dure de consti­tu­tion de par­tie civile n’est pas ano­dine. Elle vise à sai­sir direc­te­ment un juge d’ins­truc­tion, sans pas­ser par la case par­quet.

 

 

Plusieurs signalements à la justice et un rapport de la chambre régionale des comptes

 

La plainte de Pascal Clérotte fait suite au rap­port de la chambre régio­nale des comptes sur la ges­tion de la Ville de Grenoble. Mais aussi à plu­sieurs signa­le­ments à la jus­tice depuis trois ans.

 

Nouvelle plainte dans l'affaire de la fête des tuiles à Grenoble pour délit d'octroi d'avantage injustifié et trafic d'influence.Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean-Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

En octobre 2015, le porte-parole du Gam avait déjà déposé une plainte pour octroi d’avantage injus­ti­fié et détour­ne­ment de fonds publics auprès du par­quet de Grenoble. Sans plus de réac­tion.

 

Fin 2017, il avait remis le cou­vert et porté plainte contre X avec consti­tu­tion de par­tie civile auprès du par­quet natio­nal finan­cier cette fois.

 

Lequel avait ren­voyé la balle vers… Grenoble. Sans plus de nou­velles non plus. C’est fina­le­ment sur un signa­le­ment de la chambre régio­nale des comptes que le pro­cu­reur de la République se sai­sira de l’af­faire au prin­temps der­nier. L’enquête pré­li­mi­naire, ouverte sur le seul chef de favo­ri­tisme et confiée au par­quet de Valence, est d’a­près nos infor­ma­tions tou­jours en cours.

 

Deux autres citoyens gre­no­blois ont, via leur avo­cat le 14 sep­tembre der­nier, annoncé leur inten­tion de por­ter plainte pour favo­ri­tisme.

 

Saisi d’un recours en référé en juillet 2015, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble avait, de son côté, rejeté la requête d’un citoyen qui deman­dait que soient annu­lées les conven­tions pas­sées avec l’as­so­cia­tion, les mar­chés ayant été pas­sés sans appel d’offres. Estimant que le plai­gnant n’é­tait pas habi­lité à pour­suivre car pas direc­te­ment lésé, le juge admi­nis­tra­tif avait rejeté le recours.

 

PC

 

commentez lire les commentaires
2505 visites | 6 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 6
  1. Et re-bim, c’est bon ça😊 Les amis habi­tuels de Pinopiolle sur PGre et ailleurs, ils n’aiment pas c’est sur. Souhaitons que la jus­tice face sont tra­vail sans pari­sia­nisme.

    sep article
  2. J’aimerai bien savoir qui est « le GAM » ,
    rien sur inter­net, seul un nom.
    Et des posts de par­tout. Un illu­miné seul dans son coin ? un citoyen atten­tif ? un vrai col­lec­tif ?
    C’est aussi mys­té­rieux qu’une loge maço­nique. Avec les ques­tions asso­ciées au mys­tère du membre unique et de ses membres.

    Un article en vue des muni­ci­pale sur les figures et les forces en pré­sence serait inté­res­sant : can­di­dats, anciens barons et réseaux (réseau des asso de quar­tier, de com­mer­çants, réseau « alter », rap­port de force Ville Vs Metro) il y a de quoi faire une série

    sep article
    • Pour répondre à votre ques­tion, le GAM est exac­te­ment ce qu’il dit être.

      C’est à dire un groupe infor­mel d’habitants de la Métro, d’horizons et d’opinions divers. Le GAM ana­lyse la ges­tion du bien com­mun que font les élus afin de rendre lisible au plus grand nombre des pro­blé­ma­tiques tech­niques com­pli­quées, arides mais qui affectent la vie quo­ti­dienne des habi­tants. Il vise éga­le­ment à tenir les élus comp­tables et res­pon­sables de leurs déci­sions. Le tra­vail du Groupe d’Analyse Métropolitain est non par­ti­san.

      Non, ce n’est pas le fait d’un seul illu­miné dans son coin, même si notre porte-parole est excen­trique et par­fois far­felu.

      Non il n’y a aucun mys­tère, juste un accord de fonc­tion­ne­ment où seul le porte-parole appa­raît, parce qu’il a les moyens de se faire em… et que les autres membres eux n’ont aucune envie de l’être (quand on touche aux élus de manière ration­nelle, juri­dique et tech­nique donc assez dif­fi­ci­le­ment rebut­table , on peut vous rendre la vie dif­fi­cile).

      Non, le GAM ne fait pas par­tie d’un « réseau » non plus.

      Avons-nous répondu à vos ques­tions ?

      sep article
      • Oui 🙂 et merci pour le ton de la réponse (j’ai souri).
        Cela n’enlève rien au « flou » que je per­çois. La forme inter­roge tou­jours. (inter­roge au sens inté­res­sant)

        Les remarques de je for­mule doivent être cer­tai­ne­ment par­ta­gés par d’autres : ce qui refuse de se défi­nir / se mon­trer inter­roge, sus­cite ques­tion ou fan­tasme. Est tou­jours un peu sus­pect. Et votre défi­ni­tion est claire sans rien non plus expli­quer, ce qui est nor­mal si les membres qui com­posent le GAM pour­raient souf­frir de leur posi­tion – alors qu’un tra­vail « off » per­met d’a­li­men­ter le débat (vous ne m’enlèverez pas de l’i­dée que c’est très « loge »)
        La vérité est basé sur des faits ou des concep­tions / point de vue. C’est la somme de ces points de vue aussi où j’ai du mal à cer­ner le GAM (en gros, quelle doc­trines, valeurs, concep­tions..).
        A noter : si vous sou­hai­tez pou­voir être la voix de ceux qui ne peuvent par­ler mon­trez votre indé­pen­dance et n’hé­si­tez pas à faire une boite mail / pos­tale où des infos peuvent être dépo­sés. Sur cer­tains AO gérés pas Madame SALLA il y aurait eu de quoi rire (ce que fait / est le canard enchainé en fait, un moyen de faire sor­tir des infos).

        sep article
      • C’est vrai, le GAM, vous n’êtes pas par­ti­san, juste « anti­piolle » 😉

        sep article
        • Anti Piolle ou anti cer­taines pra­tiques ?

          Soyez justes avec votre « idole », Monsieur PIOLLE a fait de bonnes choses, il y des autres choses dis­cu­tables. Acceptez les points de vue dif­fé­rents. Je n’adhère pas à ce que tout ce que fait le « GAM », les deux plaintes posées « démontent » en effet la mai­rie, et cela la met en dif­fi­culté, je ne crois pas que ce soit sim­ple­ment contre notre maire.
          A suivre, l’a­ve­nir et le champ d’ac­tion du « GAM » nous le dira

          sep article