Actualité

La pollution de l'air au dioxyde d'azote à Grenoble, c'est (preque) fini en 2025 ? Pour l'association Grenoble à cœur, c'est l'aveu de dix ans de retard.

« Le res­pect des seuils de pol­lu­tion a dix ans de retard » pour l’as­so­cia­tion Grenoble à cœur

« Le res­pect des seuils de pol­lu­tion a dix ans de retard » pour l’as­so­cia­tion Grenoble à cœur

FIL INFO – En 2025, plus aucun habi­tant de la Métropole ne sera sou­mis à des dépas­se­ments de pol­lu­tion au dioxyde d’azote, gaz majo­ri­tai­re­ment émis par le tra­fic rou­tier, s’est récem­ment féli­cité Yann Mongaburu. Un auto-satis­fe­cit du pré­sident du SMTC qui a fait bon­dir le col­lec­tif Grenoble à cœur. Pour cette asso­cia­tion née en réac­tion à l’o­pé­ra­tion Cœurs de ville, Cœurs de Métropole, il s’a­git là d’un aveu d’é­chec. Et l’an­nonce offi­cielle d’un retard de plus de dix ans dans la lutte contre la pol­lu­tion de l’air.

Le dépassement des seuils de pollution au dioxyde d’azote sera fini en 2025 selon le président du SMTC. L'aveu de dix ans de retard pour Grenoble à cœur.Yann Mongaburu, président du SMTC lors de la "Rentrée des mobilités" vendredi 1er septembre 2017. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC – sep­tembre 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La décla­ra­tion du pré­sident du Syndicat mixte des trans­ports en com­mun quant à la sor­tie de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise de la pol­lu­tion au dioxyde d’a­zote à l’ho­ri­zon 2025 a fait bon­dir l’as­so­cia­tion Grenoble à cœur.

Au conseil muni­ci­pal de la Ville de Grenoble comme au conseil métro­po­li­tain, Yann Mongaburu s’est en effet féli­cité de l’élar­gis­se­ment de la zone basses émis­sions à dix com­munes en rive droite du Drac. Zone où sera inter­dite, à comp­ter du 1er jan­vier pro­chain, la cir­cu­la­tion des véhi­cules de livrai­son les plus pol­luants, avant accé­lé­ra­tion du dis­po­si­tif jus­qu’en 2025.

« En 2025, plus aucun habi­tant de la Métropole ne sera sou­mis à des dépas­se­ments des seuils régle­men­taires euro­péens sur le dioxyde d’azote », a alors mar­telé Yann Mongaburu. Tout le monde gagne ! Et le gain se fait aussi sur les gaz à effet de serre : à l’échéance 2026, Atmo estime la réduc­tion à 40 %. »

Le non-dépas­se­ment des seuils d’é­mis­sions de NO2 était jusque-là fixé à 2015

Une vic­toire ? Pas vrai­ment pour Grenoble à cœur, col­lec­tif de com­mer­çants et d’ha­bi­tants qui s’est consti­tué en réac­tion à l’o­pé­ra­tion Cœurs de ville, cœurs de métro­pole (CVCM), laquelle s’est tra­duite par un chan­ge­ment du plan de cir­cu­la­tion dans le centre-ville de Grenoble.

Le dépassement des seuils de pollution au dioxyde d’azote sera fini en 2025 selon le président du SMTC. L'aveu de dix ans de retard pour Grenoble à cœur.Commerçants et unions de quartier réunis dans le collectif Grenoble à cœur contestent le projet de piétonnisation de CVCM et proposent des alternatives. crédit Patricia Cerinsek

Le col­lec­tif Grenoble à cœur impute le retard dans la lutte contre la pol­lu­tion de l’air à CVCM et le chan­ge­ment du plan de cir­cu­la­tion qu’elle a induit. © Patricia Cerinsek

« Il semble que des infor­ma­tions lui manquent », fait remar­quer l’as­so­cia­tion dans un cour­rier adressé au maire de Grenoble et au pré­sident de la Métro. « L’engagement pris par la Ville de Grenoble et la Métro en février 2014 était de ne plus dépas­ser les seuils d’é­mis­sion en dioxyde d’a­zote après 2015. Cet enga­ge­ment était (et est tou­jours) ins­crit dans le plan de pro­tec­tion de l’at­mo­sphère (PPA). »

Grenoble à cœur veut y voir une défaite. « En disant 2025 au lieu de 2015, le pré­sident du SMTC a offi­ciel­le­ment annoncé dix ans de retard », assène le col­lec­tif. Qui impute ce retard à… CVCM. Car pour l’as­so­cia­tion, le chan­ge­ment du plan de cir­cu­la­tion dans le centre-ville de Grenoble est bel et bien res­pon­sable d’une aug­men­ta­tion de la pol­lu­tion au NO2. Pollution qui, selon elle, se tra­duit par un retour d’au moins dix ans en arrière.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : ras­sem­ble­ment contre la trans­pho­bie en hom­mage à Géraldine et Angélina, deux femmes trans assassinées

FLASH INFO - Les associations Déviations et Organisation de solidarité trans’ Grenoble ont organisé, mardi 16 juillet 2024, un rassemblement en mémoire de Géraldine et Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Flash Info

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Agenda

Je partage !